Des milliards de personnes dans le monde se nourrissent quotidiennement de riz. En fait, c’est l’un des aliments de base, en particulier de la cuisine asiatique. Mais cette plante, qui pousse les racines dans l’eau, fixe particulièrement bien l’arsenic sous sa forme inorganique. Ce semi-métal est abondamment présent dans l’eau des rizières, notamment au Bangladesh où l’arsenic naturellement présent en grande quantité dans la roche contamine la nappe phréatique qui la surmonte. Ce qui pose problème car il est connu pour être hautement toxique. L’exposition prolongée à ce composé pouvant entraîner une intoxication chronique, l’arsenicisme, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Elle peut se manifester par des lésions de la peau, une maladie des nerfs, un diabète, une atteinte cardiovasculaire ou un cancer…

Les scientifiques nous avertissent que notre façon de cuisiner le riz est nocive pour notre santé !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here