L’inflammation peut être à la fois bénéfique et néfaste.

D’une part, elle aide le corps à se défendre contre les infections et les blessures. D’autre part, l’inflammation chronique peut entraîner un gain de poids et la maladie (1).

Le stress, les aliments inflammatoires et un faible niveau d’activité physique peuvent rendre ce risque encore plus grand.

Toutefois, plusieurs études démontrent que certains aliments peuvent combattre l’inflammation.

Voici 7 aliments anti-inflammatoires :

1. Le brocoli

Le brocoli

Le brocoli est extrêmement nutritif.

C’est un légume crucifère, avec le chou-fleur, les choux de Bruxelles et le chou frisé.

Les recherches ont démontré que la consommation d’une grande quantité de légumes crucifères est associée à une diminution du risque de maladie cardiaque et de cancer (2, 3).

Cela pourrait être lié aux effets anti-inflammatoires des antioxydants qu’ils contiennent.

Le brocoli est riche en sulforaphane, un antioxydant qui combat l’inflammation en réduisant les niveaux de cytokines et de NF-kB, qui causent l’inflammation (4, 5, 6).

RÉSUMÉ :

Le brocoli est l’une des meilleures sources de sulforaphane, un antioxydant aux puissants effets anti-inflammatoires.

2. Le thé vert

Vous avez probablement entendu dire que le thé vert est l’une des boissons les plus saines.

Il réduit les risques de maladie cardiaque, de cancer, d’Alzheimer, d’obésité… (78910).

Plusieurs de ses bienfaits sont dus à ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, en particulier grâce à une substance appelée gallate d’épigallocatéchine (EGCG).

L’EGCG inhibe l’inflammation en réduisant la production de cytokines pro-inflammatoires et les dommages causés aux acides gras des cellules (910).

RÉSUMÉ :

La teneur élevée en EGCG du thé vert réduit l’inflammation et protège les cellules contre les dommages qui peuvent entraîner des maladies.

3. Le raisin

Les raisins contiennent des anthocyanines, qui réduisent l’inflammation.

De plus, ils peuvent diminuer le risque de plusieurs maladies, notamment les maladies cardiaques, le diabète, l’obésité, Alzheimer et les troubles oculaires (1112131415).

Le raisin est également l’une des meilleures sources de resvératrol, un autre composé qui présente de nombreux avantages pour la santé.

Dans une étude, les personnes atteintes de maladies cardiaques qui consommaient quotidiennement de l’extrait de raisin ont constaté une diminution des marqueurs génétiques inflammatoires, dont le NF-kB (15).

De plus, leur taux d’adiponectine a augmenté. De faibles niveaux de cette hormone sont associés à un gain de poids et à un risque accru de cancer (16).

RÉSUMÉ :

Plusieurs composés végétaux dans les raisins, comme le resvératrol, peuvent réduire l’inflammation. Ils peuvent également réduire le risque de plusieurs maladies.

4. Le curcuma

curcuma-augmente-considérablement-la-capacite-antioxydante

Le curcuma est une épice au goût fort et terreux qui est souvent utilisée dans les currys et autres plats indiens.

Il a fait l’objet de beaucoup de recherches en raison de sa teneur en curcumine, un puissant nutriment anti-inflammatoire.

Le curcuma réduit l’inflammation liée à l’arthrite, au diabète et à d’autres maladies (17181920212223).

En fait, la consommation quotidienne de 1 gramme de curcumine combinée à la pipérine du poivre noir a entraîné une diminution significative du marqueur inflammatoire CRP chez les personnes atteintes du syndrome métabolique (22).

RÉSUMÉ :

Le curcuma contient un puissant composé anti-inflammatoire appelé curcumine. Manger du poivre noir avec du curcuma peut améliorer de façon significative l’absorption de la curcumine.

5. L’huile d’olive extra vierge

L’huile d’olive extra vierge est l’une des huiles les plus saines.

Elle est riche en acides gras monoinsaturés et constitue un aliment de base du régime méditerranéen, qui offre de nombreux bienfaits pour la santé.

Plusieurs études ont établi un lien entre l’huile d’olive extra vierge et la réduction des risques de maladies cardiaques, de cancer du cerveau et d’autres problèmes de santé graves (23242526272829).

Dans une étude sur le régime méditerranéen, la CRP et plusieurs autres marqueurs inflammatoires ont diminué de façon significative chez ceux qui consommaient 50 ml d’huile d’olive par jour (27).

L’effet de l’oléocanthal, un antioxydant présent dans l’huile d’olive, a été comparé à celui de médicaments anti-inflammatoires comme l’ibuprofène (28).

Souvenez-vous : l’huile d’olive extra vierge offre davantage de bienfaits anti-inflammatoires que les autres huiles d’olive plus raffinées (29).

RÉSUMÉ :

L’huile d’olive extra vierge offre de puissants avantages anti-inflammatoires, qui peuvent réduire votre risque de maladie cardiaque, de cancer et d’autres problèmes de santé graves.

6. Le chocolat noir et le cacao… (Lire la suite en Page 2)