2. Prednisone

Prednisone

La prednisone est un stéroïde multitâche souvent prescrit pour les maladies auto-immunes comme la polyarthrite rhumatoïde, le lupus et la colite ulcéreuse. Il agit en supprimant la réponse immunitaire qui provoque l’attaque de l’organisme, mais en même temps, il compromet littéralement votre système immunitaire et vous rend plus vulnérable aux infections, tant légères que graves.

L’utilisation à long terme a été associée à des ecchymoses, à des changements dans la masse grasse à certains endroits (visage, cou, dos et taille), à une faible libido, à l’acné et à des complications menstruelles. Les effets secondaires possibles comprennent également l’insomnie, les problèmes d’humeur, les maux de tête, les étourdissements, les ballonnements et les nausées.

Discutez avec votre médecin des solutions alternatives pour combattre l’inflammation (comme dans la polyarthrite rhumatoïde) en utilisant des solutions naturelles.

3. Statines

statines

Prescrites pour la gestion d’un taux de cholestérol élevé, les statines sont parmi les médicaments les plus prescrits. En 2012, plus de 23% de plus de 40 ans ont déclaré prendre des statines (Crestor, Zocor, Lipitor, Livalo, Mevacor et Pravachol) (4). À court terme, les effets secondaires peuvent comprendre des maux de tête, de l’insomnie, des douleurs musculaires, des nausées, des ballonnements, des gaz, de la diarrhée et des rougeurs. Mais les risques liés à l’utilisation à long terme des statines sont encore plus graves.

L’utilisation à long terme des statines a été liée à un déficit en coenzyme Q10 et en vitamine K2, augmente le risque de cancer du sein et de diabète et peut augmenter le risque de maladie de Parkinson (5).

Si vous avez reçu un diagnostic de cholestérol LDL élevé, parlez à votre médecin de ce que vous pouvez changer à la maison pour vous aider à gérer vos taux naturellement.

4. Antidépresseurs

Antidepresseurs

Plus d’un quart des Français consomme des anxiolytiques, des antidépresseurs, des somnifères et autres médicaments pour le mental. 150 millions de boites sont prescrites chaque année.

1 Américain sur 10 de plus de 12 ans prend des antidépresseurs, selon les CDC (6). Et 60 % de ces personnes prennent des antidépresseurs depuis plus de deux ans.

Malheureusement, les effets secondaires sont nombreux : gain de poids, faible libido, nausées, troubles du sommeil, constipation, irritabilité et anxiété. Mais pour les adolescents et les enfants qui prennent des antidépresseurs, il y a aussi un risque accru de suicide. (7)

Il est crucial de noter que les antidépresseurs fonctionnent bien pour certaines personnes, mais pour beaucoup, ils ne sont tout simplement pas efficaces.

Portez une attention particulière à votre corps et à votre bien-être en général et travaillez avec votre praticien pour trouver des stratégies qui vous aideront à gérer votre dépression. Les options naturelles à considérer sont l’exercice physique, la limitation des aliments transformés et une alimentation riche en nutriments.

Note : ne renoncez pas à vos médicaments sans consulter votre médecin

Continuez à lire : 10 signes que vous devez voir votre médecin pour une dépression…

5. Opioïdes… (Lire la suite en Page 3)