Malnutrition : définition, causes, symptômes, prévention et traitement !

La malnutrition désigne un état pathologique causé par des carences ou des excès dans l’apport énergétique et/ou nutritionnel d’une personne. Elle affecte des milliards de personnes dans le monde.

Le terme de malnutrition évoque généralement une sous-alimentation (sous-nutrition) ; plus de 800 millions de personnes (dont 200 millions d’enfants de moins de cinq ans) qui, tous les jours, souffrent de la faim.

On oublie souvent que la malnutrition désigne également une suralimentation (surnutrition) ; qui touche 1,9 milliard d’adultes dans le monde qui sont en surpoids ou obèses et quelques 42 millions d’enfants.

Dans l’ensemble du monde, une personne sur trois environ souffre d’une forme de malnutrition.

Les personnes sous-alimentées présentent souvent des carences en vitamines et en minéraux, notamment en fer, zinc, vitamine A et iode (1).

De même, des carences en micronutriments peuvent également survenir avec la suralimentation. Il est possible d’avoir un excès de poids ou d’être obèse en raison d’une consommation excessive de calories, sans avoir suffisamment de vitamines et de minéraux.

En effet, les aliments qui contribuent à la suralimentation, tels que les aliments frits et sucrés, ont tendance à contenir beaucoup de calories et de matières grasses, mais peu d’éléments nutritifs (2).

La malnutrition : signes et symptômes

Les signes et les symptômes de la malnutrition dépendent de sa forme : sous-nutrition ou surnutrition. Pouvoir les reconnaître peut aider les personnes et les prestataires de soins de santé à identifier et à traiter ces problèmes.

1. Sous-nutrition

Les personnes souffrant de dénutrition peuvent présenter un ou plusieurs de ces symptômes (3):

  • Perte de poids
  • Perte de graisse et de masse musculaire
  • Joues creuses et yeux enfoncés
  • Abdomen ballonné (syndrome de kwashiorkor)
  • Cheveux et peau secs
  • Cicatrisation retardée
  • Fatigue
  • Difficulté de concentration
  • Irritabilité
  • Dépression et anxiété

La sous-nutrition peut également entraîner des carences en micronutriments. Parmi les carences les plus courantes et leurs symptômes figurent (4):

  • Vitamine A:yeux sèches, cécité nocturne, risque accru d’infection (5).
  • Zinc:Perte d’appétit, retard de croissance, les plaies mettent très longtemps à cicatriser, chute des cheveux, diarrhée (6).
  • Fer:altération de la fonction cérébrale, problèmes de régulation de la température corporelle, problèmes d’estomac (7).
  • Iode:glandes thyroïdiennes dilatées (goitres), production réduite d’hormone thyroïdienne, problèmes de croissance et de développement (8).

On estime que le retard de croissance, l’émaciation, ainsi que les carences en zinc et en vitamine A ont contribué à 45% des décès d’enfants en 2011 (9).

2. Surnutrition

Le surpoids et l’obésité sont les principaux signes de la suralimentation, mais ils peuvent également entraîner des carences nutritionnelles.

En effet, la recherche montre que les personnes en surpoids ou obèses sont plus susceptibles d’avoir un apport insuffisant en certains vitamines et minéraux (1011).

Cela est probablement dû au fait que le surpoids et l’obésité peuvent résulter d’une surconsommation d’aliments transformés, riches en calories et en gras, mais pauvres en éléments nutritifs (1213).

La malnutrition : effets à long terme (Lire la suite Page 2)

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here