Comment utiliser l'huile de ricin pour accélérer la guérison et renforcer l'immunité !

Les guérisseurs du monde entier ont utilisé l’huile de ricin pour traiter divers problèmes de santé pendant des milliers d’années. L’utilisation de l’huile de ricin remonte aussi loin que l’Egypte antique. Les anciens Égyptiens l’utilisaient pour traiter les irritations oculaires et comme un puissant remède naturel pour les soins de la peau.

En Inde, l’huile de ricin a été appréciée pour ses vertus cicatrisantes, digestives, apaisantes et antibactériennes. Elle est couramment utilisée dans les pratiques traditionnelles de médecine ayurvédique.

Qu’est-ce que l’huile de ricin ?

En anglais, l’huile de ricin est appelée « castor oil », car elle a remplacé dans ses usages le castoréum, sécrété par les glandes des castors. La traduction « huile de castor » est à proscrire, puisqu’en anglais, castor se dit « beaver ».

Obtenue à partir des graines de ricin (Ricinus communis), elle est incolore à jaune très clair. L’huile de ricin est produite par pressage à froid des graines et la clarification ultérieure de l’huile par la chaleur.

Pendant des siècles, au premier signe de maladie, beaucoup de mères et de grands-parents se tournaient immédiatement pour donner à leurs enfants de l’huile de ricin, soit par voie topique ou interne, pour stimuler naturellement les défenses immunitaires et accélérer la guérison.

L’utilisation la plus fréquente de l’huile de ricin a été pour le traitement des infections de la peau, réduire la constipation et stimuler la santé des cheveux, cependant la recherche a montré que l’huile de ricin a même des applications plus importantes pour booster le système immunitaire. L’huile de ricin est capable d’augmenter les globules blancs et le nombre de cellules T-11 (un type de globules blancs spéciaux qui agissent comme des anticorps) produits dans les lymphocytes qui aident à tuer les virus, les champignons, les bactéries et les cellules cancéreuses du corps.

Beaucoup d’avantages de l’huile de ricin se résument à sa composition chimique. Les triglycérides (triples esters de glycérol et d’acides gras) dont l’huile de ricin est constituée comptent, pour environ 90 % de ses acides gras, un acide gras en C18, l’acide ricinoléique qui est un oméga-9 hydroxylé et forme la ricinoléine, le triglycéride majeur de cette huile.

L’huile de ricin est considérée comme assez unique parce que l’acide ricinoléique n’est pas trouvé dans beaucoup d’autres substances, et c’est une source si dense et concentrée.

En plus de son principal constituant, l’acide ricinoléique, l’huile de ricin contient également certains sels et esters bénéfiques qui agissent principalement comme agents de conditionnement de la peau. En même temps, ils aident à stabiliser la texture et la consistance des produits, c’est pourquoi l’huile de ricin est utilisée dans de nombreux traitements cosmétiques, capillaires et de soins de la peau.

Bien choisir son huile de Ricin.

Il est possible de trouver de nombreux flacons d’huile de ricin différents sur le marché. Deux préconisations à faire pour bien choisir votre huile :

1. Choisir une huile de ricin bio ou non raffinée

Comme pour tous les produits pharmaceutiques le label bio est garant d’un produit responsable. Une huile de ricin bio, ou une huile de ricin non raffinée c’est la garantie de prendre soin de soi en prenant soin de la planète.

Assurez-vous également que l’huile de ricin a été obtenue lors d’une première pression à froid. En effet, une fois raffiné, l’huile de ricin perd de nombreuses vertus thérapeutiques.

2. Le prix

L’huile de ricin n’étant pas bien connue, certains revendeurs n’hésitent pas à gonfler les prix notamment si vous acheter une petite quantité. L’huile de ricin coûte entre 25 € et 40 € au litre.

Bienfaits de l’huile de ricin… (Lire la suite en Page 2)

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here