7 bienfaits fondés de l'herbe de blé !

L’herbe de blé ou blé en herbe se réfère à la jeune pousse du blé commun, Triticum aestivum qui est fraîchement pressée ou séchée pour la consommation humaine ou animale. L’herbe de blé contient (comme la plupart des plantes) de la chlorophylle, des vitamines, des minéraux, des acides aminés et des enzymes.

Cette herbe populaire peut être facilement cultivée et pressée à domicile. Elle est souvent disponible dans des bars à jus, en portion de 3 cl ou mélangée à des jus de fruits et légumes. On la trouve aussi dans des magasins spécialisés sous forme de comprimés ou de poudre. Comme il s’agit de la pousse et donc de la plante avant la formation des graines, l’herbe de blé ne contient pas de gluten.

Certains prétendent qu’elle peut tout faire, depuis la détoxification du foie jusqu’à l’amélioration de la fonction immunitaire. Cependant, beaucoup de ses prétendus avantages n’ont pas encore été prouvés ou étudiés.

Cet article examine de plus près 7 des bienfaits de l’herbe de blé, fondés sur des preuves scientifiques :

1. L’herbe de blé est riche en nutriments et antioxydants !

L’herbe de blé est une excellente source de nombreux vitamines et minéraux. Elle est particulièrement riche en vitamines A, C et E, ainsi qu’en fer, magnésium, calcium et acides aminés.

De ses 17 acides aminés, huit sont considérés comme essentiels, ce qui signifie que votre corps ne peut pas les produire et vous devez les obtenir à partir de sources alimentaires (1).

L’herbe de blé est également constituée d’environ 70% de chlorophylle, un type de pigment végétal vert associé à de nombreux bienfaits pour la santé (2).

Elle contient également plusieurs antioxydants importants, y compris le glutathion et les vitamines C et E (3).

Les antioxydants sont des composés qui combattent les radicaux libres pour prévenir les dommages cellulaires et réduire le stress oxydatif.

Certaines études ont montré que les antioxydants peuvent aider à protéger contre certaines maladies, comme les maladies cardiaques, le cancer, l’arthrite et les maladies neurodégénératives (4).

2. L’herbe de blé pourrait réduire le cholestérol !

Le cholestérol est une substance cireuse trouvée dans tout le corps. Alors que vous avez besoin d’un peu de cholestérol pour fabriquer des hormones et produire de la bile, trop de cholestérol dans votre sang peut bloquer le flux sanguin et augmenter votre risque de maladie cardiaque.

Plusieurs études sur des animaux ont montré que l’herbe de blé peut aider à réduire les taux de cholestérol.

Dans une étude, des rats ayant un taux de cholestérol élevé ont reçu du jus d’herbe de blé. Ils ont connu une diminution des taux de cholestérol total, de «mauvais» cholestérol LDL et de triglycérides.

Fait intéressant, les effets de L’herbe de blé étaient similaires à ceux de l’atorvastatine, un médicament d’ordonnance couramment utilisé pour traiter l’hypercholestérolémie (5).

Une autre étude a examiné ses effets chez les lapins nourris avec un régime riche en graisses. Après 10 semaines, la supplémentation en herbe de blé a permis d’abaisser le cholestérol total et d’augmenter le «bon» cholestérol HDL, comparativement à un groupe témoin (6).

3. L’herbe de blé pourrait aider à tuer les cellules cancéreuses !

Grâce à sa teneur élevée en antioxydants, certaines études ont montré que l’herbe de blé pouvait aider à tuer les cellules cancéreuses. L’extrait d’herbe de blé a diminué la propagation des cellules cancéreuses de la bouche de 41% (7).

Dans une autre étude, l’herbe de blé a induit la mort cellulaire et réduit le nombre de cellules leucémiques jusqu’à 65% dans les trois jours suivant le traitement (8).

Certaines recherches indiquent que le jus d’herbe de blé peut également aider, lorsqu’il est combiné avec un traitement traditionnel contre le cancer, à minimiser les effets indésirables.

Une étude a révélé que le jus d’herbe de blé réduit le risque d’altération de la fonction de la moelle osseuse, une complication fréquente de la chimiothérapie, chez des personnes atteintes d’un cancer du sein (9).

Plus d’études sont nécessaires pour comprendre comment cela peut influer sur le développement du cancer chez l’Homme.

4. L’herbe de blé pourrait aider à normaliser le taux de sucre dans le sang (Lire la suite en Page 2)

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here