Comme si nous avions besoin de plus de raisons pour suivre un régime de style méditerranéen, alors que de nombreuses tendances alimentaires vont et viennent, le régime méditerranéen est un régime original, et est à ce jour toujours loué et suivi pour ses apports végétaux, en acides gras omega et fibres provenant de légumes.

Avec le régime méditerranéen vous serez menés à manger beaucoup de fruits et légumes, des haricots, des fruits secs, des grains entiers, du poisson, de l’huile d’olive, de petites quantités de viande et des produits laitiers.

Toutefois, c’est là un ingrédient particulier qui mérite un peu plus d’attention : L’huile d’olive extra vierge.

L’huile d’olive extra vierge a été identifiée comme un ingrédient cognitif protecteur qui peut protéger la mémoire, l’apprentissage et la concentration tout en réduisant ou prévenant la formation de plaques amyloïdes-bêta et de troubles neurofibrillaires dans le cerveau, qui sont tous deux des marques classiques pour la maladie d’Alzheimer.

Des recherches menées à la Lewis Katz School of Medicine at Temple University (LKSOM) ont permis de découvrir les propriétés de l’huile d’olive extra vierge pour réduire l’inflammation du cerveau et activer un processus appelé autophagie, un processus par lequel les cellules se décomposent et éliminent les débris et toxines intracellulaires comme les plaques amyloïdes.

Cette étude a été publiée le 21 juin 2017 dans les Annales de la neurologie clinique et translationnelle. Les chercheurs ont étudié la relation entre l’huile d’olive extra vierge et la démence, le Dr Praticò et ses collègues ont utilisé un modèle murin bien établi de la maladie d’Alzheimer, connu sous le nom de modèle triple transgénique.

Les souris présentent trois caractéristiques clés de la maladie : troubles de la mémoire, plaques amyloïdes et enchevêtrements neurofibrillaires.

Les chercheurs ont divisé les animaux en deux groupes, dont l’un a reçu une alimentation enrichie en huile d’olive extra vierge et l’autre un régime alimentaire régulier. L’huile d’olive a été introduite dans l’alimentation des souris à l’âge de six mois, avant l’apparition des symptômes de la maladie d’Alzheimer.

À l’âge de 9 et 12 mois, les souris qui suivaient le régime enrichi en huile d’olive extra vierge ont obtenu de bien meilleurs résultats aux tests conçus pour évaluer leur mémoire de travail, leur mémoire spatiale et leurs capacités d’apprentissage.

Les études sur les tissus cérébraux ont révélé des différences spectaculaires entre les groupes, tant au niveau de l’apparence que de la fonction des cellules nerveuses.

L’intégrité synaptique s’est immédiatement distinguée“, a déclaré le Dr Praticò. L’intégrité des connexions entre les neurones, appelées synapses, a été préservée chez les animaux qui recevaient l’huile d’olive.

Ce groupe a également montré une augmentation spectaculaire de l’activation de l’autophagie des cellules nerveuses, responsable de la réduction des niveaux de plaques amyloïdes et de tau phosphorylé.

Le Dr Praticò et ses collègues prévoient d’étudier plus en profondeur les effets de l’huile d’olive extra vierge. Ils veulent savoir si l’huile d’olive ajoutée ultérieurement peut arrêter ou inverser la maladie.

Cela devrait être une raison suffisante pour inclure l’huile d’olive extra vierge dans votre alimentation quotidienne.

Donnez de l’huile d’olive à votre chien aussi :

Ceci fait aussi des merveilles pour la santé de son cerveau tout en favorisant un pelage brillant. Versez une cuillère à thé (pour les chiens de 15 à 20 kg) ou une cuillère à soupe (pour les chiens de plus de 45 kg) dans la gamelle de votre chien, quotidiennement ou une fois par semaine.

Via Olive Oil is found to Nourish the Brain and May Protect Against Alzheimer’s