Vous êtes de mauvaise humeur, vous gagnez du poids et vous êtes incapable de vous concentrer? Vous avez probablement un problème avec cette petite glande dans votre cou…

La thyroïde, cette glande en forme de papillon dans le cou, peut exercer un impact dramatique sur  de nombreuses fonctions corporelles, et si, en plus, vous êtes une femme de plus de 35ans, vos risques de développer un trouble de la thyroïde augmentent de 30%, selon certaines estimations.

Au moins 30 millions d’Américains souffrent de trouble de la thyroïde et la moitié de la population, soit 15 millions de personnes, en sont silencieusement atteintes sans être diagnostiquées, selon The American Association of Clinical Endocrinologists. Les femmes sont jusqu’à 10 fois plus susceptibles que les hommes de contracter un problème de la thyroïde, dit Robin Miller spécialiste de la médecine intégrative, MD, co-auteur du The Smart Woman’s Guide to MidLife&Beyond.

La thyroïde

La thyroide

Situé au-dessus de la pomme d’Adam, votre thyroïde produit des hormones thyroïdiennes (TH), qui réglementent, entre autres choses, la température, le métabolisme et le rythme cardiaque de votre corps. Ces fonctions peuvent commencer à se déréguler quand votre thyroïde devient hyperactive ou hypo-active. Si elle est lente, elle produit trop peu de TH; Si elle augmente de volume, alors elle produit trop d’hormones. Mais quelles en sont les causes?

Cela pourrait être génétique, une attaque auto-immune, une grossesse, du stress, des carences nutritionnelles ou des toxines dans l’environnement… Mais les experts n’en sont pas tout à fait certains. Comme les hormones de la thyroïde atteignent tout le corps : du cerveau aux entrailles, diagnostiquer un trouble peut être difficile.

Voici comment se rendre compte que votre thyroïde ne fonctionne pas correctement :

1. Vous êtes épuisé ?

Vous etes epuise

La sensation de fatigue et de manque d’énergie sont des problèmes associés avec beaucoup de conditions, mais ils sont fortement liés à l’hypothyroïdie, le désordre qui résulte d’un manque d’hormones thyroïdiennes. Si vous êtes encore fatigué le matin ou même toute la journée après avoir dormi une nuit complète, c’est un indice que votre thyroïde peut être hypo-active.

Trop peu d’hormones thyroïdiennes, dans le sang et dans les cellules signifie que vos muscles ne reçoivent pas le signal adéquat. « La fatigue est le numéro un des symptômes que je rencontre », dit Dr Miller. « C’est le genre de fatigue qui vous laisse encore fatigué le matin même après une nuit complète de sommeil ce qui indique que vous n’êtes pas tout simplement en manque de sommeil; votre thyroïde peut être hypo-active. »

2. Vous vous sentez déprimé ?

Vous vous sentez deprimeUne sensation inhabituelle de dépression ou de tristesse peut aussi être un symptôme d’hypothyroïdie. On pense que la production de trop peu d’hormones thyroïdiennes peut avoir un impact sur les niveaux de sérotonine dans le cerveau “les hormones qui vous procure une sensation de bien-être”.

Avec une thyroïde hypo-active d’autres systèmes du corps s’affaiblissent, ce n’est donc pas étonnant que votre humeur pourrait en être affectée, aussi.

3. Vous vous sentez nerveux et anxieux ?

Vous vous sentez nerveux et anxieux

L’anxiété et l’irritation sont associées à l’hyperthyroïdie, la condition qui survient quand la glande thyroïdienne secrète beaucoup d’hormones.

Submergés par des messages insistants pour que “tous les systèmes soient actifs”, votre métabolisme ainsi que votre corps entier peuvent se retrouver surmenés. Si vous n’arrivez pas à vous détendre, votre thyroïde peut être «hyperactive».

4. Votre appétit ou vos papilles sont changés ?

Votre appetit ou vos papilles sont changes

Une augmentation de l’appétit peut être un signe d’hyperthyroïdie, lorsque l’hormone thyroïdienne produite en grande quantité, ce qui vous fera ressentir avide tout le temps. Le seul point positif est que la partie «hyper» de ce trouble compense généralement l’impact calorique ce qui vous évitera généralement le gain de poids.

5. Votre esprit est flou… (Lire la suite en Page 2)