Les fast-foods exposeraient les consommateurs à des substances chimiques dangereuses pour la santé !

A lire absolument

Une consommation élevée de fast-food a été lié à des niveaux très élevés de particules plastiques dans l’urine.

Une nouvelle étude a fait le lien entre manger du fast-food et l’exposition des personnes à des produits chimiques potentiellement nocifs connus sous le nom de phtalates.

Les chercheurs ont affirmé que les adeptes du fast-food ont tendance à avoir des taux de phtalates, dans leur urine, de 24 % à 40 % supérieurs à la normale.

« Nous avons constaté des associations statistiquement significatives entre la quantité de nourriture « fast-food » consommée au cours des 24 heures et les niveaux de deux phtalates trouvés dans le corps », a déclaré l’auteur de l’étude Ami Zota, professeur assistant de la santé environnementale et professionnelle à George Washington University’s Milken Institute School of Public Health, in Washington, D.C

Toutefois, l’étude ne prouve pas un rapport de cause à effet entre les fast-foods et l’exposition aux phtalates.

Les deux phtalates en question sont le phtalate de bis (DEHP) et le phtalate de diisononyle (DINP), dit Zota.

Les industries utilisent ces produits chimiques pour fabriquer des plastiques souples. Ils peuvent aussi être trouvés dans un large éventail d’emballages alimentaires et de machines de transformation d’aliments.

Le Congrès américain a imposé l’interdiction permanente de l’utilisation du DEHP pour la fabrication des jouets pour enfants, les biberons et les sucettes. Il a même temporairement interdit le DINP pour les mêmes usages, selon The Environmental Working Group. Le groupe est à but non lucratif qui se concentre sur les questions de santé environnementale.

Les interdictions sont fondées sur des préoccupations suggérant que les phtalates peuvent avoir un impact sur le développement du système reproducteur masculin, dit Zota. Les produits chimiques ont également été impliqués dans des malformations congénitales, des problèmes de comportement chez l’enfant et des maladies chroniques, comme l’asthme.

Ces deux phtalates peuvent s’infiltrer dans les fast-foods lors du traitement de la nourriture… (Lire la suite en Page 2)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Récents

Découvrir plus :