Les produits BIO contiennent-ils des pesticides ?

Les avis divergent quant aux risques de l’utilisation des pesticides en milieu agricole.

Bien que les pesticides utilisés sur les cultures soient strictement réglementés et maintenus bien au-dessous des limites nocives, on s’inquiète des effets néfastes d’une exposition répétée à ces substances.

Plusieurs études ont établi un lien entre l’exposition aux pesticides et des effets néfastes sur la santé, tels que des problèmes respiratoires, des problèmes de fertilité, des troubles du système endocrinien, des dommages neurologiques et un risque accru de certains cancers (1).

Les enfants sont plus exposés aux risques de toxicité liée aux pesticides en raison de leur taille réduite et du fait que le cerveau en développement est plus sensible aux pesticides neurotoxiques (2).

Des études ont montré que les enfants nés de mères fortement exposées aux pesticides présentaient des retards mentaux allant jusqu’à deux ans, notamment des déficits en coordination et en mémoire visuelle (3).

L’exposition des enfants aux pesticides a également été associée à un risque accru de développer un TDAH (4).

Une autre étude a montré que les femmes enceintes vivant près de terres agricoles traitées aux pesticides organophosphorés, pyréthrinoïdes ou carbamates avaient plus de risques d’avoir des enfants atteints d’autisme ou de Trouble du Spectre de l’Autisme (TSA) (5).

En outre, les agriculteurs qui appliquaient certains pesticides sur leurs cultures présentaient une fréquence d’obésité et de cancer du côlon plus élevée que la moyenne générale (6).

Il est clair donc que des niveaux élevés d’exposition aux pesticides sont associés à des effets néfastes sur la santé.

Les produits BIO contiennent-ils des pesticides?

Bien que les normes pour l’agriculture biologique diffèrent des pratiques agricoles conventionnelles, les agriculteurs biologiques sont autorisés à utiliser certains pesticides approuvés sur leurs cultures.

Les agriculteurs biologiques dépendent fortement de la rotation des cultures, de la protection biologique des plantes et des pratiques d’hygiène pour protéger les cultures.

Cependant, les pesticides biologiques, tels que le cuivre, la roténone et le spinosad, peuvent être utilisés en agriculture biologique (7).

25 pesticides sont approuvés pour une utilisation biologique, alors que 900 sont actuellement autorisés sur les cultures conventionnelles (8).

Tout comme les pesticides utilisés dans l’agriculture conventionnelle, les pesticides biologiques sont soumis à une réglementation stricte en matière de sécurité et peuvent être nocifs pour la santé à fortes doses.

Par exemple, l’exposition professionnelle à la roténone, un pesticide biologique, a été associée à un risque accru de maladie de Parkinson (9).

Si vous choisissez des aliments biologiques pour des raisons environnementales et non pour des raisons de santé, la recherche montre que l’agriculture biologique a moins d’impact sur l’environnement que l’agriculture conventionnelle.

Les méthodes d’agriculture biologique réduisent les émissions de carbone, encouragent la biodiversité et protègent les sols et les eaux souterraines (10).

Devriez-vous éviter la Dirty Dozen: Les 12 fruits et légumes les plus contaminés en pesticides ! (Lire la suite en Page 2)

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here