A lire absolument

Les scientifiques nous avertissent que notre façon de cuisiner le riz est nocive pour notre santé !

Article mis à jour Juillet 2021 Des milliards de personnes dans le monde se nourrissent quotidiennement de riz. En fait, c'est l'un des aliments de base,...

10 règles pour un corps alcalin !

“Les maladies ne se développent pas dans un milieu alcalin” Otto Warburg, Prix Nobel de Médecine en 1931 Les...

15 signes que votre corps est trop acide et 7 façons de l’alcaliniser rapidement !

Un organisme acide est un organisme malsain. Lorsque le corps est acide, il crée un milieu défavorable. En cas de maladie, les bactéries et...

Les 7 pires aliments à manger le matin !

Article mis à jour Juin 2021 Vous avez probablement entendu dire que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Bien que cela...

Nom commun : olive
Nom scientifique : Olea europaea
Famille : oléacées

Le grand intérêt porté aux bénéfices de l’olive et de huile d’olive extra vierge sur la santé provient de résultats d’études ayant démontré une faible incidence de maladies coronariennes et de certains cancers dans les pays qui adoptent un régime méditerranéen. Les olives et surtout, l’huile d’olive extra vierge, font partie intégrante de ce type d’alimentation. Environ 75 % des lipides de l’olive et de l’huile d’olive extra vierge sont sous forme d’acides gras monoinsaturés (AGM).

La consommation d’olive est associée à :

  • une diminution du risque de maladies cardiovasculaires
  • un abaissement des taux de cholestérol total et du cholestérol-LDL (« mauvais » cholestérol) dans le sang
  • une protection du cholestérol-LDL (« mauvais » cholestérol) de l’oxydation
  • une augmentation du taux de cholestérol-HDL (« bon » cholestérol) dans le sang.

La consommation d’olive protège les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres. Ces derniers sont des molécules très réactives qui seraient impliquées dans le développement des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement.

La variété, la maturité et la conservation des olives sont des facteurs qui influencent leur contenu en antioxydants. De façon générale, l’olive noire contiendrait trois à quatre fois plus de composés phénoliques que l’olive verte et posséderait ainsi une plus grande capacité antioxydante.

L’hydroxytyrosol est le principal composé phénolique des olives vertes et noires. À poids équivalent, celles-ci contiennent respectivement quatre et dix fois plus d’hydroxytyrosol que l’huile d’olive extra vierge. En raison du contenu en antioxydants des olives, il est possible de supposer qu’en consommer régulièrement pourrait apporter des bienfaits semblables à ceux observés avec l’huile d’olive extra vierge.

 

L’olive est une source de :

  • Fer : L’olive mûre en conserve est une source de fer. Chaque cellule du corps contient du fer. Ce minéral est essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang. Il joue aussi un rôle dans la fabrication de nouvelles cellules, d’hormones et de neurotransmetteurs.
  • Cuivre : L’olive mûre en conserve est une source de cuivre. Celui-ci est nécessaire à la formation de l’hémoglobine et du collagène (protéine servant à la structure et à la réparation des tissus) dans l’organisme. Plusieurs enzymes contenant du cuivre contribuent également à la défense du corps contre les radicaux libres.
  • Vitamine E : L’olive verte marinée est une source de vitamine E. Antioxydant majeur, la vitamine E protège la membrane qui entoure les cellules du corps, en particulier les globules rouges et les globules blancs (cellules du système immunitaire).

Les olives possèdent des propriétés des plus intéressantes pour la santé. Il faut cependant mentionner que les traitements préalables à leur consommation augmentent considérablement leur contenu en sodium. En effet, cinq à six olives (environ 20 g) peuvent représenter de 10 % à 20 % des apports quotidiens recommandés en sodium, selon les variétés et le type de saumure. Les gens ayant une tension artérielle élevée ou des troubles rénaux doivent porter une attention particulière à leur consommation de sodium.
















Article précédentFASOLÁDA
Article suivantLa tisane d’aigremoine

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Récents

4 desserts méditerranéens pour satisfaire vos envies de sucré

Le régime méditerranéen existe depuis bien plus longtemps que tout autre régime alimentaire à la mode. Il est basé sur la cuisine traditionnelle de...

Poire au four à la ricotta et à la cannelle

Cette recette (collation) est riche en fibres et en ALC (acide linoléique conjugué). La cannelle aide également à maîtriser la glycémie. La ricotta est riche...

Tartinade de lentilles

Les lentilles sont une bonne source de fer, un nutriment qui stimule le métabolisme et dont 20% d'entre nous manquent. Les lentilles sont également une...

Quel matériel de cuisine pour ouvrir un restaurant méditerranéen ?

La Méditerranée : Une région, un climat et une cuisine ! La cuisine méditerranéenne n'est pas le produit d'un groupe ethnique ou d'une culture spécifique.  Il...

Salade estivale au melon, jambon et figues fraiches

Cette recette combine des fruits sucrés (melon et figues) avec du jambon pour un plat unique et savoureux. Arrosez chaque portion d’un filet d'huile...

Découvrir plus :