Le lait est-il bon pour la santé ?

A lire absolument

10 règles pour un corps alcalin !

“Les maladies ne se développent pas dans un milieu alcalin” Otto Warburg, Prix Nobel de Médecine en 1931 Les...

15 signes que votre corps est trop acide et 7 façons de l’alcaliniser rapidement !

Un organisme acide est un organisme malsain. Lorsque le corps est acide, il crée un milieu défavorable ; en cas de maladie, les bactéries et les...

18 aliments délicieux à haute teneur en protéines !

Les gens se disputent à propos des glucides, des graisses et de tout le reste. Toutefois, presque tout le monde s'accorde à dire que...

Les 7 pires aliments à manger le matin !

Vous avez probablement entendu dire que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Bien que cela puisse être vrai pour...

Malgré le fait que l’on puisse obtenir quotidiennement nos apports recommandés de calcium, de potassium et de protéines à partir des fruits et des légumes, l’industrie laitière a dépensé des milliards de dollars pour convaincre les consommateurs du contraire.

Boire du lait ? Nous espérons que non. Bien qu’il s’agisse d’un ajout savoureux au café, au thé et à certaines friandises, le lait – lorsqu’il est pasteurisé – est hautement toxique pour le corps humain.

En fait, des médecins comme Hervé Berbille, ingénieur en agroalimentaire et diplômé en ethno-pharmacologie croient que le lait ne renferme aucun ingrédient qu’on ne puisse pas trouver ailleurs.

Le grand argument en faveur du lait, c’est de dire qu’il est indispensable au tissu osseux et à son maintien. Or, l’ostéoporose n’est pas une maladie liée à un déficit d’apports en calcium mais à des phénomènes pro-inflammatoires chroniques. Et le lait est précisément un produit pro-inflammatoire.

On sait aussi que les nutriments importants pour prévenir cette maladie sont le magnésium, le bore (et plus particulièrement le fructoborate) et le potassium. Tous ces nutriments sont associés au règne végétal.

Dr Willet, qui a mené de nombreuses études et  passé en revue les recherches sur le sujet , croient que le lait est préjudiciable au corps humain.

En fait, selon l’étude sur la santé des infirmières, les produits laitiers peuvent augmenter le risque de fracture de 50%! Cette constatation est corroborée par le fait que les pays ayant les plus faibles taux de consommation de produits laitiers et de calcium (comme ceux d’Afrique et d’Asie) présentent les taux d’ostéoporose les plus faibles.

Considérant qu’environ 3/4 de la population mondiale est incapable de digérer le lait et les autres produits laitiers, il semble clair que cet aliments n’est  pas idéale pour la consommation. Cependant, le consommateur moyen ne le sait pas. L’industrie laitière a tout fait pour faire correspondre le lait à l’image “de l’aliment idéal pour une santé optimale”.

Il y a tellement de désinformation autour du sujet. Si on vous a enseigné qu’il faut boire du lait pour être «grand et fort», vous n’êtes pas le seul. Cependant, il est maintenant temps de se renseigner sur ces faits.

On pense que le lait contribue aux allergies, aux infections de l’oreille, au diabète de type 1, à l’anémie et même à la constipation. En outre, il peut contribuer à divers types de cancers, car la consommation de lait augmente le taux de facteur de croissance insulinomimétique de type 1 (IGF-1).

Plusieurs points problématiques du lait !

Dans le lait, deux nutriments sont problématiques :

Il y a les acides gras trans. Quand on parle d’acides gras trans, les gens pensent toujours aux huiles hydrogénées, qu’il faut évidemment éviter. Mais les produits laitiers en contiennent aussi. L’hydrogène qu’on retrouve dans l’estomac de la vache provoque une hydrogénation des acides gras insaturés qui génère des acides gras trans. L’industrie laitière a financé et publié une étude qui dit que ces acides gras ne sont pas si préoccupants que ça pour la santé.




Alors que d’autres études montrent au contraire qu’ils sont préoccupants : augmentation du risque de cancer du sein, de maladie coronaire, effet pro-inflammatoire… D’ailleurs, sous la pression de l’industrie laitière, les produits alternatifs ne peuvent pas mentionner sur les étiquettes l’absence d’acides gras trans.

Le deuxième problème, ce sont les hormones telles que l’œstradiol et les œstrogènes. Notre organisme en produit naturellement (davantage chez les femmes). Pour limiter cette pression ostrogénique et réduire les risques de cancer du sein notamment, il ne faut surtout pas rajouter des œstrogènes à notre alimentation. Or, on en trouve beaucoup dans le lait et les viandes rouges.

Au contraire, pour baisser cette pression, il y a deux solutions : l’activité physique (c’est pour cette raison que les jeunes femmes qui font du sport de haut niveau ont une puberté retardée) et la consommation d’aliments riches en phyto-oestrogènes.

D’après une entrevue avec Marion Kaplan, bio-nutritionniste spécialisée en médecines énergétiques et auteur d’une quinzaine d’ouvrages sur l’alimentation, « le lait de vache ou celui des gros animaux, est totalement néfaste à la santé. Est-ce que vous connaissez un animal dans la nature qui boit du lait après le sevrage ? Évidemment non !

Le lait est là pour faire l’intermédiaire entre la naissance et le sevrage, c’est-à-dire aux alentours de 2-3 ans pour l’homme. Le problème est qu’on s’est complètement dissocié de la nature et on a perdu les vrais repères…

Et c’est comme ça pour une grande partie de notre alimentation : aujourd’hui quand on veut manger sainement, c’est-à-dire selon les saisons ou de manière locale, c’est devenu très compliqué. Quoiqu’il en soit, on nous fait croire que le lait est indispensable alors qu’on s’en est passé pendant très longtemps. Cela ne fait que trois ou quatre générations que l’on consomme autant de lait. »




À partir de l’âge de 3 ans, nous perdons la lactase, une enzyme capable de permettre la dissociation du lactose en glucose et galactose, permettant la bonne digestion du lait.

De plus, la caséine, une protéine contenue dans le lait, peut traverser les frontières intestinales avant d’être disloquée en acide aminé et passer dans le flux sanguin. Cela va provoquer à terme des maladies chroniques ou auto-immunes.

Il est important de noter que le lait d’aujourd’hui renferme des métaux lourds, des pesticides et des hormones de croissance, promoteurs de cancers. Il suffit de jeter un œil à l’alimentation que l’on impose aux vaches laitières. Ces animaux ne sont pas des granivores mais des herbivores. Or, on ne les nourrit plus à l’herbe, si riche en oméga-3, mais en graines qu’ils sont incapables d’assimiler, bourrées d’oméga-6.

Le système de l’élevage doit être complètement repensé.

Découvrir ici la superbe vidéo d’Erin Janus sur les Produits Laitiers !

Le lait un scandale sanitaire :

Plus de Videos de Erin en Anglais : https://www.youtube.com/user/erinsoth…

Le lait de vache via Pr. Henri Joyeux

Pour tous ceux qui ont pris un bol de lait ce matin, et qui forcent leurs enfants à le faire !!

Via Milk Does the Body Good ?








LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Récents

Comment préparer 8 remèdes de Grand-Mère à Base de Miel ?

Depuis l'aube des temps, le miel est utilisé à la fois comme aliment et comme médicament. Il est très riche en composés...

Nutrition et dialyse, Apprenez les bases !

Les maladies rénales sont un problème de santé courant qui touche environ 10 % de la population mondiale (1).

Pouvez-vous reconnaître l’animal caché ? Secouez la tête !

Pouvez-vous reconnaître l'animal caché dans cette illusion d'optique ? Secouez la tête pour identifier l’animal !

Les meilleures tisanes pour soulager l’asthme (difficultés à respirer)

L'asthme est une maladie chronique qui affecte les voies respiratoires, au niveau des bronches et des petites bronches, les bronchioles, qui s'enflamment...

17 Meilleurs aliments pour baisser (ou réguler) le taux de sucre dans le sang

Pour les personnes souffrant de prédiabète, de diabète ou d'autres maladies qui affectent le taux de sucre dans le sang, l'alimentation est...

Découvrir plus :