Comment lutter contre la sarcopénie

Dès l’âge de 50 ans, la quantité mais aussi la force des muscles commencent à diminuer. Nous perdons près de 50 % de celle-ci entre 30 et 80 ans.

Lorsque les pertes de masse, de force et de fonction musculaires deviennent trop importantes, la fonte musculaire laisse place à une pathologie : la sarcopénie. Elle affaiblit le muscle, accroit considérablement les risques de chutes et de perte d’autonomie, et altère la qualité de vie. L’ensemble de ce processus conduit à la fragilité.

La sarcopénie est une affection commune qui touche 10% des adultes âgés de plus de 50 ans. Alors qu’elle puisse diminuer l’espérance et la qualité de vie, il existe des actions que vous pouvez entreprendre pour prévenir ou même inverser cet état.

Bien que certaines des causes de la sarcopénie soient une conséquence naturelle du vieillissement, d’autres sont évitables. En fait, une alimentation saine et un exercice régulier peuvent inverser la sarcopénie, augmentant la durée et la qualité de vie.

Cet article explique ce qui provoque la sarcopénie et énumère plusieurs façons de la combattre :

Qu’est-ce que la Sarcopénie?

La sarcopénie signifie littéralement «manque de chair». Ce mot provient du grec sarx pour « chair » et penia pour « manque ». C’est une condition de dégénérescence musculaire associée à l’âge qui devient plus fréquente chez les personnes de plus de 50 ans.

Dès 30 ans, on observe une dégénérescence musculaire de 3 à 8 % par décennie. Cela limite la capacité à effectuer de nombreuses activités courantes (123).

Malheureusement, la sarcopénie raccourcit l’espérance de vie, par rapport aux individus ayant une force musculaire normale (45).

La sarcopénie est causée par un déséquilibre entre les signaux pour la croissance des cellules musculaires et les signaux de dégradation. Les processus de croissance cellulaire s’appellent «anabolisme», et les processus de destruction des cellules sont appelés «catabolisme» (6).

Lorsque les choses sont en équilibre, le muscle maintient sa force au fil du temps.

Cependant, avec le vieillissement, le corps devient résistant aux signaux de croissance, inclinant l’équilibre vers le catabolisme et la perte musculaire (17).

Comment savoir si vous avez la Sarcopénie?

sarcopenie-Dynamometre-de-main

Les signes de la sarcopénie sont le résultat d’une diminution de la force musculaire.

Les premiers signes de sarcopénie incluent le fait de se sentir physiquement plus faibles au fil du temps et avoir plus de difficultés que d’habitude à soulever des objets familiers (17).

La force de préhension de la main mesurée grâce à un dynamomètre permet d’évaluer la force musculaire afin de dépister la sarcopénie (18).

La diminution de la force musculaire pourrait s’afficher d’une autre façon, avec une marche plus lente, épuisement plus facile et moins d’intérêt à être actifs (17).

Perdre du poids involontairement peut aussi être un signe de sarcopénie (18).

En résumé, une perte notable de force ou d’endurance et une perte de poids involontaire sont des signes de maladies multiples, y compris la sarcopénie. Si vous rencontrez l’un de ces problèmes sans une bonne raison, parlez-en à votre médecin.

Quatre facteurs qui accélèrent la perte musculaire… (Lire la suite en Page 2)

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here