La chicorée: une alternative saine au café ?

La chicorée figure dans l’Histoire naturelle de Pline l’Ancien qui signale la présence de la plante sauvage en Égypte où ses vertus apéritives étaient reconnues et note ses vertus médicinales. Galien la nommait l’amie du foie. La chicorée est cultivée en Europe comme plante médicinale pendant le Moyen Âge.

L’utilisation de la chicorée comme substitut du café est apparue d’abord aux Pays-Bas vers la fin du xviie siècle, puis s’est répandue dans le Nord de l’Europe : Angleterre, Prusse, Belgique, France. Elle a connu son véritable essor, particulièrement en France, mais aussi en Belgique et en Allemagne, au moment du blocus continental de 1806 qui a provoqué une pénurie de café. La torréfaction de la racine permit alors d’obtenir une boisson jugée meilleure que la décoction de racine séchée jusque là en usage.

La chicorée à café est utilisée comme économiseur de café en l’ajoutant à la poudre à café non soluble. Elle peut être également consommée seule par les personnes qui apprécient son goût, intermédiaire entre celui du café au lait et celui du caramel.

Cependant, la chicorée peut également causer certains effets secondaires.

Alors la chicorée convient-elle à une alimentation saine ?

La racine de chicorée est riche en nutriments.

chicoree_racineLa racine de chicorée est l’ingrédient principal de la chicorée.

Bien que les quantités puissent varier, il est généralement recommandé d’utiliser environ 2 cuillères à soupe (environ 11 grammes) de racine de chicorée moulue pour 1 tasse (235 millilitres) d’eau.

Une racine de chicorée brute (60 grammes) contient les nutriments suivants (1):

  • Calories:44
  • Protéine:0,8 grammes
  • Glucides:10,5 grammes
  • Lipides:0,1 grammes
  • Fibre:0,9 gramme
  • Manganèse:7% de l’Apport journalier recommandé (AJR)
  • Vitamine B6:7% de l’AJR
  • Potassium:5% de l’AJR
  • Vitamine C:5% de l’AJR
  • Phosphore:4% de l’AJR
  • Folate:3% de l’AJR

La racine de chicorée est une bonne source d’inuline, une fibre prébiotique qui a été associée à la perte de poids et à une meilleure santé intestinale (23).

La racine de chicorée contient également du manganèse et de la vitamine B6, deux nutriments liés à la santé du cerveau (45).

La chicorée peut améliorer la santé digestive.

La racine de chicorée est une bonne source de fibres, ce qui peut aider à améliorer plusieurs aspects de la santé digestive.

Cela pourrait aider à améliorer la santé du microbiome intestinal, qui aurait une forte influence sur la santé et la maladie (6). C’est parce que la chicorée contient de la fibre d’inuline, un type de prébiotique qui favorise la croissance des bactéries bénéfiques dans l’intestin.

Plusieurs études ont montré que la supplémentation en inuline pouvait augmenter la concentration de certaines souches de bactéries saines dans le côlon (37).

Des études montrent également que la chicorée peut aider à améliorer la fonction intestinale et à réduire la constipation.

Dans ces deux études, la consommation de chicorée a diminué les difficultés de défécation chez des participants âgés (8, 9).

La chicorée pourrait abaisser le sucre dans le sang.

La racine de chicorée contient de l’inuline, une fibre qui aide à contrôler la glycémie.

Une étude récente a traité des rats diabétiques avec de l’inuline de chicorée pendant huit semaines. Ils ont constaté que l’inuline a aidé à contrôler la glycémie en améliorant la façon dont les glucides étaient métabolisés (10).

Plusieurs autres études ont montré que l’inuline peut avoir un effet bénéfique sur la glycémie et la résistance à l’insuline.

L’insuline est l’hormone qui transporte le sucre du sang vers les muscles et les tissus, où il peut être utilisé comme carburant. La résistance à l’insuline, qui se produit avec des niveaux élevés d’insuline sur de longues périodes, peut diminuer l’efficacité de cette hormone et conduire à une glycémie élevée.

Dans une petite étude, l’inuline a réduit la résistance à l’insuline chez 40 personnes atteintes de prédiabète (11).

Dans une autre étude, l’ajout quotidien de 10 grammes d’inuline a permis de réduire de près de 8,5% le taux de glycémie à jeun chez 49 femmes diabétiques (12).

La chicorée peut aider à réduire l’inflammation… (Lire la suite en Page 2)

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here