Pour la prévention de la maladie d’Alzheimer, faîtes ces trois choses !

A lire absolument

10 règles pour un corps alcalin !

“Les maladies ne se développent pas dans un milieu alcalin” Otto Warburg, Prix Nobel de Médecine en 1931 Les...

15 signes que votre corps est trop acide et 7 façons de l’alcaliniser rapidement !

Un organisme acide est un organisme malsain. Lorsque le corps est acide, il crée un milieu défavorable ; en cas de maladie, les bactéries et les...

18 aliments délicieux à haute teneur en protéines !

Les gens se disputent à propos des glucides, des graisses et de tout le reste. Toutefois, presque tout le monde s'accorde à dire que...

Les 7 pires aliments à manger le matin !

Vous avez probablement entendu dire que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Bien que cela puisse être vrai pour...

Une nouvelle étude identifie trois facteurs clés de mode de vie qui semblent être liés à une diminution des accumulations de protéines, associées à la maladie d’Alzheimer.

Selon une nouvelle étude publiée dans l’American Journal of Geriatric Psychiatry, une alimentation saine, une activité physique régulière et le maintien d’un poids santé semblent réduire les accumulations de protéines dans le cerveau, associées à la maladie d’Alzheimer.

Ces facteurs de style de vie sont déjà recommandés pour protéger contre la démence, et ont été précédemment montrés pour réduire le rétrécissement du cerveau et l’atrophie cérébrale.

Cependant les chercheurs affirment que cette étude est la première à démontrer l’influence directe de ces facteurs sur la croissance anormale de protéines chez les personnes ayant une subtile perte de mémoire.

Ceci est important, affirment les auteurs de l’étude dans leur publication, parce qu’il a été estimé que jusqu’à la moitié des cas d’Alzheimer peuvent être attribués à des facteurs de risque contrôlables tels qu’un faible niveau de scolarité, le tabagisme, l’inactivité physique et l’obésité.

Même une réduction de 10 à 25 pour cent dans ces risques pourrait potentiellement empêcher près de 50.000 nouveaux cas par an en France et près de 1 Million par an dans le monde.

L’étude a inclus 44 adultes, âgés de 40 à 85 ans, qui avaient des problèmes de mémoire bénins mais non diagnostiqués avec une démence. Ils ont fourni des informations sur leur alimentation, leurs niveaux d’exercice, leur indice de masse corporelle (IMC), et d’autres facteurs de mode de vie. Ensuite, ils ont approuvé un TEP scan (tomographie par émission de positons), un type d’imagerie cérébrale de test pour mesurer les différents niveaux de protéine dans leur cerveau.

Les chercheurs ont été à la recherche de deux types spécifiques de protéines: les dépôts de plaque de bêta-amyloïde et les enchevêtrements de paires de filaments de la protéine tau. Ces deux types sont considérés comme des indicateurs clés du développement de la maladie d’Alzheimer.

Bien que l’étude ne pouvait pas prouver une relation de cause à effet, elle a trouvé des différences “modérées mais significatives” entre les participants avec des modes de vie sains et les autres.

Plus précisément, les personnes qui ont pratiqué beaucoup d’activité physique et avaient un IMC normal avaient moins de dépôts de plaque et d’enchevêtrements que ceux qui ont obtenu moins d’exercice et avaient un IMC plus élevé. De même pour ceux qui ont suivi un régime sain dans ce cas, le régime méditerranéen versus ceux qui ne l’ont pas fait.

« Le fait de pouvoir détecter cette influence du mode de vie à un niveau moléculaire, avant le début des problèmes de mémoire graves, nous a surpris », explique l’auteur principal David Merrill, MD, Ph.D., professeur adjoint à l’Institut Semel Institute for Neuroscience and Human Behavior.

Merrell dit que les médecins ont longtemps apprécié le fait que l’exercice et le régime alimentaire sain peuvent améliorer la fonction musculaire et cardiaque. Mais il semble y avoir des effets supplémentaires qu’ils commencent tout juste de comprendre.




Cette nouvelle étude renforce l’idée que les habitudes qui sont bonnes pour le corps sont aussi bonnes pour le cerveau et qu’elles semblent avoir un impact sur l’accumulation de protéines anormales pendant des années, voire des décennies, avant le diagnostic de la maladie d’Alzheimer.

Dans leur article, les auteurs suggèrent également qu’améliorer plus d’un de ces facteurs de style de vie peut réduire le risque de maladie d’Alzheimer plus que de se concentrer sur un seul facteur. Heureusement, ils font remarquer que manger sain, faire plus d’exercice et perdre du poids vont souvent ensemble.

Merrell affirme qu’il n’est jamais trop tôt ou trop tard, à adopter des habitudes plus saines ; une croyance qu’il met en pratique lors du traitement de ces patients. « Recommander une augmentation guidée de l’activité physique avec une plus grande adhésion à un régime de style méditerranéen. » Cela contribue à améliorer leur santé physique et mentale au fil du temps, peu importe leur âge quand ils ont commencé.

Via For Alzheimer’s Prevention, Do These Three Things











LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Récents

Comment préparer 8 remèdes de Grand-Mère à Base de Miel ?

Depuis l'aube des temps, le miel est utilisé à la fois comme aliment et comme médicament. Il est très riche en composés...

Nutrition et dialyse, Apprenez les bases !

Les maladies rénales sont un problème de santé courant qui touche environ 10 % de la population mondiale (1).

Pouvez-vous reconnaître l’animal caché ? Secouez la tête !

Pouvez-vous reconnaître l'animal caché dans cette illusion d'optique ? Secouez la tête pour identifier l’animal !

Les meilleures tisanes pour soulager l’asthme (difficultés à respirer)

L'asthme est une maladie chronique qui affecte les voies respiratoires, au niveau des bronches et des petites bronches, les bronchioles, qui s'enflamment...

17 Meilleurs aliments pour baisser (ou réguler) le taux de sucre dans le sang

Pour les personnes souffrant de prédiabète, de diabète ou d'autres maladies qui affectent le taux de sucre dans le sang, l'alimentation est...

Découvrir plus :