Il est important d’être attentif aux signes et signaux de son corps. L’histoire de cette jeune mère nous rappelle qu’un anévrisme cérébral peut arriver à n’importe qui.

Alors que Lee Broadway souffrait de migraines depuis son enfance, son dernier et pire mal de tête a fini par être un signal qui lui a coûté la vie.

Après avoir souffert de douleurs insupportables, elle a appelé son mari, Eric – qui s’est précipité chez elle pour l’emmener à l’hôpital.

“Je savais que ce n’était pas bon, car je l’avais vue souffrir”, a-t-il déclaré.

Deux jours plus tard, Eric a dit au revoir à son amour de collège et à la mère de ses quatre enfants. Lee est décédée à l’hôpital à la suite de complications d’un anévrisme cérébral.

Anévrisme cérébral en France

Entre 1 et 2% de la population française serait porteur d’un anévrisme, sans le savoir. Un peu plus de 5000 personnes sont victimes, chaque année, d’une rupture d’anévrisme. Et certains signes d’alerte doivent être pris en compte pour prendre en charge le plus rapidement possible cette urgence vitale.

Nous devons être à l’écoute des signes et symptômes car les anévrismes cérébraux peuvent arriver à tout le monde ; Causés par la dilatation anormale de la paroi d’une artère – ou plus rarement d’une veine, au niveau du cerveau. Cette distension entraîne la création d’une poche de sang, appelée «sac anévrismal». Or lorsque les artères se dilatent, elles s’amincissent et se fragilisent. Et plus la paroi est fragile, plus l’artère se dilate. C’est un cercle vicieux. Avec le temps, le mécanisme peut faire craindre une fuite ou, plus grave, une rupture, parfois fatale.

Cette dilatation peut être d’origine héréditaire (environ 10% des anévrismes) ou être lié à une malformation congénitale non héréditaire.

Signes courants de rupture d’anévrisme

Si une rupture se produit, les patients déclarent ressentir un mal de tête soudain, extrême et atroce, comme ils n’en ont jamais ressenti auparavant. Dans ce cas, il faut toujours consulter un médecin immédiatement.

Il existe de nombreux signes courants de rupture d’anévrisme que vous devez connaître :

1. Apparition d’un mal de tête soudain et intense

2. Nausées et vomissements provoqués par la douleur

3. Une raideur de la nuque

4. Vision floue ou double

5. Étourdissements et sensibilité à la lumière

6. Paupières tombantes

7. Perte de conscience

8. Confusion grave

Il faut enfin faire attention à tous les signes qui font penser à un AVC (nausées, vomissements, aphasie, etc.)

Dans le cas d’un anévrisme cérébral qui fuit, mais qui n’a pas encore rompu, vous devez également reconnaître ces signes et symptômes :

1. Douleur au-dessus et derrière un œil

2. Une seule pupille dilatée

3. Un changement inexplicable de la vision ou une double vision

4. Engourdissement d’un côté du visage

Si vous avez des maux de tête beaucoup plus intenses que d’habitude, il est préférable de consulter un médecin. Il faut faire confiance à votre corps lorsqu’il manifeste des signes de détresse.

Malheureusement pour la famille Broadway, l’anévrisme de Lee était si grave qu’il a entraîné la mort cérébrale de la jeune femme. Son histoire devrait nous encourager à être plus conscients des signes et des symptômes d’un anévrisme.

Anévrisme cérébral et alimentation ? (Lire la suite en Page 2)