Le guide du cancer de la prostate

A lire absolument

Les scientifiques nous avertissent que notre façon de cuisiner le riz est nocive pour notre santé !

Article mis à jour Juillet 2021 Des milliards de personnes dans le monde se nourrissent quotidiennement de riz. En fait, c'est l'un des aliments de base,...

10 règles pour un corps alcalin !

“Les maladies ne se développent pas dans un milieu alcalin” Otto Warburg, Prix Nobel de Médecine en 1931 Les...

15 signes que votre corps est trop acide et 7 façons de l’alcaliniser rapidement !

Un organisme acide est un organisme malsain. Lorsque le corps est acide, il crée un milieu défavorable. En cas de maladie, les bactéries et...

Les 7 pires aliments à manger le matin !

Article mis à jour Juin 2021 Vous avez probablement entendu dire que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Bien que cela...

Qu’est-ce que le cancer de la prostate?

cancer-de-la-prostate

Le cancer de la prostate se développe dans la prostate de l’homme, la glande ayant la taille d’une noix juste en dessous de la vessie et qui produit une partie du liquide dans le sperme.

C’est le cancer le plus fréquent chez les hommes après le cancer de la peau. Le cancer de la prostate se développe souvent très lentement et pourrait ne pas causer de dommages significatifs. Mais certains types sont plus agressifs et peuvent se propager rapidement sans traitement.

Les symptômes du cancer de la prostate

symptomes-du-cancer-de-la-prostate

Durant les premiers stades, les hommes ne présentent aucun symptôme. Plus tard, les symptômes peuvent inclure:

  • Des mictions fréquentes, surtout la nuit
  • Des difficultés à commencer ou arrêter la miction
  • Des jets urinaires faibles ou interrompus
  • Une sensation de douleur ou de brûlure pendant la miction ou l’éjaculation
  • Du sang dans l’urine ou le sperme

Le cancer avancé peut causer une douleur profonde dans le bas du dos, les hanches ou le haut des cuisses.

Hypertrophie de la prostate ou cancer de la prostate?

hypertrophie-ou-cancer

Avec l’âge, la prostate peut grandir, appuyant ainsi parfois sur la vessie ou l’urètre et provoquant des symptômes similaires au cancer de la prostate. Cette pathologie est appelée l’hyperplasie bénigne de la prostate (HBP). Elle n’est pas un cancer et peut être traitée si les symptômes deviennent gênants.

La prostatite est un troisième problème qui peut causer des symptômes urinaires. En effet, cette inflammation ou infection peut également provoquer une fièvre et, dans de nombreux cas,elle est traitée avec des médicaments.

Facteurs de risque incontrôlables

facteurs-de-risque-incontrolables




Vieillir est le plus grand facteur de risque pour le cancer de la prostate, en particulier après 50 ans. Après 70 ans, les études montrent que la plupart des hommes ont une certaine forme de cancer de la prostate, mais il peut n’y avoir aucun symptôme extérieur. Les antécédents familiaux augmentent aussi le risque pour les hommes: avoir un père ou un frère souffrant du cancer de la prostate double le risque.

Facteurs de risque contrôlables

facteurs-de-risque-controlables

Le régime alimentaire semble jouer un rôle principal dans le développement du cancer de la prostate, qui est beaucoup plus fréquent dans les pays où la viande et les produits laitiers riches en matières grasses sont les piliers. Toutefois, la raison de cette liaison est peu claire. Les graisses alimentaires, en particulier les graisses animales de la viande rouge, peuvent augmenter les niveaux d’hormones mâles. Ce qui peut alimenter la croissance des cellules cancéreuses de la prostate. De plus, une alimentation trop pauvre en fruits et légumes peut aussi avoir un rôle.

Les mythes sur le cancer de la prostate

les-mythes-sur-le-cancer-de-la-prostate

Ci-après quelques idées reçues qui ne causent en aucun cas le cancer de la prostate: L’excès de désir sexuel, la vasectomie et la masturbation.

Si vous avez une hypertrophie de la prostate (HBP), cela ne signifie pas que vous êtes à un risque accru de développer un cancer de la prostate. Actuellement, les chercheurs étudient encore si la consommation d’alcool, les MST, ou la prostatite jouent un rôle dans le développement du cancer de la prostate.




Diagnostic précoce du cancer de la prostate

diagnostic-precoce-du-cancer-de-la-prostate

Les tests de dépistage sont disponibles pour diagnostiquer le cancer de la prostate aux premiers stades.

Ces tests pourraient dépister des cancers qui sont à une croissance tellement lente que les traitements médicaux n’offriraient aucun avantage. Et les traitements eux-mêmes peuvent avoir des effets secondaires graves.

L’American Cancer Society conseille les hommes de discuter avec un médecin au sujet des tests de dépistage, à partir de:

  • 50ans pour les hommes à risque moyen qui espèrent vivre au moins 10 ans de plus.
  • 45ans pour les hommes à haut risque. Cela inclut les Afro-Américains et ceux qui ont un père, un frère, ou un fils diagnostiqué avant 65 ans.
  • 40ans pour les hommes ayant un parent au premier stade diagnostiqué à un âge précoce.

Dépistage: EDR et APS

edr-et-aps

Votre médecin peut d’abord faire un examen rectal digital (EDR) pour chercher les bosses ou les points durs sur la prostate. Après une discussion avec votre médecin, un test sanguin peut être effectué pour mesurer l’antigène prostatique spécifique (APS), une protéine produite par les cellules de la prostate. Un niveau élevé peut indiquer un plus grand risque de contracter un cancer, néanmoins, vous pouvez avoir un niveau élevé sans avoir de cancer. Il est également possible d’avoir un APS normal et un cancer de la prostate.

Résultats du test APS

resultats-du-test-aps




Un taux de APS normal est considéré comme étant de moins de 4 nanogrammes par millilitre (ng / mL) de sang, tandis qu’un APS supérieur à 10 indique un risque élevé de cancer. Mais il existe de nombreuses exceptions:

Les hommes peuvent avoir un cancer de la prostate avec un APS inférieur à 4.

Une prostate enflammée (prostatite) ou élargie (HBP) peut augmenter les niveaux d’APS, mais d’autres tests avancés peuvent montrer aucun signe de cancer.

Certains médicaments d’HBP peuvent réduire les niveaux d’APS, malgré la présence d’un cancer de la prostate, ce qu’on appelle un faux négatif.

Si l’un des tests d’APS ou d’EDR est anormal, votre médecin vous prescrira d’autres tests.

La biopsie du cancer de la prostate

biopsie-du-cancer-de-la-prostate

Si un examen clinique  ou un test d’APS révèle un problème, votre médecin peut vous recommander une biopsie. En effet, une aiguille est insérée soit à travers la paroi du rectum ou de la peau entre le rectum et le scrotum. Des échantillons de multiples petits tissulaires sont enlevés et examinés au microscope. Une biopsie est le meilleur moyen de détecter le cancer et de prédire s’il est à croissance lente ou rapide.

La biopsie et le score de Gleason… (Lire la suite Page 2)







1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Récents

4 desserts méditerranéens pour satisfaire vos envies de sucré

Le régime méditerranéen existe depuis bien plus longtemps que tout autre régime alimentaire à la mode. Il est basé sur la cuisine traditionnelle de...

Poire au four à la ricotta et à la cannelle

Cette recette (collation) est riche en fibres et en ALC (acide linoléique conjugué). La cannelle aide également à maîtriser la glycémie. La ricotta est riche...

Tartinade de lentilles

Les lentilles sont une bonne source de fer, un nutriment qui stimule le métabolisme et dont 20% d'entre nous manquent. Les lentilles sont également une...

Quel matériel de cuisine pour ouvrir un restaurant méditerranéen ?

La Méditerranée : Une région, un climat et une cuisine ! La cuisine méditerranéenne n'est pas le produit d'un groupe ethnique ou d'une culture spécifique.  Il...

Salade estivale au melon, jambon et figues fraiches

Cette recette combine des fruits sucrés (melon et figues) avec du jambon pour un plat unique et savoureux. Arrosez chaque portion d’un filet d'huile...

Découvrir plus :