Espérance de vie en bonne santé : Comment le jeûne peut vous aider à préserver votre santé ?

A lire absolument

Les scientifiques nous avertissent que notre façon de cuisiner le riz est nocive pour notre santé !

Article mis à jour Juillet 2021 Des milliards de personnes dans le monde se nourrissent quotidiennement de riz. En fait, c'est l'un des aliments de base,...

10 règles pour un corps alcalin !

“Les maladies ne se développent pas dans un milieu alcalin” Otto Warburg, Prix Nobel de Médecine en 1931 Les...

15 signes que votre corps est trop acide et 7 façons de l’alcaliniser rapidement !

Un organisme acide est un organisme malsain. Lorsque le corps est acide, il crée un milieu défavorable. En cas de maladie, les bactéries et...

Les 7 pires aliments à manger le matin !

Article mis à jour Juin 2021 Vous avez probablement entendu dire que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Bien que cela...

« Sans qualité de la vie, une longévité accrue ne présente guère d’intérêt (…), l’espérance de vie en bonne santé est plus importante que l’espérance de vie ». Déclaration en 1997 du directeur général de l’OMS, le Dr Hiroshi Nakajima.

En 2016, l’espérance de vie en bonne santé, c’est-à-dire le nombre d’années qu’une personne peut compter vivre sans souffrir d’incapacité dans les gestes de la vie quotidienne, s’élève en France à 64,1 ans pour les femmes et à 62,7 ans pour les hommes.

Si votre espérance de vie peut être longue, votre espérance de vie en bonne santé peut être plus courte si vous souffrez de maladies chroniques comme le diabète, les maladies coronariennes et l’hypertension.

Il y a seulement quelques générations, nos ancêtres se levaient à l’aube, effectuaient un travail physique intense pour cultiver/chasser/préparer la nourriture. Et ils se couchaient après une brève soirée éclairée par une lampe à pétrole ou des bougies.

En revanche, nos journées modernes se transforment doucement en nuits tardives grâce à un éclairage artificiel sans fin. En outre, beaucoup d’entre nous ont accès 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 à un grand nombre d’aliments transformés…

Alors que les chercheurs en santé s’efforcent de trouver des traitements pour les maladies chroniques qui accompagnent un taux d’obésité qui a triplé au cours des 50 dernières années, certains ont pris du recul pour apprendre des rongeurs ce qui peut être fait pour améliorer l’espérance de vie en bonne santé des Hommes.

Le timing est clé.

Il s’avère que de nombreux animaux (et aussi nos ancêtres) jeûnent naturellement.

Les repas sont consommés pendant la journée. La nuit est réservée au sommeil.

Il existe une réponse biologique bénéfique à ce phénomène. Il a été démontré que le jeûne intermittent (souvent pratiqué en ne mangeant que pendant 8 heures par jour et en jeûnant les 16 heures restantes) et le jeûne périodique (lorsque l’apport calorique est limité pendant plusieurs jours consécutifs) présentent des avantages allant de la prévention à l’amélioration du traitement des maladies.

L’auto-entretien, une phase de récupération essentielle

Après avoir digéré le dernier repas de la journée, le système digestif passe à ce que les chercheurs appellent « l’auto-entretien ». Il s’agit d’une phase de récupération essentielle.

Lorsque nous prenons le dernier repas tard dans la soirée ou que nous grignotons avant d’aller nous coucher, nous disposons de moins de temps pour l’auto-entretien avant de rompre le jeûne de la nuit (le petit-déjeuner !).

Des recherches ont montré que des périodes de jeûne plus longues peuvent permettre à certaines personnes souffrant de maladies chroniques comme le diabète de rétablir leur système immunitaire. Ce qui leur permet de prolonger leur espérance de vie et d’améliorer leur santé.




Les recherches initiales menées par Valter Longo, Ph.D., et ses collègues de l’Institut de la longévité de l’Université de Californie du Sud, sur des souris ayant jeûné pendant quatre jours uniquement avec de l’eau, ont révélé des mécanismes biologiques bénéfiques déclenchés au niveau cellulaire et produisant des effets positifs à vie.

Dr Mark Mattson, chef du laboratoire des neurosciences à l’Institut national du vieillissement explique que le stress du jeûne est bénéfique de la même manière que le stress de l’exercice physique, affirmant que « ces cycles de défi, récupération, défi, récupération semblent optimiser à la fois la fonction et la durabilité de la plupart des cellules.

Jeûne intermittent, le guide du débutant !

A découvrir : Jeûne intermittent, Le guide !

Jeûne ou régime imitant le jeûne !

Le Dr Longo a observé que « le jeûne strict est difficile à respecter et peut être dangereux, c’est pourquoi nous avons mis au point un régime complexe qui déclenche les mêmes effets dans l’organisme« .

L’équipe de recherche l’a appelé régime imitant le jeûne (FMD) et a plus récemment démontré que « de brefs cycles de régimes périodiques imitant le jeûne ont une série d’effets bénéfiques sur le vieillissement et sur les facteurs de risque de cancer, de diabète, de maladie cardiaque et d’autres maladies liées à l’âge chez les souris et les humains« .




Des études plus récentes se sont également révélées prometteuses pour le traitement de la sclérose en plaques et de la maladie de Crohn.

Des essais cliniques sur des humains suivant 5 jours de FMD chaque mois pendant trois mois ont montré « une réduction du poids corporel et de la graisse corporelle [en particulier la graisse abdominale], une baisse de la pression artérielle et une diminution de l’hormone IGF-1 [facteur de croissance analogue à l’insuline 1] qui a été impliquée dans le vieillissement et la maladie « .

Un mécanisme fascinant à l’origine de la réinitialisation du système immunitaire a été observé pour la première fois chez des souris qui ont connu la croissance de nouvelles cellules pancréatiques productrices d’insuline.

Selon le Dr Longo, « le fait d’alterner un régime imitant le jeûne et un régime normal a essentiellement reprogrammé des cellules non productrices d’insuline en cellules productrices d’insuline. En activant la régénération des cellules pancréatiques, nous avons pu sauver des souris du diabète de type 1 et de type 2 à un stade avancé.

Nous avons également réactivé la production d’insuline dans des cellules pancréatiques humaines provenant de patients atteints de diabète de type 1.

Détails du FMD

Le régime du Dr Longo, qui imite le jeûne chez l’homme, fait croire à l’organisme qu’il s’agit d’un jeûne tout en fournissant des nutriments végétaux essentiels. Les chercheurs ont travaillé avec des chefs cuisiniers pour créer un ensemble de kits de repas de 5 jours contenant des micro- et macro-nutriments qui fournissent une alimentation optimale tout en imitant l’état de jeûne.

Le programme est le tout premier à avoir reçu un brevet américain pour l’inversion du vieillissement.

Le plan ProLon de 5 jours fournit environ 750 à 1 100 calories par jour.

Les nutriments d’origine végétale proviennent d’aliments entiers conditionnés sous forme de soupes, barres, crackers, olives, boissons et compléments.

Une alimentation saine est recommandée pour les 25 autres jours du mois.

La recherche a montré que le rajeunissement à base de cellules souches se poursuit jusqu’à 5 jours après le jeûne et ProLon recommande de faire le jeûne de 5 jours une fois par mois pendant trois mois consécutifs.




Le Dr Longo a été nommé par Timeas parmi les 50 personnes qui ont transformé les soins de santé en 2018 pour son travail remarquable.

Il fait don de tous les bénéfices de sa part de ProLon et de 100 % des droits d’auteur de ses livres à la Fondation Create Cures dont la mission est d’aider à financer les moyens de prévenir les maladies et de promouvoir des vies plus longues et plus saines.

Mises en garde

Il est toujours bon de consulter votre médecin avant d’envisager un régime.

Il reste encore beaucoup à apprendre sur les effets du jeûne, qu’il soit intermittent ou imitant le jeûne, sur la santé de l’Homme.

Plus tôt dans l’année, le Harvard Heart Letter a fait part des réflexions du Dr Frank Hu, directeur de l’école de santé publique de Harvard, sur certaines inquiétudes que peut susciter le jeûne intermittent, notamment le fait qu' »‘il existe une forte tendance biologique à trop manger après des périodes de jeûne… [et] les personnes qui prennent des médicaments contre la tension artérielle ou les maladies cardiaques peuvent également être plus sujettes aux anomalies électrolytiques dues au jeûne ».

Un journaliste qui a essayé le régime ProLon a déclaré : « Un régime basé sur la restriction calorique pourrait vous faire vivre plus longtemps. En tout cas, vous aurez l’impression de vivre plus longtemps ».

Mieux manger pour vivre plus longtemps et en bonne santé !

A découvrir : Mieux manger pour vivre plus longtemps et en bonne santé !

Source How Safely Fasting Might Help Support Your Health





1 COMMENTAIRE

  1. Merci pour cet article très intéressant. Effectivement le jeûne peut être intéressant pour laisser le temps aux cellules de se régénérer convenablement. Je pratique le jeûne intermittent mais je n’ai jamais essayé le « véritable » jeûne. Au vu de cet article, cela pourrait être intéressant d’essayer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Récents

4 desserts méditerranéens pour satisfaire vos envies de sucré

Le régime méditerranéen existe depuis bien plus longtemps que tout autre régime alimentaire à la mode. Il est basé sur la cuisine traditionnelle de...

Poire au four à la ricotta et à la cannelle

Cette recette (collation) est riche en fibres et en ALC (acide linoléique conjugué). La cannelle aide également à maîtriser la glycémie. La ricotta est riche...

Tartinade de lentilles

Les lentilles sont une bonne source de fer, un nutriment qui stimule le métabolisme et dont 20% d'entre nous manquent. Les lentilles sont également une...

Quel matériel de cuisine pour ouvrir un restaurant méditerranéen ?

La Méditerranée : Une région, un climat et une cuisine ! La cuisine méditerranéenne n'est pas le produit d'un groupe ethnique ou d'une culture spécifique.  Il...

Salade estivale au melon, jambon et figues fraiches

Cette recette combine des fruits sucrés (melon et figues) avec du jambon pour un plat unique et savoureux. Arrosez chaque portion d’un filet d'huile...

Découvrir plus :