Voici ce qui se passe à partir du moment où on arrête de fumer !

Arrêter de fumer est difficile. C’est pourquoi environ 70% des fumeurs veulent vraiment cesser de fumer, mais ne le font pas. C’est aussi la raison pour laquelle seulement 7% des fumeurs arrivent à arrêter avec succès dès leur premier essai (1).

Cependant les changements dans votre corps à partir du moment où vous arrêtez de fumer sont exponentielles et tout espoir de guérir les dommages causés par le tabac sur votre santé, n’est pas perdu.

Décider d’arrêter de fumer est difficile, mais ces faits se révéleront pratiques pour vous rappeler tous les jours pourquoi vous avez choisi de le faire :

20 minutes après la dernière cigarette

La pression sanguine et les pulsations du cœur redeviennent normales ; D’où une meilleure circulation sanguine au niveau des extrémités, mains et pieds.

8 heures après la dernière cigarette

La quantité de gaz mortel de monoxyde de carbone dans le sang diminue de moitié. L’oxygénation des cellules redevient normale ; permettant à l’oxygène d’évacuer les bactéries nocives et irritantes.

48 heures après la dernière cigarette

Les risques d’avoir une crise cardiaque se sont considérablement réduits. En plus à cette étape, la nicotine aura été complètement disparue de votre système. Le goût et l’odorat s’améliorent.

3 jours après la dernière cigarette

Respirer devient plus facile. Les bronches commencent à se relâcher et à ce stade, on se sent plus énergique.

Entre 2 semaines et 2 mois après la dernière cigarette

Marcher devient plus facile. On récupère du souffle, la circulation sera améliorée et la fonction pulmonaire a augmenté de jusqu’à 30%.

Entre 3 et 9 mois après la dernière cigarette

La toux, la congestion, les problèmes respiratoires en général et la fatigue diminuent. A ce stade, la repousse des cils bronchiques accroîtra la capacité de gérer le mucus et de nettoyer les poumons des bactéries entraînant des infections.

1 an après la dernière cigarette… (Lire la suite Page 2)

19 COMMENTAIRES

  1. Derrière moi 45 longues et douloureuses années de tabac à chiquer et de cigarettes en tout genres ; par peur de finir très très mal les jours qui me reste à vivre j’ai laissé tomber cette néfaste habitude et je me porte depuis comme un charme il y a de cela une année et demi ; un peu de volonté et de sincères prières m’ont suffit ……

  2. 38 ans de cigarette , cela fait 14 mois que je suis sur vaporette et sans nicotine depuis 5 mois
    la ce n es plus qu un tique d avoir quelque chose qui rentre dans les poumons ou sinon bien mieux dans ma peau
    franchement a essayer ces vaporettes

  3. 30 ans de tabagisme conséquent, avec des pauses parfois même de quelques années, mais j’ai chaque fois repris. Là nouvelle tentative, abstinente depuis janvier et pour le moment tout va bien. L’envie de fumer est redevenue quasi inexistante.

    • On vous souhaite une bonne continuation Vava.
      Rappelez-vous toujours les raisons qui vous ont poussé à arrêter… et soyez fort !
      Très bonne santé 🙂

  4. 1 an d arrêt de cigarettes après 25 ans de tabagisme, suis en vaporette , j’ai 40 ans , mon pneumologue m a décelé un cancer Bénin … a suivre

  5. 27 ans que j’ai arrêté de fumer. Mais un jour lors d’une consultation chez un radiologue..image pulmonaire anormale. Avis d’un pneumologue demandé. Le résultats sans appel cancer du poumon. Je me fais soigner.

  6. presque 2 ans sans tabac et le goût et revenue au propre et je comprend mieux les non fumeur moi même je apprécie plus cette odeur de tabac.volonté et le seul remède patch cigarette électronique n’est juste un second vise

  7. j’ai stopper du jour au lendemain après 35 ans
    la j’en suis a 3 mois
    il faut juste la volonté , il y a des moments difficile mais j’essaye de faire autre chose ( jardinage , petite ballade dans le village … changer l’esprit )
    et aucun apport patch , vapotte chique ….

    • Bravo Beru 🙂 Tenez bon !! et rappelez vous toujours les raisons de votre arrêt. il y a 9 ans que je ne fume plus et parfois ça me tente 😉

  8. oui ce qu’on ne dit jamais au fumeur qui veut arrêter c’est qu’il va passer par des rhumes récurants durant quelques mois de sevrage, des crampes d’estomac … On en parle pas assez

  9. Bonjour, j’ai arrêté en novembre 2016 après 9 ans de tabac (un paquet de cigarettes par jour). Il peut y avoir comme dit Porfavor en effet des gênes pendant le sevrage, qui peuvent justement aider à convaincre de ne pas reprendre. J’ai eu 4 rhino-pharyngites en trois mois, ainsi qu’une poussée d’hypertension aiguë suffisante pour passer par la case hôpital. Depuis la tension est redevenue heureusement normale (13-8,5). S’il m’arrive encore après le repas de ressentir une envie de fumer, je repense à cette période de sevrage qui est un mauvais souvenir, et l’envie de fumer se dissipe en quelques secondes. Au quotidien je me porte bien mieux aujourd’hui, meilleur souffle et meilleure circulation sanguine et ça fait très plaisir. Bonne journée et courage à tous 🙂

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here