4. Antidépresseurs

Antidepresseurs

Plus d’un quart des Français consomme des anxiolytiques, des antidépresseurs, des somnifères et autres médicaments pour le mental. 150 millions de boites sont prescrites chaque année.

1 Américain sur 10 de plus de 12 ans prend des antidépresseurs, selon les CDC (6). Et 60 % de ces personnes prennent des antidépresseurs depuis plus de deux ans.

Malheureusement, les effets secondaires sont nombreux : gain de poids, faible libido, nausées, troubles du sommeil, constipation, irritabilité et anxiété. Mais pour les adolescents et les enfants qui prennent des antidépresseurs, il y a aussi un risque accru de suicide. (7)

Il est crucial de noter que les antidépresseurs fonctionnent bien pour certaines personnes, mais pour beaucoup, ils ne sont tout simplement pas efficaces.

Portez une attention particulière à votre corps et à votre bien-être en général et travaillez avec votre praticien pour trouver des stratégies qui vous aideront à gérer votre dépression. Les options naturelles à considérer sont l’exercice physique, la limitation des aliments transformés et une alimentation riche en nutriments.

Note : ne renoncez pas à vos médicaments sans consulter votre médecin

Continuez à lire : 10 signes que vous devez voir votre médecin pour une dépression…

5. Opioïdes

Opioides

Bien que la plupart des médecins soient d’accord pour prescrire des analgésiques opioïdes pour soulager la douleur aiguë, les opioïdes ne constituent pas une solution appropriée pour les maladies chroniques.

De plus, en raison de leur nature très toxicomanogène, même les personnes à qui l’on prescrit des opioïdes pendant une courte période (par exemple, après une opération) peuvent très facilement devenir toxicomanes et commencer à abuser de leurs médicaments. C’est pour cette raison que de plus en plus de médecins évitent de prescrire des analgésiques opioïdes afin de réduire le risque. (Sans parler des effets secondaires à court terme comme les nausées et la constipation).

Si vous vous préparez à subir une intervention chirurgicale majeure, parlez à votre médecin ou à votre chirurgien des options qui s’offrent à vous et exprimez vos préoccupations au sujet des substances pouvant entraîner une dépendance. De même, si vous souffrez de douleurs chroniques, il est important de recourir à autant de solutions naturelles que possible pour éviter la dépendance aux drogues.

Comment trouver un traitement alternatif ?

Vous ne devriez jamais renoncer à un médicament sans en parler à votre professionnel de la santé.

Vous pouvez travailler avec votre médecin ou un naturopathe afin de déterminer un plan pour vous sevrer en toute sécurité et remplacer le médicament par une alternative naturelle et plus sûre qui peut convenir à votre style de vie et à votre corps.

Via Five Pharmaceutical Drugs That Immediately Destroy Your Health