7 façons efficaces de combattre l'inflammation !

En règle générale, les aliments transformés conduisent à l’inflammation alors que les aliments entiers comme les fruits, les légumes et les grains entiers sont anti-inflammatoire.

Une mauvaise alimentation peut entraîner une inflammation chronique.

Le stress et le surmenage peuvent également entraîner une inflammation chronique. La combinaison de ces facteurs vous met à risque.

Blessure et maladie

Une inflammation est une réaction de défense du système immunitaire à une agression externe ou interne.

Tandis que l’inflammation à long terme (inflammation chronique) peut conduire à plusieurs maladies et conditions, y compris certains cancers, la polyarthrite rhumatoïde, la parodontite et les maladies cardiaques. Lorsqu’un tissu vasculaire ou musculaire enfle pour se protéger, il risque également de ralentir certains processus spécifiques.

La réduction de l’inflammation peut vous aider à faire de l’exercice plus régulièrement, à récupérer plus rapidement, à prévenir les maladies et à atteindre une meilleure forme physique.

Comment pouvez-vous prévenir l’inflammation naturellement?

Il y a des aliments à éviter, des suppléments à considérer et un régime alimentaire approprié à suivre.

7 conseils pour combattre l’inflammation naturellement :

1. Grains entiers, fruits et légumes

Riche en nutriments et non dépouillé de vitamines et de minéraux essentiels qui vous aident à rester en bonne santé. Bien varier vos apports en grains entiers, fruits et légumes vous assure d’obtenir toute la nutrition dont vous avez besoin.

2. Limitez les amidons raffinés

Les farines blanches et les sucres ajoutés fournissent une énergie malsaine et très peu d’éléments nutritifs. Les amidons raffinés favorisent les symptômes inflammatoires tels que l’augmentation du taux de sucre dans le sang et le gain de poids.

3. Volailles (sans peau), poissons, œufs, légumineuses

Ce sont des sources de protéines de qualité, de calcium, de vitamine D, de probiotiques et de graisses insaturées. Ne pas oublier les fruits secs, les graines ainsi que le yogourt grec.

4. Limitez la viande rouge

Essayez de limiter les viandes rouges et particulièrement les viandes transformées. Ces dernières font référence à la viande qui a été transformée par salaison, maturation, fermentation, fumaison ou d’autres processus mis en œuvre pour rehausser sa saveur ou améliorer sa conservation.

La plupart des viandes transformées contiennent du porc ou du bœuf, mais elles peuvent également contenir d’autres viandes rouges, de la volaille, des abats ou des sous-produits carnés comme le sang.

À titre d’exemples de viandes transformées, on trouvera les hot-dogs (saucisses de Francfort), le jambon, les saucisses, le corned-beef, les lanières de bœuf séché, de même que les viandes en conserve et les préparations et les sauces à base de viande.

 Tous riches en graisses saturées qui provoquent l’inflammation.

5. Graisses mono-insaturées et oméga-3… (Lire la suite Page 2)

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here