On estime aujourd’hui que 5 à 8% de la population mondiale est touchée par une maladie auto-immune. Si quelques-unes d’entre elles sont aussi fréquentes chez les hommes et les femmes (comme le diabète de type 1), 80% des cas concernent des femmes.

En fait, c’est l’une des 10 principales causes de décès chez les femmes de moins de 65 ans. Il existe de nombreuses maladies auto-immunes, notamment :

  • Diabète de type 1
  • Polyarthrite rhumatoïde
  • Lupus
  • Maladie de la thyroïde
  • Sclérose en plaques
  • Psoriasis…

Il est important de connaître les symptômes associés aux maladies qui peuvent provoquer une réponse immunitaire et ainsi forcer l’organisme à s’auto-attaquer. Ces symptômes sont les suivants :

  • Perte de poids ou parfois prise de poids
  • Insomnie
  • Douleurs articulaires et musculaires et engourdissements
  • Difficulté à se concentrer
  • Fatigue
  • Douleurs abdominales, diarrhée ou sang dans les selles
  • Perte de cheveux ou apparition de taches blanches sur la peau ou la bouche
  • Sécheresse des yeux, de la peau ou de la bouche
  • Coagulation sanguine
  • Nombreuses fausses couches
  • Intolérance au froid ou à la chaleur

Que faire ensuite ?

Si vous soupçonnez que vous souffrez d’une maladie auto-immune, la première chose à faire est de consulter votre médecin. Malheureusement, la plupart des médecins ne traitent que les symptômes et non la cause profonde de la maladie. Dans ce cas, vous devrez prendre des médicaments, y compris des immunosuppresseurs, des stéroïdes ou des anti-inflammatoires. Bien que ces traitements soient efficaces pour réduire la douleur ou les symptômes énumérés ci-dessus, ils ne s’attaquent pas à la véritable cause du mauvais comportement de votre système immunitaire.

C’est pourquoi la meilleure chose à faire maintenant est d’essayer de connaître la cause sous-jacente de la maladie, cette approche est meilleure car elle est efficace à long terme, contrairement à la prise de médicaments dont les effets se limitent au court terme.

A découvrir : Des chercheurs découvrent comment régénérer tout le système immunitaire en seulement 48 heures !

De plus, il n’est pas recommandé de prendre des immunosuppresseurs pendant une longue période car cela peut augmenter votre risque de contracter des infections beaucoup plus graves et peut même mener au cancer.

Cependant, il n’est pas facile d’identifier la cause de la maladie ainsi que la maladie elle-même. Les symptômes sont presque les mêmes avec les autres maladies auto-immunes. L’une des stratégies les plus efficaces consiste à éliminer les aliments inflammatoires de votre alimentation.