Le principal ingrédient du houmous est le pois chiche, qui est abondant en protéines et en vitamines B. Cette trempette nutritive, saine est facile à préparer et très savoureuse. C’est une riche source de fibres, qui vous rassasie plus longtemps, renforce votre système immunitaire et nettoie vos intestins.

Les pois chiches ont un goût sucré et une saveur de noisette, c’est pourquoi le houmous se marie à merveille avec toutes les salades.

Les pois chiches ont une teneur en amidon inférieure aux autres légumineuses. Ils sont donc un aliment diététique optimal.

Vous pouvez les acheter en boîtes mais, si vous voulez vous assurer de la haute qualité du produit, achetez vos pois chiches séchés et faites les tremper et cuire vous-même.

Le houmous peut réduire de 50 % le risque de cancer du côlon, du sein et de la prostate :

Comment le houmous peut-il réduire votre risque de cancer de 50 % ? Ceci proviendrait des pois chiches et des graines de sésame, les principaux ingrédients du houmous.

Les pois chiches (et autres légumineuses) présentent des composés uniques dont on a récemment découvert qu’ils ralentissent considérablement la croissance des cellules cancéreuses du sein et de la prostate in vitro et qu’ils détruisent 64 % des tumeurs précancéreuses du colon chez la souris. Ces bienfaits pour la santé s’appliquent également aux humains.

A découvrir : Houmous à l’ail

De grandes études ont rapporté que les personnes qui consomment le plus de légumineuses ont 32% moins de risque de cancer en général, dont 45% moins de cancer de la prostate et 57% moins de cancer du côlon.

Pour le cancer du sein, le sésame et les pois chiches offrent un bonus particulier : ils sont tous deux de superbes sources de lignanes pour combattre le cancer.

Vous avez besoin d’au moins 5 mg de lignanes par jour pour réduire le risque de cancer, alors que la plupart des adultes n’en consomment que 1 mg.

1 100 grammes d’houmous fournissent une quantité impressionnante de 35 mg de lignanes.

Dans les études actuelles, les femmes qui consomment le plus de lignanes présentent au moins 50 % moins de cancer du sein, tandis que les patientes atteintes d’un cancer du sein et consommant le plus de lignanes sont moins susceptibles d’en mourir, soit 71 %.

Comment préparer l’houmous à la maison ? (Lire la suite en Page 2)