Les individus supposent généralement que leurs relations affectives sont réciproques par défaut !

Par exemple, lorsque l’on considère un autre individu comme un “ami”, on s’attend généralement à ce que cet autre individu nous considère également comme un ami. Malgré cette attente commune, en réalité, toutes les amitiés ne sont pas réciproques.

Une triste étude montre que presque la moitié de tes amis ne te considèrent pas vraiment comme un ami.

Publiée dans PLOS ONE, l’étude a présenté les résultats des enquêtes menées auprès d’étudiants en Europe, en Israël et aux États-Unis pour déterminer s’ils avaient autant d’amis qu’ils le pensaient.

Les participants à l’expérience étaient des adultes en début de carrière (23-38 ans) qui suivaient un cours universitaire en gestion appliquée. L’équilibre entre les sexes était de 40% d’hommes et 60% de femmes.

Les chercheurs ont demandé à chaque participant de noter tous les autres participants sur une échelle de 0 à 5, où 0 signifie “Je ne connais pas cette personne”, 3 signifie “Ami” et 5 signifie “Un de mes meilleurs amis”. En outre, les participants devaient également “prédire” comment les autres participants les noteraient.

forte attente de réciprocité dans les scores d'amitié

L’examen de la relation entre la façon dont chaque sujet a noté les autres sujets et sa perception de la façon dont les autres sujets l’auraient noté révèle une corrélation très forte et significative (r = 0,95, p = 0). La figure 1 montre cette forte attente de réciprocité dans les scores d’amitié.

En fait, dans 94 % (1273 sur 1353) des cas où un sujet a désigné un autre sujet comme ami (c’est-à-dire un score de proximité > 2), il s’attendait également à ce que l’autre sujet le désigne à son tour comme ami.

Contrairement aux attentes élevées de réciprocité, il a été constaté que près de la moitié des amitiés sont en fait non réciproques.

En d’autres termes, une amitié sur deux n’est en fait pas réciproque.

“Il s’avère que nous sommes très mauvais pour juger qui sont nos amis“, a déclaré le Dr Erez Shmueli, l’un des auteurs de l’étude. “Si vous pensez que quelqu’un est votre ami, vous vous attendez à ce qu’il ressente la même chose. Mais en fait, ce n’est pas le cas”.

Shmueli a expliqué que les amitiés unilatérales n’ont pas autant de valeur que les amitiés réciproques. Elles n’ont pas assez d’influence et ne peuvent pas motiver une personne à adopter un bon comportement et de bonnes habitudes.

Ces résultats révèlent une profonde incapacité des personnes à percevoir la réciprocité de l’amitié, peut-être parce que la possibilité d’une amitié non réciproque remet en question l’image que l’on a de soi-même.

Pour finir, la vraie amitié est avec la personne qui vous a dit : “je suis là pour toi” et l’a prouvé.

Via Are You Your Friends’ Friend?