La grossophobie, peut-elle littéralement tuer ?

A lire absolument

La grossophobie a des effets pernicieux multiples sur les personnes obèses. Ces effets dépassent la simple prise de poids, qui est suffisamment grave.

Voici quelques effets pernicieux appuyées par les études :

1. La dépression : Les gens qui souffrent de la discrimination à cause de leurs poids courent un risque plus élevé de sombrer dans la dépression et d’autres problèmes d’ordre mental. (Pas du tout surprenant).

2. Les troubles alimentaires : La grossophobie est associée avec un risque accru de troubles alimentaires tel que la frénésie alimentaire.

3. Le manque d’estime de soi : La grossophobie est corrélée avec le manque d’estime de soi.

4. Autres effets : La grossophobie cause le stress, la prise de poids, et l’augmentation des niveaux de cortisol et les problèmes mentaux, et par suite augmente le risque de tout genre de maladies chroniques.

La recherche est très claire au sujet de la grossophobie, elle affecte les gens à la fois psychiquement et physiquement.

Conclusion: La grossophobie peut causer la dépression, les troubles alimentaires, le manque d’estime de soi et augmente le risqué de tout genre de problèmes mentaux.

La grossophobie peut-elle littéralement tuer les gens ?

Comme mentionné auparavant, les études ont montré que la grossophobie est corrélée au risque accru de sombrer dans la dépression. Une étude a trouvé que les personnes qui ont été victimes de la discrimination fondée sur le poids couraient 2.7 fois plus de risque de devenir dépressifs.

Plusieurs études démontrent que la dépression est très courante chez les personnes obèses, notamment en cas d’obésité extrême.

Tout le monde sait que le suicide est l’une des conséquences de la dépression.

Une étude qui a porté sur 2,436 personnes, a révélé que l’obésité extrême était corrélée avec un risque de comportement suicidaire 21 fois plus élevé et un risque de tentatives de suicide12 fois plus élevé.

La grossophobie pousserait-elle les personnes obèses de nature vulnérable et dépressive à se suicider ? Une hypothèse qui semble assez plausible. Les grossophobes n’amènent pas seulement les personnes obèses à gagner plus de poids et à se sentir mal, ils peuvent littéralement les tuer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Récents

Découvrir plus :