Le repas de Noël méditerranéen

En ces temps de fêtes, nous avons tous envie de rêves, d’évasion, de magie … Et nous avons aussi envie de nous faire plaisir en famille, autour d’un bon repas de Noël. Et pour que plaisir soit aussi synonyme de santé et de bien-être, voici notre proposition de menu de Noël :

La coquille Saint-Jacques en entrée

Chlamysislandica, Placopecten magellanicus, Argopecten spp., Plecten spp., connue aussi sous le nom de pétoncle d’Islande, pétoncle géant, pétoncle de baie, la coquille Saint-Jacques, pauvre en graisse, contient néanmoins des taux d’acides gras essentiels très satisfaisants. Elle a la particularité d’être riche en minéraux, en particulier en calcium, iode, fer, phosphore pour augmenter la densité minérale de l’alimentation.
Par sa teneur en acides gras essentiels, en particulier l’EPA (acide eicosapentaénoïque) et le DHA (acide docosahexaénoïque), deux acides gras polyinsaturés – Oméga 3, elle contribue aux bienfaits cardiovasculaires et à la stabilisation de l’équilibre lipidique (baisse du cholestérol). Ainsi, 2 coquilles St-Jacques (100g) couvrent la moitié des besoins journaliers en EPA et DHA !
En cuisine, la coquille St-Jacques s’accommode très bien avec poireau, épinard, potimarron… Et ça tombe bien car ce sont des légumes de saison !
La cuisson courte des coquilles, traditionnellement en « aller-retour », préserve ses qualités nutritionnelles.

Et pour cuisinez les noix Saint-Jacques, nous avons choisi pour vous cette recette :

  • Noix Saint-Jacques poêlées, avec une sauce au gingembre et à l’orange

Noix Saint-Jacques poêlées, avec une sauce au gingembre et à l’orange

Pour 4 personnes

Ingrédients

  • 8 grosses noix Saint-Jacques
  • 4 petites échalotes, hachées très finement
  • 1 tasse de jus d’oranges fraîchement pressées
  • 1 c. à thé de gingembre haché finement
  • 6 c. à soupe d’huile d’olive extra vierge
  • Sel et poivre
  • Quelques pousses, fleurs ou herbes fraîches pour la garniture

Préparation

Dans une petite casserole ou un petit poêlon, faire revenir les échalotes dans 2 cuillères à soupe d’huile d’olive extra vierge. Laisser réduire quelques minutes. Ajouter le jus d’orange et le gingembre. Saler et poivrer. Laisser mijoter et réduire jusqu’à l’obtention d’une sauce sirupeuse.

Dans une autre poêle, faire chauffer 4 cuillères à soupe d’huile d’olive. Bien éponger les noix Saint-Jacques avant de les saler et poivrer. Quand la poêle est bien chaude, faire griller les noix rapidement des deux côtés (environ une ou deux minutes de chaque côté), de façon à ce qu’elles soient bien dorées et croustillantes à l’extérieur, mais moelleuses à l’intérieur. Servir les noix Saint-Jacques avec la sauce au gingembre et à l’orange, garnies de pousses, de fleurs comestibles ou d’herbes fraîches.

VIA : LA CUISINE DE KARINE MONIQUI
SOURCE : Pétoncles poêlés orange-gingembre


 

Le loup ou bar en plat

En plat, vous pouvez certes vous permettre un plat de viande pour un jour de fête, car selon les principes du régime méditerranéen, la consommation de viande n’est pas complètement bannie même si elle reste toutefois déconseillée surtout pour ce qui est de la viande rouge.
Mais pour changer, nous aimerions vous proposer un plat à base de poisson, car le poisson peut aussi faire un plat de fête !
Et comme poisson, nous avons choisi le loup ou le bar. Ce poisson porte le nom de bar quand il vit et est capturé en Atlantique. En Méditerranée, il se nomme loup. Sa chair est d’une finesse exceptionnelle. Le bar fournit des protéines d’une haute valeur nutritionnelle.
Il contient peu de lipides. Ces derniers comptent cependant une majorité d’acides gras polyinsaturés et mono insaturés, dont les effets bénéfiques sur la santé sont largement reconnus.
Ce poisson constitue une bonne source de vitamines du groupe B, notamment B3 (ou PP), ainsi que de vitamine D. Ainsi, une portion de 100 grammes couvre près de 30 % des apports nutritionnels conseillés par jour pour un adulte en vitamine D.
Il fournit également des quantités intéressantes de vitamine A et provitamine A ; ainsi qu’un peu de vitamine E anti oxydante.
Sa chair est particulièrement bien pourvue en minéraux et oligo-éléments, notamment en sélénium, phosphore et magnésium. Et une portion de 100 g assure plus de 60% des apports nutritionnels conseillé par jour pour un adulte en sélénium, et plus de 30 % des apports journaliers conseillés en phosphore.


Et pour le cuisiner, nous vous proposons cette recette :

  • Filet de bar ou de loup cuit sur la peau

Filet de bar ou de loup cuit sur la peau

Pour 4 personnes

Ingrédients

  • 2 loups ou bars
  • 4 blancs de poireau
  • 1 carotte
  • 1 oignon
  • 1 branche de céleri
  • 1 gousse d’ail
  • 1 bouquet garni
  • de l’huile d’olive extra vierge
  • Sel de Guérande
  • Poivre du moulin aux 5 baies

Préparation

Demandez à votre poissonnier de lever les filets des bars, et de vous remettre les arrêtes, les parures et les têtes.
Pelez la carotte, l’oignon, l’ail et la tige de céleri. Coupez le tout en petits cubes.
Mettez un filet d’huile d’olive extra vierge dans une cocotte et faites-y revenir la préparation sans laisser colorer. Ajoutez le bouquet garni, les arrêtes, parures et têtes de poissons.
Couvrir d’un peu d’eau, portez à ébullition puis réduisez le feu, écumez et laissez cuire 25 min. Passez l’ensemble de cette préparation au chinois afin de récupérer le fumet. Le verser dans une casserole et faites-le réduire un peu.
Versez ce fumet dans une casserole à fond épais. Salez et poivrez et laissez réduire à feu doux jusqu’à ce que la sauce est une consistance nappante. Réservez.
Nettoyez et lavez les blancs de poireau. Fendez-les en quatre puis détaillez-les en petits tronçons. Mettez un filet d’huile d’olive extra vierge à feu doux dans une petite sauteuse puis jetez-y les poireaux, mélangez, arrosez d’un demi verre d’eau, salez et poivrez; Couvrez et laissez cuire 10 min. Réservez.
Versez un filet d’huile d’olive extra vierge dans une poêle à revêtement anti-adhésif et la mettre sur le feu. Portez à feu vif, et déposez les filets de bar que vous aurez préalablement entaillé au couteau sur la peau, côté peau pour 3 min de cuisson. Les retourner et poursuivre la cuisson 1 à 2 min. Et voilà, tout est prêt, il ne reste plus qu’à dresser et servir !

VIA : La cuisine de Doria
SOURCE : Filet de bar cuit sur la peau, sauce côtes du Rhône


 

  • La bûche de Noël chocolat / noisette

Pas de Noël sans bûche, et pas de bûche sans la douce saveur du chocolat ou de la noisette. Et si on utilisait les deux ! Pour Noël et pour le plaisir de vos papilles, nous vous avons sélectionné cette recette de bûche de Noël chocolat / noisette sans gluten ni œuf, alors faites-vous plaisir !

La bûche de Noël chocolat / noisette

Pour 8 personnes, à préparer la veille

Ingrédients

  • 1 kg de courge butternut
  • 200 g de purée de noisette
  • 50 g d’huile de coco
  • 300 g de chocolat noir
  • 40 g de sucre de canne blond
  • éclats de fève de cacao
  • 1 cuillère à soupe  de cacao en poudre

Préparation

Épluchez la courge butternut, ôtez les pépins. Coupez-la en dés et faites-les cuire à la vapeur pendant 10 minutes.
Au bain marie, faites fondre le chocolat, la purée de noisette et l’huile de coco ensemble. Bien mélanger.
Dans le bol d’un robot muni d’une lame en S, versez les dés de courge butternut, le chocolat fondu avec la purée de noisettes et l’huile de coco. Ajoutez le sucre de canne. Mixez à pleine puissance pendant 2 minutes. Vous devez obtenir une texture fine.
Versez la préparation dans un moule à cake en silicone (plus simple pour démouler). Ensuite laissez reposer une nuit au réfrigérateur.
Le lendemain démoulez, saupoudrez du cacao en poudre et déposez quelques éclats de fèves de cacao. Vous pouvez servir !

VIA : cuisine-saine.fr
SOURCE : Recette sans gluten ni œuf : bûche de Noël chocolat / noisettes

PARTAGER SUR

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here