L’arnaque des statines : les personnes ayant un taux de cholestérol élevé vivent plus longtemps !

A lire absolument

10 règles pour un corps alcalin !

“Les maladies ne se développent pas dans un milieu alcalin” Otto Warburg, Prix Nobel de Médecine en 1931 Les...

15 signes que votre corps est trop acide et 7 façons de l’alcaliniser rapidement !

Un organisme acide est un organisme malsain. Lorsque le corps est acide, il crée un milieu défavorable. En cas de maladie, les bactéries et...

18 aliments délicieux à haute teneur en protéines !

Les gens se disputent à propos des glucides, des graisses et de tout le reste. Toutefois, presque tout le monde s'accorde à dire que...

Les 7 pires aliments à manger le matin !

Vous avez probablement entendu dire que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Bien que cela puisse être vrai pour...

Pourquoi tout ce que vous avez dit sur les statines et le cholestérol est faux ?

Mon médecin dit que mon taux de cholestérol LDL est très élevé et qu’il est inquiet !

Votre médecin, les médias et les professionnels de la santé traditionnels vous conseillent de ne pas manger trop de gras ou de cholestérol ; pourtant, toutes les études ne montrent aucun lien entre le cholestérol dans les aliments et les maladies cardiaques.

Le cholestérol et les graisses alimentaires sont devenus une source de confusion. De nombreux scientifiques et même des médecins diffusent encore des recherches obsolètes.

Beaucoup de gens croient encore que la consommation de cholestérol et de gras provoque des crises cardiaques et que la prise de statines constitue un moyen puissant de réduire le risque de ces crises. Mais est-ce vraiment vrai ?

L’un des plus grands mensonges est qu’une alimentation riche en matières grasses est à l’origine de crises cardiaques.

Les graisses ne causent pas de maladies cardiaques !

Un examen de 72 études portant sur près de 600 000 personnes n’a révélé aucun lien entre les gras alimentaires et les maladies du cœur, mais il a révélé que les gras trans étaient clairement nocifs et que les gras oméga-3 étaient bien bénéfiques.

La plupart des médecins et des compagnies pharmaceutiques ne parlent pas des études qui montrent que la plupart des gens qui ont une crise cardiaque ont un taux de cholestérol normal.

Une grande étude a examiné 541 hôpitaux comptant 136 905 admissions pour crise cardiaque, 59 % de toutes les crises cardiaques aux États-Unis cette année-là. Il est intéressant de noter que tous ces patients qui ont eu une crise cardiaque n’avaient pas un taux élevé de LDL ou de cholestérol total. En fait, 75 pour cent de ces personnes avaient un taux de cholestérol LDL “normal”, dont 50 pour cent avaient un taux optimal de LDL.

C’est là que ça devient intéressant. Seulement 10 % des participants avaient un taux de cholestérol HDL (” bon ” cholestérol) supérieur à 60. Cela signifie que 90 % de ces patients qui ont subi une crise cardiaque avaient un taux de HDL inférieur à 60. Nous savons maintenant qu’un faible taux de HDL est le véritable moteur de la plupart des crises cardiaques et des maladies cardiaques.

En effet, les chercheurs de cette étude ont découvert que la plupart de ces patients souffraient de syndrome métabolique, de prédiabète ou de diabète.

Le gras et le cholestérol alimentaire ne sont pas les coupables. C’est le sucre et les glucides raffinés…

Aliments-sucres

Le gras et le cholestérol alimentaire ne sont pas les coupables. C’est le sucre et les glucides raffinés qui contribuent au diabète, aux maladies cardiaques et à tant d’autres problèmes.




Ce que nous savons maintenant, les gras trans et les huiles végétales raffinées favorisent des profils de cholestérol anormaux, alors que l’huile de poisson, les omégas 3 et les gras monoinsaturés contenus dans les fruits à coques et l’huile d’olive peuvent améliorer le type et la quantité du cholestérol.

Le plus grand coupable des taux anormaux de cholestérol n’est pas du tout le gras. C’est le sucre sous toutes ses formes.

Lorsque vous ingérez de grandes quantités de fructose sans les fibres associées que l’on retrouve dans les fruits entiers, le fructose s’attaque au métabolisme du foie, la lipogenèse, qui commence à sécréter de très dangereuses petites particules LDL, augmente vos triglycérides et diminue le HDL (ou bon) cholestérol.

Il en va de même pour le sucre sous toutes ses formes, y compris la farine blanche.

Les réels dangers des médicaments à base de statines !

Pourquoi sommes-nous tous obsédés par le cholestérol total et le cholestérol LDL alors que nous savons qu’ils ne sont pas les principaux responsables des crises cardiaques ?

Parce qu’une industrie pharmaceutique de plusieurs milliards de dollars est à l’origine de la classe de médicaments la plus vendue sur le marché : Les statines.

Estimant qu’un faible taux de LDL est le meilleur moyen de prévenir les maladies cardiaques, les médecins prescrivent souvent des médicaments comme les statines pour maintenir ces taux bas.

Pourtant, ces médicaments peuvent causer toute une série de problèmes, notamment des lésions musculaires, des troubles de la mémoire, des symptômes semblables à ceux de la maladie de Parkinson, des douleurs musculaires et des courbatures. Nous savons maintenant que les statines peuvent augmenter le risque de diabète d’environ 50 %.




Plus inquiétant :

Ce qui est encore plus inquiétant, c’est que les statines ne sont même pas efficaces pour prévenir les crises cardiaques, malgré tout le tapage médiatique et tous les conseils de votre médecin.

Vous devez traiter 50 personnes avec des statines pour prévenir 1 crise cardiaque ou traiter 890 personnes pour prévenir 1 décès. Cela signifie que 889 personnes prennent des statines sans aucun intérêt.

Ces médicaments peuvent être un peu plus avantageux pour ceux qui ont déjà eu une crise cardiaque, mais pas beaucoup pour ceux qui n’en ont jamais eu (c’est à ce moment que la plupart des statines sont prescrites – avant qu’un incident se produise).

Dans une étude publiée en avril 2015 dans les Annals of Nutrition & Metabolism, des chercheurs japonais ont analysé leurs lignes directrices sur le cholestérol et les statines :

  • Les taux de mortalité diminuent chez les personnes dont le taux de cholestérol total ou de lipoprotéines de basse densité (LDL) est plus élevé, comme l’indiquent la plupart des études japonaises.
  • La mortalité due aux maladies coronariennes au Japon représente environ 7 % de la mortalité toutes causes confondues (et ce, depuis des décennies) ; il s’agit d’un taux beaucoup plus faible que celui observé dans les pays occidentaux.

A découvrir : Cinq médicaments pharmaceutiques qui détruisent immédiatement votre santé !

6 étapes pour maîtriser votre cholestérol

Si votre médecin se préoccupe de votre cholestérol, vous devriez suivre ces six stratégies pour optimiser votre taux de cholestérol et votre santé en général :

1. Faites les bons tests de cholestérol

Vous devez vérifier la taille et le nombre de particules en demandant à votre médecin de faire un test de taille de particules. Un test de cholestérol régulier ne révélera pas la taille des particules.




2. Vérifiez le syndrome métabolique ou le diabète

Si vous avez de petites particules de LDL et de HDL ou des triglycérides élevés (plus de 100), vous avez probablement un syndrome métabolique. Si votre rapport triglycérides-HDL est supérieur à 2, vous souffrez probablement aussi de diabète. Demandez un test de réponse à l’insuline.

3. Mangez équilibré avec des graisses saines

Utiliser-de-huile-olive-extra-viergeLes bonnes graisses dans les aliments comme l’avocat, l’huile de noix de coco, l’huile d’olive extra vierge, le poisson sauvage, les fruits à coque et les graines peuvent améliorer le type et la quantité du cholestérol dans votre corps.

4. Adoptez un régime à faible charge glycémique

Outre les graisses saines, mettez l’accent sur une alimentation riche en fibres, à base de plantes, avec beaucoup de phytonutriments et d’acides gras oméga-3.

Consommez beaucoup de légumes et de protéines de bonne qualité que l’on trouve dans les haricots, les graines, les fruits à coques et les protéines animales de haute qualité, élevées de façon durable ou nourries à l’herbe.

5. Faites de l’exercice régulièrement

Des études montrent que l’exercice physique régulier peut optimiser le taux de cholestérol. Si vous êtes un débutant, même 30 minutes de marche vous aideront. Des exercices plus avancés peuvent intégrer l’entraînement avec poids et haltères et l’entraînement par intervalles à haute intensité.




6. Concentrez-vous sur la qualité du sommeil

Une des nombreuses vertus des huit heures de sommeil par nuit est l’optimisation de la glycémie.

Pratiquez de bonnes habitudes de sommeil : Éteignez la télévision et Internet quelques heures avant le coucher…

Via Why Everything You’ve Been Told About Statins And Cholesterol Is Wrong


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Récents

Farines à faible indice glycémique

Qui n'aime pas le pain, les muffins, les biscuits, les cookies et les crêpes ? Ces produits riches en glucides sont délicieux...

Attention, 10 aliments qui peuvent affaiblir votre système immunitaire !

Votre régime alimentaire influe sur la façon dont vous vous sentez et sur le bon fonctionnement de votre organisme.

Les protéines végétales, le guide du nutritionniste : comment les préparer, les manger et les aimer ?

Des trois macronutriments que sont les graisses, les glucides et les protéines, il ne fait aucun doute, les protéines sont les plus...

Qu’est-ce que la positivité toxique ? Les experts affirment qu’elle est dangereuse en ce moment !

S'efforcer de rester optimiste pendant une pandémie mondiale qui change la vie peut se retourner contre vous. Vouloir être positif face à...

Comment préparer 8 remèdes de Grand-Mère à Base de Miel ?

Depuis l'aube des temps, le miel est utilisé à la fois comme aliment et comme médicament. Il est très riche en composés...

Découvrir plus :