Les antibiotiques ont permis de faire considérablement reculer la mortalité associée aux maladies infectieuses au cours du 20ème siècle.

Mais nous sommes maintenant dans un temps de résistance aux antibiotiques. Pourquoi ?

L’organisation mondiale de santé définit les antibiotiques comme des médicaments utilisés pour traiter et prévenir les infections bactériennes. La résistance survient lorsque les bactéries évoluent en réponse à l’utilisation de ces médicaments. Ce sont les bactéries, et non les êtres humains ou les animaux, qui deviennent résistantes.

Aux États-Unis, environ 2 millions de personnes chaque année sont infectées par des bactéries résistantes aux antibiotiques et près de 23.000 personnes meurent chaque année à cause de ces infections.1

Alors que faut-il faire ?

La réponse est de prendre des antibiotiques plus forts ? Faut-il prendre 3 antibiotiques différents à la fois? Probablement pas.

La sur-prescription d’antibiotiques  en particulier pour de nombreuses affections bénignes telles que les infections virales comme le rhume, la grippe, les otites… favorise la résistance des microbes à ces médicaments, qui perdent de leur efficacité en termes statistiques.

Voilà pourquoi, il est fort intéressant d’utiliser les antibiotiques naturels. 5 des antibiotiques les plus puissants du monde qui ne nécessitent pas d’ordonnance :

1. Le miel brut

Le-bemol-du-miel

Le miel brut est un aliment incroyable ! Lorsque le miel est brut, il est rempli d’acides aminés, vitamines B, minéraux, enzymes, antioxydants et composés antimicrobiens. Le Miel brut contient également du pollen et de la propolis, qui contribuent aux propriétés antibiotiques, de guérison et de stimulant immunitaire.

Le miel brut est réputé efficace pour réduire la toux chez les enfants, y compris la toux de nuit ce qui améliore son sommeil. Il accélère la cicatrisation des ulcères du pied diabétique plus rapidement que les pansements standard.

Il est utilisé à titre préventif pour les patients subissant une chirurgie de la cataracte, considéré plus efficace pour réduire les complications postopératoires que les fluoroquinolones habituels, qui deviennent moins efficaces en raison de la résistance aux antibiotiques.

Le miel brut est également efficace contre le SARM (Staphylococcus Aureus Résistant à la Méthicilline) grâce au peroxyde d’hydrogène qui s’y trouve naturellement. Les données suggèrent que le miel de Manuka de Nouvelle-Zélande a la plus haute teneur en méthylglyoxal, un composé actif dans le miel qui exerce un fort effet antimicrobien contre le SARM.

Bien que ce composé soit le plus élevé dans le miel de Manuka, beaucoup de recherche montre que le miel, en général, exerce des effets antimicrobiens forts.

Le miel ne doit pas être administré aux enfants de moins de 2 en raison du potentiel de botulisme.

2. L’huile d’origan

L'huile d'origan

L’huile de cette épice culinaire commune peut être la seule chose dont vous avez besoin pendant la saison froide et de la grippe. Il a été montré que c’est un antibactérien, antiviral et antifongique, ainsi qu’antioxydant.

En raison de son efficacité contre les norovirus, l’huile d’origan peut être un désinfectant utile à la maison, à l’école, à la garderie et au travail. L’huile d’origan a également été montrée pour se débarrasser de nombreux parasites dans le tube digestif humain.

Pour la saison froide et de la grippe, vous pouvez envisager de prendre 1,500 mg par jour – 3 capsules de 500mg par jour en doses fractionnées. Vous pouvez également envisager 1-2 gouttes d’huile d’origan diluée dans une cuillère à café d’huile de support (olive, noix de coco, amande) appliqué par voie topique à des problèmes fongiques telles que le pied ou la teigne.

Quelques gouttes ajoutées à la vapeur peuvent aider à réduire la congestion des sinus et de l’infection.

Si vous êtes allergique aux plantes de la famille des Lamiacées, vous pouvez réagir à l’origan.

3. L’huile de coco

le-lait-de-noix-de-coco

L’huile de coco a gagné tant d’intérêt ces derniers temps, et quand elle vient à agir comme un antibiotique naturel, c’est une raison de plus d’aimer cette huile. En plus de toutes les graisses saines (triglycérides à chaîne moyenne) dans l’huile, elle est également antimicrobienne contre les bactéries, virus et champignons. Ces effets sont principalement dus à plusieurs acides gras, y compris l’acide laurique, l’acide caprique et l’acide caprylique.

L’huile de coco est excellente pour traiter toutes sortes d’infections de la peau. L’huile de coco est efficace contre la dermatite atopique (eczéma atopique), une condition qui conduit souvent à la surutilisation des crèmes topiques antibiotiques pour prévenir les infections. Réduire l’eczéma réduirait l’utilisation de ces antibiotiques.

4. L’ail… (Lire la suite en Page 2)