Les graisses saines du régime méditerranéen n’augmenteront pas votre poids !

A lire absolument

10 règles pour un corps alcalin !

“Les maladies ne se développent pas dans un milieu alcalin” Otto Warburg, Prix Nobel de Médecine en 1931 Les...

15 signes que votre corps est trop acide et 7 façons de l’alcaliniser rapidement !

Un organisme acide est un organisme malsain. Lorsque le corps est acide, il crée un milieu défavorable. En cas de maladie, les bactéries et...

18 aliments délicieux à haute teneur en protéines !

Les gens se disputent à propos des glucides, des graisses et de tout le reste. Toutefois, presque tout le monde s'accorde à dire que...

Les 7 pires aliments à manger le matin !

Vous avez probablement entendu dire que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Bien que cela puisse être vrai pour...

D’après une nouvelle étude, un régime alimentaire comprenant des graisses saines telles que l’huile d’olive et les noix n’est pas susceptible d’entraîner un gain de poids.

Ce sont de bonnes nouvelles pour les personnes préférant le régime méditerranéen, qui comprend des graisses saines, à un régime alimentaire faible en gras.

En effet, les auteurs de l’étude affirment que les lignes directrices actuelles pour la santé créent une peur inutile par rapport à ces graisses saines.

« Plus de 40 ans de politique nutritionnelle à plaider en faveur d’un régime alimentaire faible en gras, mais nous venons de constater que cela a peu d’impact sur les niveaux d’obésité », a déclaré le principal auteur de l’étude Dr Ramon Estruch, de l’Université de Barcelone en Espagne.

« Notre étude montre que le régime méditerranéen riche en graisses végétales telles que l’huile d’olive et les noix a peu d’effet sur le poids corporel ou le tour de taille par rapport aux personnes qui suivent un régime faible en gras.» a expliqué Estruch dans un communiqué de presse.

Il a également souligné que toutes les graisses ne se valent pas.

L’étude a inclus plus de 7400 femmes et hommes en Espagne, âgés entre 55 et 80ans. Chaque groupe de participants à l’étude a suivi l’un des trois régimes alimentaires suivants:

  • un régime méditerranéen riche en huile d’olive sans restriction calorique;
  • un régime méditerranéen riche en noix avec restriction calorique;
  • un régime à faible teneur en matière grasse visant à éviter toutes les graisses alimentaires.

Les auteurs de l’étude ont noté que tous les participants souffrent de diabète de type 2 ou de risque cardiaque élevé. Plus de 90 % étaient en surpoids ou obèses.

Après cinq ans, la consommation de matières grasses totales est passée de 40 % à 37 % chez les personnes suivant un régime faible en gras, et a augmenté dans les deux autres groupes de 40 % à 42 %.

Les résultats ont montré que le pourcentage de protéines et d’hydrates de carbone a diminué dans les deux groupes appliquant le régime méditerranéen.

Les chercheurs ont affirmé que toutes les personnes ont perdu un peu de poids: une moyenne de près de 0,88 kg par personne dans le groupe de l’huile d’olive 0,60 kg dans le groupe du régime à faible teneur en matières grasses, et de 0,40 kg dans le groupe de noix.

Cependant, le tour de taille a légèrement augmenté dans les trois groupes. Les auteurs de l’étude ont rapporté que le tour de taille des personnes dans le groupe du régime à faible teneur en matière grasse a augmenté d’environ 1,2 cm. De 0,85 cm dans le groupe de l’huile d’olive et de 0,37 cm dans le groupe de noix.

« La teneur en matières grasses des aliments et régimes alimentaires n’est tout simplement pas une mesure utile pour juger les méfaits ou les avantages à long terme, » a écrit Dariush Mozaffarian professeur à la Nutrition Science & Policy at Tufts University à Boston, dans son commentaire explicatif.

« La densité énergétique et la teneur en calories peuvent être tout aussi trompeurs. La preuve scientifique moderne soutient  plutôt la nécessité de manger plus de calories provenant de fruits, noix, légumes, haricots, poisson, yaourt, huiles végétales riches en composés phénoliques et grains entiers peu transformés. Et moins de calories provenant des aliments hautement transformés riches en amidon, sucre, sel, ou gras trans », a expliqué Mozaffarian.




Les lignes directrices nutritionnelles devraient être révisées pour rejeter les limites obsolètes et arbitraires imposées sur la consommation de matières grasses saines. Les mises en garde et les avertissements contre les calories et les aliments riches en gras tels que les noix et les huiles végétales riches en composés phénoliques devraient également être abandonnées.

Via Healthy Fats in This Diet Won’t Cause Weight Gain











1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Récents

Farines à faible indice glycémique

Qui n'aime pas le pain, les muffins, les biscuits, les cookies et les crêpes ? Ces produits riches en glucides sont délicieux...

Attention, 10 aliments qui peuvent affaiblir votre système immunitaire !

Votre régime alimentaire influe sur la façon dont vous vous sentez et sur le bon fonctionnement de votre organisme.

Les protéines végétales, le guide du nutritionniste : comment les préparer, les manger et les aimer ?

Des trois macronutriments que sont les graisses, les glucides et les protéines, il ne fait aucun doute, les protéines sont les plus...

Qu’est-ce que la positivité toxique ? Les experts affirment qu’elle est dangereuse en ce moment !

S'efforcer de rester optimiste pendant une pandémie mondiale qui change la vie peut se retourner contre vous. Vouloir être positif face à...

Comment préparer 8 remèdes de Grand-Mère à Base de Miel ?

Depuis l'aube des temps, le miel est utilisé à la fois comme aliment et comme médicament. Il est très riche en composés...

Découvrir plus :