Le sauna est une excellente activité pour ceux qui aiment se détendre après une longue semaine de travail fatigante.

Selon une étude récente, le risque de subir une crise cardiaque diminue à mesure que vous allez au sauna et que vous y restez plus longtemps, à chaque fois.

N’hésitez pas à partager cet article pour inciter votre famille et vos amis à profiter du sauna… du bien-être qui vient du chaud…

Les scientifiques de l’Université de l’Est de la Finlande ont utilisé une recherche antérieure appelée l’étude Kuopio Ischaemic Heart Disease ou KIHD (maladie cardiaque ischémique de Kuopio). Au moyen de cette étude, l’incidence des crises cardiaques a été étudiée.

Les chercheurs ont assuré un suivi de santé des participants 15 longues années après qu’ils aient accepté de participer à l’étude KIHD.

L’étude de la KIHD comprenait un total de 1 680 participants, des deux sexes et âgés de 53 à 74 ans, ceux qui sont les plus à risque de souffrir d’une maladie cardiaque.

Les participants ont ensuite été répartis en trois groupes différents en fonction du nombre de fois qu’ils ont visité les saunas : une fois par semaine, deux à trois fois par semaine, et quatre à sept fois par semaine.

La température à l’intérieur de l’enceinte et la durée d’utilisation du sauna sont également des facteurs qui ont été notés.

Résultats après 15 ans

  • Depuis le début de l’étude, 181 participants au total ont souffert d’une crise cardiaque mortelle.
  • Les membres du groupe qui visitaient les saunas quatre à sept fois par semaine avaient le plus faible taux de décès liés à une crise cardiaque.
  • Les membres du groupe qui se rendaient aux saunas une fois par semaine ont enregistré environ quatre fois plus de décès liés à la crise cardiaque que ceux qui se rendaient aux saunas plusieurs fois par semaine.
  • Les personnes qui ont utilisé les saunas pendant au moins 45 minutes chaque fois ont montré de meilleurs résultats en ce qui concerne la mortalité liée aux crises cardiaques.

Diminution des facteurs de risque

Selon les scientifiques impliqués, ils croient que la raison pour laquelle les utilisateurs réguliers de saunas (et aussi ceux qui ont le plus longtemps utilisé les saunas) ont diminué le risque de crise cardiaque est due au fait que les températures accrues dans les saunas aident à réduire la pression artérielle – l’hypertension est un facteur de risque de maladie cardiaque.

Ils ajoutent que les saunas provoquent une légère augmentation de la fréquence cardiaque, ce qui permet à une personne qui fait du sauna de profiter des avantages offerts par un exercice cardiovasculaire léger à modéré.

Cependant, il est important de noter que les personnes qui ont déjà eu une crise cardiaque ou une maladie cardiovasculaire doivent d’abord consulter leur médecin avant d’utiliser le sauna, car cela pourrait mettre leur vie en danger