Une personne âgée sur six prend régulièrement un mélange de médicaments d’ordonnance, d’autres en vente libre et des suppléments alimentaires, selon une étude de l’University of Illinois publiée récemment dans Science Daily.

Les chercheurs ont affirmé que cette augmentation a doublé en seulement cinq ans. Les chercheurs ont cité les nouvelles règles d’assurance-santé et l’augmentation des médicaments génériques comme deux principales raisons.

C’est très préoccupant, probablement sous-estimé et la situation peut être pire !

Que prennent les personnes âgées ?

Le Professeur Dima M. Qato, professeur agrégé de systèmes, résultats et politiques pharmaceutiques  à l’Université de l’Illinois, et ses collègues ont mené des entrevues à domicile avec plus de 2.000 personnes âgées entre 62 et 85 ans.

Ils ont constaté que le pourcentage des personnes âgées prenant au moins cinq médicaments sous ordonnance a augmenté d’environ 30 à 36 % entre 2005 et 2011.

Les chercheurs ont lié l’augmentation aux nouvelles règles du système d’assurance-santé, à l’évolution des directives de traitement et à la disponibilité croissante des médicaments génériques.

Ils ont souligné que les statines, les médicaments les plus couramment prescrits chez les personnes âgées, sont devenu disponible en tant que générique en 2006. Leurs utilisations est passée de 10 % à 22 % entre 2005 et 2011.

Les chercheurs ont estimé également que l’utilisation de compléments alimentaires a grimpé de 52 à 63 % pendant la même période. En particulier, l’utilisation des huiles de poissons oméga-3 qui a bondi parmi la population âgée de 5 % à plus de 18 %.

Les chercheurs ont déclaré que cette augmentation enregistrée est en dépit des preuves scientifiques qui sont restées limitées concernant les avantages pour la santé de ces suppléments.

Combinaisons potentiellement dangereuses de médicaments ! (Lire la suite en Page 2)