Jeûner pendant 2 jours peut se révéler vraiment incroyable pour le corps !

Le jeûne est souvent pratiqué pour perdre rapidement du poids, mais il peut aussi aider l’organisme à combattre les maladies.

Selon une nouvelle étude, s’abstenir de manger pendant deux jours seulement peut régénérer le système immunitaire et aider l’organisme à combattre les infections.

Des scientifiques de l’University of Southern California ont déclaré que les résultats pourraient avoir des implications majeures pour les personnes âgées et les personnes souffrant de problèmes immunitaires, comme celles atteintes de cancer.

Les chercheurs ont testé les effets du jeûne pendant deux à quatre jours sur une période de six mois chez la souris et l’humain. Dans les deux cas, une longue période sans manger a entraîné une baisse significative du nombre de globules blancs.

Chez la souris, chaque cycle de jeûne déclenchait la régénération de nouveaux globules blancs à base de cellules souches, ce qui renouvelait le système de défense de l’organisme.

Valter Longo, professeur de gérontologie et de sciences biologiques à l’University of Southern California, a déclaré : « Cela donne le feu vert aux cellules souches pour commencer à se multiplier et reconstruire le système dans son ensemble… La bonne nouvelle, c’est que le corps s’est débarrassé des parties endommagées ou usées du système, les parties inopérantes, pendant le jeûne. »

Il a ajouté : « Maintenant, si vous partez avec un système fortement endommagé par la chimiothérapie ou la vieillesse, les cycles de jeûne peuvent générer, littéralement, un nouveau système immunitaire. »

L’étude a également montré que le jeûne réduit les niveaux de l’enzyme PKA, un effet connu pour augmenter la longévité dans les organismes simples, ainsi que les niveaux de l’hormone IGF-1, cette dernière à des concentrations élevées pourrait favoriser le vieillissement, la progression tumorale et le risque de cancer.

De plus, un petit essai clinique pilote a révélé que le jeûne pendant une période de 72 heures avant la chimiothérapie protégeait les patients de la toxicité.

« Bien que la chimiothérapie sauve des vies, elle cause des dommages collatéraux importants au système immunitaire. Les résultats de cette étude suggèrent que le jeûne peut atténuer certains des effets nocifs de la chimiothérapie », a déclaré Tanya Dorff, professeure adjointe de médecine clinique à l’University of Southern California.

D’autres études cliniques sont nécessaires, et une telle pratique ne devrait être entreprise que sous la supervision d’un médecin.

Via USC Researchers Discover How to Regenerate Your Entire Immune System In Only 72 Hours