Comprendre la polyarthrite rhumatoïde (arthrite)

A lire absolument

Les scientifiques nous avertissent que notre façon de cuisiner le riz est nocive pour notre santé !

Des milliards de personnes dans le monde se nourrissent quotidiennement de riz. En fait, c'est l'un des aliments de base, en particulier de la cuisine...

10 règles pour un corps alcalin !

“Les maladies ne se développent pas dans un milieu alcalin” Otto Warburg, Prix Nobel de Médecine en 1931 Les...

15 signes que votre corps est trop acide et 7 façons de l’alcaliniser rapidement !

Un organisme acide est un organisme malsain. Lorsque le corps est acide, il crée un milieu défavorable. En cas de maladie, les bactéries et...

Les 7 pires aliments à manger le matin !

Article mis à jour Juin 2021 Vous avez probablement entendu dire que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Bien que cela...

Qu’est-ce que la polyarthrite rhumatoïde (PR) ?

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie du système immunitaire, ou une “maladie auto-immune”, qui provoque une inflammation de la muqueuse des articulations. Elle peut également affecter la peau, les yeux, les poumons, le cœur, le sang et les nerfs.

Bien que les symptômes de la PR puissent apparaître et disparaître, cette maladie incurable peut s’aggraver au fil du temps. Au début, un traitement agressif doit être suivi pour ralentir ou arrêter son développement.

Quels sont les symptômes ?

L’inflammation des articulations de la PR est liée à la douleur, chaleur et enflure. L’inflammation est généralement symétrique, se produisant sur les deux côtés du corps en même temps (par exemple, les poignets, les genoux ou les mains).

D’autres symptômes de la PR comprennent la raideur des articulations, en particulier le matin ou après des périodes d’inactivité; la fatigue continue et une faible fièvre. Les symptômes se développent généralement progressivement au fil des ans, mais ils surviennent rapidement chez certaines personnes.

Qui est à risque ?

La maladie frappe habituellement les personnes âgées entre 30 et 60 ans, mais les plus jeunes et les plus âgés peuvent également la contracter. Cette maladie est deux à trois fois plus fréquente chez les femmes que les hommes. Vous êtes plus à risque si vous êtes fumeur ou si vous avez un parent qui souffre de cette maladie.

Quelles en sont les causes ?

Les scientifiques ne savent pas exactement pourquoi les gens contracte la PR. Certaines personnes sont génétiquement à risque de cette maladie qui pourra se déclencher à cause d’une infection particulière que les experts n’ont pas encore identifiée.

Comment affecte-t-elle les articulations ?

L’inflammation de la muqueuse des articulations peut détruire le cartilage et l’os, déformant les articulations affectées. Plus la maladie progresse, plus les articulations deviennent douloureuses et instables.

Comment affecte-t-elle le reste du corps ?

La PR peut affecter les organes et parties du corps autre que les cartilages, y compris:

  • Les nodules rhumatoïdes : grumeaux fermes sous la peau et des organes internes
  • Le syndrome de Sjogren: des inflammations et des lésions des glandes des yeux et de la bouche; d’autres parties du corps peuvent également être affectées
  • La pleurésie: inflammation de la muqueuse des poumons
  • La péricardite: inflammation de la muqueuse autour du cœur
  • L’anémie: pas assez de globules rouges sains de sang
  • Le syndrome de Felty: manque de globules blancs. Également lié à un élargissement de la rate.
  • La vascularite : inflammation des vaisseaux sanguins, ce qui peut nuire à l’approvisionnement des tissus en sang:

Qu’est-ce que la polyarthrite rhumatoïde juvénile (PRJ) ?

La PR juvénile est le type le plus commun de l’arthrite chez les enfants. Comme la PR chez les adultes, elle provoque une inflammation des articulations, de la raideur et d’autres dégâts. Cependant, elle peut aussi affecter la croissance de l’enfant.




La PR juvénile est également connue comme l’arthrite juvénile idiopathique “Idiopathique” indique que sa cause est inconnue.

La polyarthrite rhumatoïde et la grossesse !

De manière surprenante, l’arthrite rhumatoïde s’améliore dans 80% des cas chez les femmes pendant la grossesse. Mais elle se déclenche de nouveau après la naissance du bébé. La cause reste difficile à cerner.

Vous devrez peut-être entrer des changements dans vos médicaments avant de concevoir un bébé et pendant la grossesse.

Qu’est ce que les médecins vont vérifier ?

Comme les symptômes peuvent apparaître et disparaître, le diagnostic de la PR à ses débuts est difficile.

Si vous éprouvez ces symptômes, votre médecin peut ordonner des tests supplémentaires:

  • Raideur matinale des articulations
  • Enflureautour de plusieurs articulations en même temps
  • Enflure des poignets ou des articulations des mains ou des doigts
  • Symétrie des douleurs articulaires
  • Présence de grumeaux fermes sous la peau (nodules rhumatoïdes)

Les tests sanguins que vous pourriez faire

Si votre médecin pense que vous souffrez de la PR, il peut vous prescrire des tests sanguins pour vérifier les signes d’inflammation dans le corps.

D’autres tests, généralement demandés concernent le facteur rhumatoïde (FR) et “anti-CCP” (anti-peptides cycliques citrullinés), dont la plupart des personnes atteintes de PR en souffre. En effet, il n’y a pas de test unique pour la PR.

Tests d’imagerie que vous pourriez faire

Les rayons X peuvent aider à diagnostiquer la PR et fournir un champ de comparaison pour une future progression de la maladie.

Vous pouvez également obtenir une IRM ou une échographie pour chercher des lésions et inflammations articulaires.

Les traitements de la PR

Bien qu’il n’y ait pas de remède, le traitement peut réduire l’inflammation et les douleurs articulaires, prévenir les lésions articulaires et prolonger le bon fonctionnement des articulations.

Vous devriez commencer le traitement le plus tôt possible. Votre médecin fera un plan en fonction de votre cas, y compris votre âge, les articulations touchées et la gravité de la maladie. Le traitement comprendra des médicaments et des exercices pour renforcer les muscles autour des articulations. Pour certaines personnes la chirurgie est indispensable.

Les médicaments

Les médicaments utilisés pour traiter la polyarthrite rhumatoïde sont des médicaments qui ralentissent ou arrêtent la maladie, des analgésiques et des stéroïdes.




Dans certains cas, vous devrez prendre plus qu’un médicament. Vous pouvez prendre,par exemple, un pour la douleur et un autre pour protéger vos articulations contre des dommages potentiels.

Est-ce la chirurgie est une alternative ?

Si vous avez beaucoup de lésions articulaires ou de douleurs, votre médecin peut suggérer une chirurgie. Le remplacement des articulations (en particulier les hanches et les genoux) est le type le plus commun pour les personnes atteintes de PR.

D’autres types de chirurgie incluent l’arthroscopie (l’insertion d’un instrument semblable à un tube dans l’articulation pour voir et réparer les dommages) et la reconstruction du tendon.

Les autres traitements

Certaines personnes atteintes de PR se sentent soulagées lors de l’utilisation de la chaleur humide, l’acupuncture et la relaxation. Les autres suppléments qui ont été prouvés quant à une éventuelle aide contre la PR sont l’huile de poisson, l’huile de graines de bourrache et la liane du Pérou.

Parlez-en avec votre médecin avant de commencer les suppléments car ils peuvent causer des effets secondaires et peuvent interagir avec vos médicaments.

Qu’en est-il du régime alimentaire ?

Bien qu’il n’y ait pas de “régime polyarthrite rhumatoïde”, de nombreuses personnes atteintes de PR estiment que consommer ou éviter certains aliments aident à soulager leurs symptômes.

Les aliments riches en graisses saturées (bacon, steak, beurre) augmentent l’inflammation dans le corps. Les acides gras oméga-3 (saumon, tofu, noix) peuvent être utile.

Certaines personnes pensent que des aliments comme les tomates, les agrumes, les pommes de terre blanches, les poivrons, le café et les produits laitiers aggravent les symptômes de la PR.

Le sport

L’exercice régulier peut aider les articulations douloureuses et raides. Il conserve également la ténacité des os et des muscles.

Choisissez des exercices tels que les étirements doux, les exercices de résistance et l’aérobic à faible impact (comme la natation et l’aquagym).

Soyez prudent avec toute activité qui exerce de la pression sur les articulations, comme le jogging ou l’haltérophilie. Lorsque vous commencez à sentir des douleurs, prenez une courte pause. Si vous n’êtes pas actif actuellement, parlez-en à votre médecin avant de vous lancer.

15 minutes de marche par jour peuvent changer votre corps !

A découvrir : 15 minutes de marche par jour peuvent changer votre corps !

Via Slideshow: Understanding Rheumatoid Arthritis








LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Récents

7 aliments anti-inflammatoires à consommer régulièrement pour une santé et un bien-être à long terme !

Faites le plein de ces ingrédients pour réduire le risque de maladies causées par une inflammation chronique. L'inflammation est un processus naturel de l'organisme qui...

Core Training, Mouvements en déséquilibre, une toute nouvelle façon de s’entraîner !

Vous recherchez une meilleure tonicité de l’ensemble du corps, un maintien postural et un équilibre renforcés ? Des bonnes raisons de transformer votre séance d'entraînement...

Les 7 bienfaits de la noix pour la santé !

Découvrez comment cette noix peut aider votre organisme. Et comment l'intégrer à vos repas et collations. Vous pensez sans doute aux noix comme ingrédient de...

Gâteau italien aux pommes et à l’huile d’olive

Article mis à jour Juin 2021 Ce gâteau aux pommes à l'huile d'olive trouve son origine dans la région côtière de la Ligurie, en Italie....

15 aliments comptant moins de 40 calories, avec recettes

Article mis à jour Juin 2021 Les aliments à calories négatives, qui brûlent plus de graisses et de calories qu'ils n'en apportent, sont un mythe....

Découvrir plus :