Selon le mythe, la coutume est née quand Thésée, dixième roi légendaire d’Athènes, a navigué d’Athènes à la Crète pour tuer le Minotaure. Sur le chemin, il s’arrêta sur l’île de Delos, et fit un sacrifice au dieu Apollon, promettant que s’il parvenait à gagner la bataille et tuer la bête, il offrirait les branches d’olivier décorées de fruits frais pour le remercier. A son retour, Thésée s’arrêta sur l’île de Delos à nouveau afin de remplir sa promesse. Cependant, il n’avait pas mangé depuis 7 jours. Les compagnons de Thésée réunirent tout ce qu’ils purent trouver, et cuisinèrent une sorte de soupe ragoût : la fasoláda originelle !

Un des plats les plus populaires de la cuisine grecque et de la cuisine chypriote. Il s’agit d’une soupe de haricots blancs ou de fèves à l’huile d’olive extra vierge et aux légumes, qui sont dans la majorité des cas la tomate, le céleri, et la carotte.

Dans la cuisine arabe, le plat est appelé fassoulia, dans la cuisine turque, il est appelé kuru fasülye. La cuisine italienne l’appelle fagiolata. En Roumanie et Moldavie, on le nomme fasole, et enfin en Espagne, il est appelé fabada asturiana.

La fasoláda est une soupe végétarienne qui est enrichie à l’huile d’olive extra vierge durant la cuisson mais aussi à table. L’huile d’olive extra vierge est l’un des ingrédients essentiels de cette soupe. L’huile d’olive extra vierge, lorsqu’elle est consommée crue, arrive à garder toutes ses précieuses vertus, raison pour laquelle les Grecs l’ajoutent en fin de la cuisson et/ou pendant le repas. Cela aide également à rendre la soupe plus épaisse et plus crémeuse.

 

Recette de la Fasoláda

Temps de préparation : 2 heures 30 minutes
Temps de repos : 12 heures
Temps de cuisson : 2 heures

Ingrédients (pour 6 à 8 personnes)

500 g de haricots blancs secs
2 gousses d’ail, pressées
3 oignons frais, coupés en petits dés
3 carottes, coupées en rondelles
1 branche de céleri, ciselée (les feuilles également)
3 tomates mûres, épépinées et hachées
1 feuille de laurier
7 cuillères à soupe d’huile d’olive extra vierge
Sel
Poivre
2 cuillères à soupe de concentré de tomate
2 1/2 l d’eau bouillante
1/2 botte de persil, finement ciselé
1 citron, fraîchement pressé

Préparation

  • Faire tremper les haricots secs dans une grande quantité d’eau froide pendant 12 heures, à température ambiante.
  • Les rincer et les faire bouillir dans une grande quantité d’eau pendant 15 minutes dans une grande marmite, à couvert.
  • Les égoutter et jeter l’eau.
  • Chauffer l’huile d’olive extra vierge dans une grande marmite en fonte ou à revêtement anti adhésif. Y faire suer les oignons et l’ail à feu doux puis ajouter tous les autres ingrédients et couvrir de l’eau bouillante.
  • Saler et poivrer.
  • Commencer la cuisson à feu fort pendant 5 minutes dès la reprise de l’ébullition.
  • Baisser ensuite le feu à moyen / doux et laisser mijoter pendant 2 heures à couvert.
  • Ajouter de l’eau bouillante en cours de cuisson si nécessaire.
  • Vérifier la tendreté des haricots qui doit être parfaite. Augmenter le temps de cuisson si nécessaire.
  • Servir chaud, avec un filet de jus de citron et du persil.

Optionnel : ajouter un filet d’huile d’olive extra vierge avant dégustation