Ne vous forcez plus à boire 8 verres d’eau par jour !

A lire absolument

10 règles pour un corps alcalin !

“Les maladies ne se développent pas dans un milieu alcalin” Otto Warburg, Prix Nobel de Médecine en 1931 Les...

15 signes que votre corps est trop acide et 7 façons de l’alcaliniser rapidement !

Un organisme acide est un organisme malsain. Lorsque le corps est acide, il crée un milieu défavorable ; en cas de maladie, les bactéries et les...

18 aliments délicieux à haute teneur en protéines !

Les gens se disputent à propos des glucides, des graisses et de tout le reste. Toutefois, presque tout le monde s'accorde à dire que...

Les 7 pires aliments à manger le matin !

Vous avez probablement entendu dire que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Bien que cela puisse être vrai pour...

Quand il s’agit de boire de l’eau, plus vous en buvez, mieux c’est. Pas nécessairement !

En dépit de ce qui a été dit depuis des années concernant la consommation de huit verres d’eau par jour, la quantité réelle de boisson dont nous avons besoin varie d’une personne à une autre.

Une nouvelle étude a révélé ce qui se passe vraiment dans notre cerveau et corps quand nous avons atteint notre limite d’hydratation et pourquoi il pourrait être dangereux d’ignorer le sentiment d’avoir assez bu.

La recherche, publiée dans les Proceedings of the National Academy of Sciences, a constaté que les gens ont eu plus de difficulté à avaler après avoir consommé des quantités excessives d’eau. Cela semble être une réponse protectrice pour prévenir la surconsommation, disent les auteurs de l’étude, ce qui peut conduire à une condition potentiellement mortelle appelée l’hyponatrémie, également connu sous le nom de la toxicité de l’eau.

Pour les besoins de l’étude, les chercheurs ont mis 20 personnes en IRM fonctionnel (IRMf) et leurs ont demandé de noter le niveau d’effort nécessaire pour avaler de petites quantités d’eau dans deux conditions différentes : après l’exercice, quand ils avaient soif, et plus tard, après avoir déjà bu environ un litre d’eau.

Les participants ont évalué la déglutition dans le deuxième scénario trois fois plus difficile que dans le premier. Cela s’appliquait aussi bien à l’eau plate qu’à l’eau sucrée.

Cela a montré qu’ils devaient surmonter une sorte de résistance, a déclaré Michael Farrell, Ph.D, co-auteur et professeur associé à Monash University en Australie, dans un communiqué de presse. « Ceci était compatible avec notre idée que le réflexe de déglutition devient inhibé une fois suffisamment d’eau a été bue. »

Cette “inhibition de la déglutition” semble aider à réguler l’apport en eau et maintenir les niveaux de liquide dans le corps humain, ont écrit les auteurs, mais ce n’est pas infaillible. Après tout, les participants étaient encore en mesure d’avaler, même si c’était plus difficile que d’habitude.

En fait, les IRMf ont montré que les régions préfrontales du cerveau des participants étaient beaucoup plus actives lorsqu’elles tentaient d’avaler après une surconsommation d’eau ; ce qui suggère que le cortex frontal intervient pour neutraliser l’inhibition et permettre la déglutition sur commande.

Lorsque le corps est inondé d’eau, le niveau de sodium peut devenir anormalement faible – une condition appelée hyponatrémie qui peut conduire à une léthargie, des nausées, des convulsions et même la mort. Les gens qui perdent beaucoup de sodium par la sueur et ne cherchent pas à rétablir leurs niveaux (avec du sel ou une boisson électrolyte) sont particulièrement à risque.

Heureusement, les participants à l’étude n’avaient pas consommé d’énormes quantités d’eau et n’étaient pas en danger réel. Mais il ya des moments où les gens boivent plus d’eau qu’il n’en est nécessaire et ignorent les signaux de leur cerveau pour arrêter de boire, expliquent les auteurs.




« Il y a eu des cas où des athlètes dans les marathons ont été conseillés de boire beaucoup d’eau et dans certaines circonstances, sont morts plus tard, parce qu’ils ont servilement suivi ces recommandations et ont bu beaucoup plus que leurs besoins », a déclaré Farrell.

Bien sûr, ne pas boire suffisamment d’eau est également un problème commun chez les athlètes, et chez les non-athlètes aussi. La déshydratation légère peut ne pas conduire directement à des problèmes de santé graves, mais elle a été liée à des niveaux d’énergie faible, des maux de tête, la constipation, et même l’obésité.

Farrell a souligné que les personnes âgées, ne boivent pas souvent assez d’eau et devraient surveiller leur apport de liquides.

Alors, combien de liquide devriez-vous boire tous les jours ? L’Institute of Medecine recommande que les hommes visent 3.75 litres et les femmes 2.75 litres par jour, mais cela inclut l’eau des aliments et d’autres boissons – comme le jus, le thé, et même le café. Ce nombre peut également varier en fonction de votre âge, poids, autres conditions de santé, votre activité et la quantité de sueur que vous sécrétez.

Pour conclure, n’essayez pas de forcer quoi que ce soit. Il suffit de boire à votre soif plutôt qu’en suivant d’un calendrier élaboré. Si nous répondons simplement à ce que notre corps nous demande, nous allons probablement bien s’en sortir.

Via Why You Shouldn’t Force Yourself to Drink 8 Glasses of Water a Day











LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Récents

Comment préparer 8 remèdes de Grand-Mère à Base de Miel ?

Depuis l'aube des temps, le miel est utilisé à la fois comme aliment et comme médicament. Il est très riche en composés...

Nutrition et dialyse, Apprenez les bases !

Les maladies rénales sont un problème de santé courant qui touche environ 10 % de la population mondiale (1).

Pouvez-vous reconnaître l’animal caché ? Secouez la tête !

Pouvez-vous reconnaître l'animal caché dans cette illusion d'optique ? Secouez la tête pour identifier l’animal !

Les meilleures tisanes pour soulager l’asthme (difficultés à respirer)

L'asthme est une maladie chronique qui affecte les voies respiratoires, au niveau des bronches et des petites bronches, les bronchioles, qui s'enflamment...

17 Meilleurs aliments pour baisser (ou réguler) le taux de sucre dans le sang

Pour les personnes souffrant de prédiabète, de diabète ou d'autres maladies qui affectent le taux de sucre dans le sang, l'alimentation est...

Découvrir plus :