Selon cette étude, un œuf par jour aiderait les jeunes enfants à grandir !

Selon une étude récente menée pendant six mois en Équateur, un œuf par jour pourrait aider les jeunes enfants sous-alimentés à atteindre une taille normale. Que ce soit à la coque, mollet, dur, brouillé, au plat ou dans une omelette, les œufs semblaient faire grandir les jeunes enfants.

Cela pourrait être un moyen abordable de prévenir le retard de croissance, selon les chercheurs de la revue Pediatrics. Les deux premières années de la vie sont critiques pour le développement et la croissance, tout retard est largement irréversible.

Quelles sont les causes du retard de croissance chez les jeunes enfants ?

La malnutrition est la principale cause de retard de croissance, avec les maladies infantiles et les infections. Selon l’Organisation mondiale de la santé, 155 millions d’enfants de moins de cinq ans souffrent d’un retard de croissance ou sont trop petits pour leur âge.

La plupart d’entre eux vivent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire et les experts de la santé ont cherché des moyens de s’attaquer à ce problème.

Une expérience menée dans les hauts plateaux ruraux de l’Équateur a permis de donner gratuitement des œufs à manger à de très jeunes enfants, âgés de 6 à 9 mois, pour voir si cela pouvait aider.

L’étude

Les chercheurs ont fait du bénévolat auprès de 163 mères ayant un enfant âgé de 6 à 9 mois en bonne santé. Tous les bébés ont été mesurés et pesés, et l’information a été recueillie auprès de leurs fournisseurs de soins au début de l’étude et après six mois.

Les familles ont été visitées chaque semaine pour suivre les problèmes de santé des bébés et pour que les familles du groupe des œufs reçoivent leurs œufs de la semaine.

À la fin de l’étude de six mois, les chercheurs ont examiné si les enfants à qui on avait donné des œufs étaient moins touchés par l’insuffisance pondérale et le retard de croissance.

A découvrir :

1. Œufs cocotte aux épinards

2. Avocat à l’œuf au four

3. Œuf dur, œuf à la coque… 7 astuces de chefs pour une cuisson parfaite de l’œuf !

Résultats

Au début de l’étude, 37 % des enfants du groupe des œufs et 26 % des enfants du groupe témoin avaient un retard de croissance pour leur âge.

À la fin de l’étude, cette proportion était passée à 21 % chez les enfants du groupe des œufs et à 29 % chez les enfants du groupe témoin.

Si l’on tient compte des autres facteurs, les enfants à qui l’on a administré un œuf tous les jours sont au moins 47 % moins susceptibles d’être atteints d’un retard de croissance.

Conclusion

L’œuf est un aliment nutritif qui peut être introduit dans le cadre d’une alimentation variée, une fois que la mère décide de commencer l’alimentation complémentaire, mais jamais avant quatre mois.

Par ailleurs, les œufs doivent toujours être bien cuits pour éviter tout risque d’infection.

L’OMS recommande aux mères du monde entier d’allaiter exclusivement leur enfant au sein pendant les six premiers mois de sa vie afin d’optimiser son développement, sa croissance et sa santé. Après les six premiers mois, les nourrissons devraient recevoir des aliments complémentaires nutritifs et continuer à téter jusqu’à l’âge de deux ans ou plus.

C’est ce que recommande la British Nutrition Foundation : Bien que les œufs soient un aliment nutritif à inclure, il est essentiel que les jeunes enfants aient un choix varié d’aliments dans leur alimentation. Il est important non seulement d’obtenir tous les minéraux et vitamines dont ils ont besoin, mais aussi de leur permettre de se familiariser avec un large éventail de textures et de goûts.

Une large gamme d’aliments riches en protéines devrait être fournie lors de l’alimentation des jeunes enfants, notamment des œufs, mais aussi des légumes secs, des haricots, du poisson, surtout du poisson gras, des produits laitiers et de la viande.

En savoir plus :

1. Œuf brun Vs Œuf blanc, y a-t-il une différence ?

2. Œufs et cholestérol – Combien d’œufs pouvez-vous manger en toute sécurité ?

3. Que se passe t-il si nous mangeons 3 œufs entiers par jour ?