A LIRE : La marche peut réduire les maladies cardiovasculaires de 50 %

La marche, simple promenade ou randonnée pédestre, peut être résumée par ce qu’a écrit à ce sujet Jean-Jacques Rousseau :

« Je ne conçois qu’une manière de voyager plus agréable que d’aller à cheval, c’est d’aller à pied. On part à son moment, on s’arrête à sa volonté, on fait tant et si peu d’exercice qu’on veut. On observe tout le pays, on se détourne à droite, à gauche, on examine tout ce qui nous flatte, on s’arrête à tous les points de vue. Aperçois-je une rivière, je la côtoie, un bois touffu, je vais sous son ombre, une grotte, je la visite ; une carrière ; j’examine les minéraux. Partout où je me plais, j’y reste. A l’instant que je m’ennuie, je m’en vais. Je ne dépends ni des chevaux ni du postillon. Je n’ai pas besoin de choisir des chemins tout faits, des routes commodes ; je passe partout où un homme peut passer ; je vois tout ce qu’un homme peut voir ; et, ne dépendant que de moi-même, je jouis de toute la liberté dont un homme peut jouir. Combien de plaisirs différents on rassemble par cette agréable manière de voyager ! sans compter la santé qui s’affermit, l’humeur qui s’égaye. J’ai toujours vu ceux qui voyageaient dans de bonnes voitures bien douces, rêveurs, tristes, grondants ou souffrants ; et les piétons toujours gais, légers, et contents de tout. Combien le cœur rit quand on approche du gîte ! Combien un repas grossier paraît savoureux ! Avec quel plaisir on se repose à table ! Quel bon sommeil on fait dans un mauvais lit ! Quand on ne veut qu’arriver, on peut courir en chaise de poste ; mais quand on veut voyager, il faut aller à pied. », Émile ou De l’éducation, « Les voyages à pied ».

La marche est une fonction qui nous caractérise, simple et naturelle, elle peut être pratiquée comme un sport et présente de nombreux bienfaits pour notre santé.

Selon une étude finlandaise dirigée par Riitta Antikainen de l’Université d’Oulu, les personnes âgées qui demeurent physiquement actives présentent un risque réduit de maladie coronarienne et d’AVC. Elles sont également moins susceptibles de mourir de maladies cardiovasculaires. La marche a beaucoup d’avantages pour notre santé cardiovasculaire et plus vous pratiquez cette activité, plus elle vous protège des facteurs de risque suivants :

1. Hypertension artérielle

Marcher régulièrement peut garder votre cœur en parfaite forme. Plus votre cœur est en bonne santé, plus il peut pomper du sang sans trop d’effort, donc moins de pression sur les artères, ce qui entraîne également une baisse de la tension artérielle.

2. Diabète de type 2

Les personnes atteintes de diabète de type 2 courent un risque élevé de développer une maladie cardiovasculaire. Toutefois, la marche peut stopper efficacement le diabète. Tant que vous mangez sainement et que vous êtes physiquement actif, vous pouvez prévenir l’hyperglycémie.

A découvrir : 15 minutes de marche par jour peuvent changer votre corps !

3. Cholestérol élevé

Vous pouvez également réduire votre taux de cholestérol en marchant, ce qui peut augmenter votre taux de cholestérol HDL et réduire votre taux de triglycérides. Le cholestérol HDL est la forme de cholestérol qui peut protéger le cœur.

4. Obésité

Le surpoids et l’obésité augmentent également le risque de maladie cardiaque. Mais en marchant quotidiennement, vous pouvez réduire votre poids pour retrouver un poids santé. Assurez-vous de manger sainement et éliminez les aliments qui ne favorisent pas la perte de poids.

L’étude indique que la marche, le vélo et d’autres sports doux peuvent être bénéfiques pour le corps lorsqu’ils sont pratiqués régulièrement – au moins quatre heures par semaine.