On vous a probablement répété à maintes reprises à quel point la peau du poulet est mauvaise pour la santé. Non seulement elle fait grossir, mais elle peut aussi augmenter le taux de cholestérol et la tension artérielle et peut même contribuer aux maladies du cœur.

Mais des études récentes ont montré que cette recommandation est erronée. Vous n’avez pas besoin d’enlever la peau du poulet avant de le cuire et de le manger.

Des experts de la santé de l’Université de Harvard ont confirmé que manger la peau du poulet modérément ne causera pas de problèmes de santé. Par ailleurs, la peau que de nombreuses personnes évitent depuis des décennies présente certains avantages, notamment :

La peau du poulet est bonne pour le cœur.

C’est probablement la plus grande surprise. Comme pour les avocats, également évités en raison de leur teneur en matières grasses, la peau de poulet contient du gras insaturés, un gras bon pour le cœur.

Les gras insaturés peuvent aider à abaisser la tension artérielle et le taux de mauvais cholestérol, tout en régulant les hormones.

Le nombre de calories n’est pas si élevé, surtout si on le compare au poulet sans peau.

Une portion de 340 grammes de poulet avec la peau contient tout juste 50 calories de plus que la même portion de poulet sans peau.

C’est savoureux.

C’est savoureux. Vous vous passerez donc de sel pour le rendre plus savoureux. Et vous savez certainement qu’il conseillé de réduire sa consommation de sel au minimum.

Peu d’huile est absorbée.

La cuisson du poulet à haute température peut le rendre très gras. Heureusement, la peau est là et agit comme une barrière. L’huile se transforme en croûte et l’humidité est emprisonnée. La peau donne un résultat beaucoup plus moelleux et goûteux.

C’est pourquoi, même si vous évitez de la manger, vous devriez cuire le poulet avec sa peau.

Manger la peau est l’un des plaisirs de manger du poulet. Fini le temps où l’on disait aux gens de la mettre de côté.

Il est toutefois important de préciser que la peau de poulet contient quand même plus d’oméga-6 que d’oméga-3. Le rapport n’est pas équilibré, ce qui peut entraîner une inflammation si elle est consommée tous les jours en grandes quantités. C’est pourquoi la modération est toujours de mise. De plus, la peau calcinée doit être évitée parce qu’elle a non seulement peu de valeur nutritive, mais elle peut aussi causer des dommages à votre corps.