6 super-aliments pour lutter contre le cancer !

A lire absolument

Les scientifiques nous avertissent que notre façon de cuisiner le riz est nocive pour notre santé !

Article mis à jour Juillet 2021 Des milliards de personnes dans le monde se nourrissent quotidiennement de riz. En fait, c'est l'un des aliments de base,...

10 règles pour un corps alcalin !

“Les maladies ne se développent pas dans un milieu alcalin” Otto Warburg, Prix Nobel de Médecine en 1931 Les...

15 signes que votre corps est trop acide et 7 façons de l’alcaliniser rapidement !

Un organisme acide est un organisme malsain. Lorsque le corps est acide, il crée un milieu défavorable. En cas de maladie, les bactéries et...

Les 7 pires aliments à manger le matin !

Article mis à jour Juin 2021 Vous avez probablement entendu dire que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Bien que cela...

Pour réduire le risque d’atteinte du cancer, ne cherchez pas plus loin que votre réfrigérateur. « Toutes les études sur le cancer et la nutrition mettent l’accent sur la consommation d’aliments végétaux pour leurs phytonutriments et autres composants spéciaux », déclare Richard Béliveau, Docteur, spécialiste en prévention et traitement du cancer à l’Université du Québec à Montréal, et auteur de « Foods to Fight Cancer ».

Optez pour cinq à neuf portions quotidiennes de toutes sortes de fruits et légumes, en particulier ces six champions :

1. Brocoli

brocoli

Tous les légumes crucifères (chou-fleur, chou, chou frisé) possèdent des propriétés anticancéreuses, mais le brocoli est le seul à avoir une quantité considérable de sulforaphane, un composé particulièrement puissant qui stimule les enzymes protectrices du corps et évacue les substances chimiques cancérigènes. Une étude récente de l’Université du Michigan sur des souris a relevé que le sulforaphane cible également les cellules souches cancéreuses, celles qui aident à la croissance tumorale.

Aide à lutter contre: Le cancer du sein, du foie, du poumon, de la prostate, de la peau, de l’estomac et de la vessie

Remarque: Plus vous en consommez du brocoli, mieux c’est, suggère la recherche, donc rajoutez-le partout où vous le pouvez, dans les salades, les omelettes, et sur votre pizza.

2. Baies

baies

Selon le Docteur Gary D. Stoner, professeur de médecine interne à The Ohio State University College of Medicine, toutes les baies sont remplies de phytonutriments contre le cancer. Cependant, les framboises noires, en particulier, contiennent des concentrations très élevées de composés phytochimiques appelés anthocyanines, qui ralentissent la croissance des cellules pré-malignes et empêchent les nouveaux vaisseaux sanguins de se former (et éventuellement d’alimenter une tumeur cancéreuse).

Aide à lutter contre: Le cancer du côlon, de l’œsophage, de la bouche et de la peau




Remarque: Docteur Stoner a utilisé dans ses études une poudre concentrée de baies, mais affirme qu’une portion de demi-tasse de baies par jour peut aider votre santé aussi.

3. Tomate

tomate

Ce fruit juteux est la meilleure source diététique de lycopène, un caroténoïde qui donne aux tomates leur teinte rouge, explique Béliveau. C’est une bonne nouvelle car on a trouvé selon une étude sur Nutrition and Cancer que le lycopène arrêtait la croissance des cellules cancéreuses de l’endomètre. Le cancer de l’endomètre est le deuxième cancer gynécologique le plus fréquent en France, après le cancer du sein.

Aide à lutter contre: Le cancer de l’endomètre, du poumon, de la prostate et de l’estomac

Remarque: Il y a plus de bienfaits dans les tomates cuites (pensez aux sauces de pâtes!), étant donné que le processus de chauffage augmente la quantité de lycopène que votre corps est capable d’absorber.

4. Noix

noix

Il a été démontré que leurs phytostérols (molécules semblables au cholestérol retrouvées dans les plantes) bloquaient les récepteurs aux œstrogènes sur les cellules du cancer du sein, probablement en ralentissant la croissance des cellules.

Aide à lutter contre: Le cancer du sein et de la prostate

Remarque: Une recherche a trouvé que manger une portion de 30g de noix par jour en une seule fois peut donner les meilleurs bienfaits.

5. Ail

ail




Des substances phytochimiques dans l’ail ont été identifiées comme pouvant arrêter la formation de nitrosamines, substances cancérigènes formées dans l’estomac (et dans les intestins dans certaines conditions) lorsque vous consommez des nitrates, un conservateur alimentaire commun.

En fait, Le Iowa Women’s Health Study a constaté que les femmes ayant les plus grandes quantités d’ail dans leur alimentation avaient un risque de 50% plus faible de développer certains cancers du côlon que les femmes qui en mangeaient moins.

Aide à lutter contre: Le cancer du sein, du côlon, de l’œsophage et de l’estomac

Remarque: Couper et écraser une gousse d’ail frais (en effet écraser aide à libérer les enzymes bénéfiques), et l’ajouter à cette sauce de tomate riche en lycopène pendant qu’elle mijote.

6. Haricots

haricots

Une étude du Michigan State University a constaté que les haricots noirs et blancs ont considérablement réduit l’incidence du cancer du côlon chez les rats, en partie parce qu’un régime riche en légumineuses a augmenté les niveaux de l’acide gras butyrate qui, à des concentrations élevées, a des effets protecteurs contre la croissance du cancer.

Une autre étude, dans la revue Crop Science, a trouvé que les haricots secs étaient particulièrement efficaces dans la prévention du cancer du sein chez les rats.

Aide à lutter contre: Le cancer du sein et du côlon

Remarque: Rajoutez une portion d’une demi-tasse de légumineuses quelques fois par semaine (soit des haricots en conserve, ou secs qui ont été trempés et cuits) à votre régime habituel de légumes-feuilles ou autres légumes.

Ce qu’il ne faut pas manger ou boire !

Bien que les chercheurs essaient toujours de déterminer quels aliments ont le plus d’effets bénéfiques dans la prévention du cancer, nous savons bien ce qu’il ne faut pas manger si vous voulez vous protéger :




1. Les graisses animales

les-graisses-animales

La viande, le fromage et le beurre peuvent être riches en graisses saturées, ce qui a été lié à l’obésité, un grand précurseur du cancer. Optez pour des sources plus maigres de protéines, comme le poisson, les produits laitiers à faible teneur en matière grasse, et ces haricots tellement bons pour vous.

2. Viandes transformées

viandes-transformees

Un morceau de hot dog ou quelques tranches de bacon de temps en temps ne vous tueront pas, mais n’en faîtes pas des aliments de base de votre régime alimentaire.

Certaines viandes traitées ont tendance à être riches en nitrites et en nitrates, conservateurs qui peuvent, en grandes quantités, augmenter potentiellement votre risque d’atteinte de cancer de l’estomac et autres.

3. L’Excès d’alcool

exces-d-alcool

Arrêtez après un verre! Picoler en excès est associé à un risque accru de cancers de la bouche, de l’œsophage et du sein.





Via 6 Cancer-Fighting Superfoods


3 Commentaires

  1. Encore un article qui viens nous pondre des trucs sans vraiment faire un travail de fond.
    Allez, juste un exemple.
    Vous parlez de la tomate. Ce que vous dites est vrai, mais vous oubliez un point important, voir 2.
    Pour que la tomate puisse offrir les bienfaits que vous annoncez, certes en mieux cuit, il faut qu’elle soit bio et surtout qu’elle ait poussé dans la terre et non dans du coton ou en l’air comme le veux l’industrie agro)alimentaire.
    Le visiteur qui va suivre votre conseil va se précipiter dans une grande surface pour consommer de la tomate et va être étonné de ne voir aucun bienfait, surtout s’lest malade.
    Ah, ben oui, vous ne le dites pas. Préventif? Curatif? Dans quel domaine parlez-vous de la tomate?
    Autre point, beaucoup de gens sont allergiques à la tomate, notamment les groupes sanguins AB, comme moi.
    Mon allergie est petite, juste des aigreurs parfois, des diarrhées, des gaz, maux de têtes, de petites choses insignifiantes en apparence.
    Jusqu’au jour où je développe une maladie auto-immune, qui plus est idiopathique.
    Eh oui, ce terme pour dire qu’on ne connait pas l’origine de cette maladie.
    La ça va encore, on ne me l’a pas mis sur le compte de l’hérédité, autre terme à la mode quand on ne connait pas toujours les origines d’une maladie.
    Bref, je pourrais aller loin, mais la tomate est connue comme allergène tout comme les amandes, les fruits de mer, etc…
    Quand on lance un article comme celui-ci, on se doit d’être complet et de faire un minimum de recherches afin de ne pas tromper le gens.
    Alors, êtes-vous prêt pour que je continue sur les autres articles?
    Moi je ne gagne rien, pas d’argent Par contre, il y a trop de gens qui dans l’urgence cherchent des remèdes.
    Et il y en a.
    Le problème, ce sont les sites comme le votre qui ne sont pas sérieux et qui peuvent induire, voir nuire à ceux qui, découragés par des toubibs qui regardent leur montre au bout de 5 minutes tout en vous accompagnant à la porte alors que vous n’avez encore rien dit ni demandé, pourraient voir en vous une aide salvatrice.

    • J’approuve votre commentaire et j’apprécie votre envie d’aider et de clarifier certains points… cependant sachez que nous essayons de faire de notre mieux et que les informations délivrées dans ce site sont à caractère institutionnel et ne se substituent en aucun cas à un avis médical.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Récents

4 desserts méditerranéens pour satisfaire vos envies de sucré

Le régime méditerranéen existe depuis bien plus longtemps que tout autre régime alimentaire à la mode. Il est basé sur la cuisine traditionnelle de...

Poire au four à la ricotta et à la cannelle

Cette recette (collation) est riche en fibres et en ALC (acide linoléique conjugué). La cannelle aide également à maîtriser la glycémie. La ricotta est riche...

Tartinade de lentilles

Les lentilles sont une bonne source de fer, un nutriment qui stimule le métabolisme et dont 20% d'entre nous manquent. Les lentilles sont également une...

Quel matériel de cuisine pour ouvrir un restaurant méditerranéen ?

La Méditerranée : Une région, un climat et une cuisine ! La cuisine méditerranéenne n'est pas le produit d'un groupe ethnique ou d'une culture spécifique.  Il...

Salade estivale au melon, jambon et figues fraiches

Cette recette combine des fruits sucrés (melon et figues) avec du jambon pour un plat unique et savoureux. Arrosez chaque portion d’un filet d'huile...

Découvrir plus :