7 secrets pour accélérer votre métabolisme !

A lire absolument

10 règles pour un corps alcalin !

“Les maladies ne se développent pas dans un milieu alcalin” Otto Warburg, Prix Nobel de Médecine en 1931 Les...

15 signes que votre corps est trop acide et 7 façons de l’alcaliniser rapidement !

Un organisme acide est un organisme malsain. Lorsque le corps est acide, il crée un milieu défavorable. En cas de maladie, les bactéries et...

18 aliments délicieux à haute teneur en protéines !

Les gens se disputent à propos des glucides, des graisses et de tout le reste. Toutefois, presque tout le monde s'accorde à dire que...

Les 7 pires aliments à manger le matin !

Vous avez probablement entendu dire que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Bien que cela puisse être vrai pour...

Découvrez comment brûler plus de calories chaque jour. Stimuler votre métabolisme grâce à ce guide complet vers un corps brûle-graisse :

1. Le métabolisme

Il n’est pas étonnant que le métabolisme soit un sujet de fascination et de spéculation. C’est le processus qui transforme la nourriture en carburant alimentant toutes nos activités.

« Même lorsque vous dormez, votre corps a besoin d’énergie pour la respiration et la réparation des dommages cellulaires ». Explique Donald Hensrud, MD, directeur médical de la Mayo Clinic Healthy Living Programme. Le nombre de calories dont vous avez besoin pour effectuer de telles fonctions de base est appelé taux métabolique de base (TMB). Il peut tout affecter : de votre tour de taille à votre niveau d’énergie.

Lisez la suite pour apprendre à maintenir votre métabolisme alerte afin que votre corps fonctionne au bon rythme.

2. Suivre un régime amaigrissant peut effondrer votre métabolisme

Suivre un régime amaigrissant peut effondrer votre métabolisme

« Chaque fois que vous diminuer votre apport en calories, votre métabolisme ralentit, souvent plus que vous ne le prévoyez ». Affirme Kevin Hall, PhD, chercheur sur l’obésité aux National Institutes of Health. Des études ont révélé que les personnes autrefois obèses ont un TMB de 3 à 5 % plus faible que les personnes qui n’ont jamais essayé de perdre du poids. Mais un tel ralentissement drastique n’est pas inévitable. D’autres recherches ont montré que l’exercice régulier peut contrecarrer l’effet.

Une stratégie de perte de poids progressive pourrait aider à garder votre métabolisme en règle. Une bonne règle empirique consiste à réduire l’apport calorique de pas plus de 500 calories par jour. Et d’en brûler à peu près le même nombre par l’exercice. Un déficit quotidien de 1000 calories devrait vous aider à perdre environ 1 kilo par semaine.

3. Le stress chronique ralentit la perte de poids

Le stress chronique ralentit la perte de poids




La recherche suggère que lorsque vous êtes totalement épuisé, votre métabolisme s’arrête. Pour la simple raison que le stress chronique stimule la production de betatrophin. C’est une protéine qui inhibe l’enzyme nécessaire pour décomposer la graisse, selon une étude de l’University of Florida.

D’autres recherches ont révélé que les femmes qui ont vécu un événement stressant la veille de manger un seul repas riche en graisses ont brûlé 104 calories de moins durant les sept heures suivant le repas que les femmes détendues.

« Les femmes stressées ont également des niveaux d’insuline plus élevés. Ce qui contribue au stockage des graisses », explique Janice Kiecolt-Glaser, auteur de l’étude, et professeur PhD, à l’Ohio State University. Ces effets pourraient conduire à un gain de 4 kilos par an.

4. Le jeûne intermittent peut aider

Le jeûne intermittent peut aider

La plupart des experts déconseillent la purge et autres jeûnes à la mode. Mais la recherche montre maintenant que le jeûne intermittent qui implique de manger sans restriction un jour, puis de consommer environ 500 calories le lendemain pourrait déclencher la perte de poids sans affecter votre métabolisme.




Les femmes qui ont suivi ce plan pendant huit semaines ont perdu en moyenne 6 kilos, selon une étude de l’University of Illinois. « Lorsque nous avons comparé le changement de leur taux métabolique au repos à celui des sujets qui ont perdu du poids en consommant 25 % moins de calories en général, nous n’avons pas vu de différences entre les deux groupes », explique Krista Varady, PhD et auteur de l’étude.

5. Lever correctement les poids

Lever correctement les poids

Il n’en est aucun doute que la musculation est un bon moyen de lutter contre la détérioration du métabolisme qui accompagne l’âge. Mais de nouvelles recherches suggèrent que lorsque vous soulevez des poids, la stratégie idéale est d’y aller lentement.

Le repos de deux à trois minutes entre les séries peut effectivement favoriser la croissance musculaire plus qu’un intervalle de repos plus court, selon une récente étude U.K. « Le plus important est de simplement s’entraîner deux ou trois fois par semaine », souligne Pamela Peeke, MD, auteur de Body-for-LIFE pour les femmes. Pour récolter le plus d’avantages, ajoutez votre entraînement de force à un entraînement HIIT (comme un entraînement athlétique), dit-elle.




6. La protéine est la clé

La protéine est la clé

Vous savez probablement que plus vous avez de muscle, plus vous brûlerez de calories. Et vous savez que la protéine est essentielle pour la croissance musculaire car elle aide à prévenir la dégradation des tissus musculaires qui se produit lorsque vous vieillissez et lorsque vous brûlez les calories.

L’astuce est de diviser votre consommation de façon égale tout au long de la journée. Si vous en consommez beaucoup en une seule fois, elle sera stocké sous forme de graisse.

La recherche confirme ses dires : une étude menée en 2014 a constaté que les personnes qui ont pris 30 grammes de protéines à chaque repas avaient une synthèse de protéines musculaires 25 % mieux que ceux qui en mangeaient 90 grammes par jour en portions irrégulières (soit 10 au petit déjeuner, 15 au déjeuner et 65 au dîner). En ce qui concerne les meilleures sources de nutriments, l’auteur de l’étude Emily Arentson-Lantz, Ph.D., scientifique à l’University of Texas Medical Branch, propose des viandes maigres, des fruits de mer, des légumineuses, des œufs et des noix.

7. Certains problèmes de santé peuvent affecter votre métabolisme

Certains problèmes de santé peuvent affecter votre métabolisme




Les troubles de la thyroïde: Une thyroïde hyperactive (appelée hyperthyroïdie) peut exciter votre métabolisme, tandis qu’une thyroïde sous-active (hypothyroïdie) peut le ralentir. Heureusement, les deux pathologies peuvent être contrôlées avec des médicaments.

Le prédiabète: Cette condition augmente les niveaux d’insuline, qui inhibe le métabolisme des graisses. Toutefois, les mesures correctives de style de vie telles que l’exercice et un régime à faible glycémie peuvent aider à réparer le métabolisme.

L’arthrose et la polyarthrite rhumatoïde: Ni l’une ni l’autre n’affecte le métabolisme directement, mais les deux peuvent rendre l’exercice douloureux et le manque d’exercice peut entraîner une perte musculaire et une baisse du métabolisme.

Le syndrome de l’ovaire polykystique: Les femmes présentant ce déséquilibre hormonal courent un risque plus élevé de développer une résistance à l’insuline, qui peut à son tour affecter le métabolisme. Les traitements possibles incluent des pilules contraceptives pour réguler les niveaux d’hormones et le metformine contre le diabète.

A découvrir : Une journée-type pour brûler un maximum de calories !

Via 8 Metabolism Secrets That Help You Blast Calories


2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Récents

Attention, 10 aliments qui peuvent affaiblir votre système immunitaire !

Votre régime alimentaire influe sur la façon dont vous vous sentez et sur le bon fonctionnement de votre organisme.

Les protéines végétales, le guide du nutritionniste : comment les préparer, les manger et les aimer ?

Des trois macronutriments que sont les graisses, les glucides et les protéines, il ne fait aucun doute, les protéines sont les plus...

Qu’est-ce que la positivité toxique ? Les experts affirment qu’elle est dangereuse en ce moment !

S'efforcer de rester optimiste pendant une pandémie mondiale qui change la vie peut se retourner contre vous. Vouloir être positif face à...

Comment préparer 8 remèdes de Grand-Mère à Base de Miel ?

Depuis l'aube des temps, le miel est utilisé à la fois comme aliment et comme médicament. Il est très riche en composés...

Nutrition et dialyse, Apprenez les bases !

Les maladies rénales sont un problème de santé courant qui touche environ 10 % de la population mondiale (1).

Découvrir plus :