La tisane de pariétaire

A lire absolument

10 règles pour un corps alcalin !

“Les maladies ne se développent pas dans un milieu alcalin” Otto Warburg, Prix Nobel de Médecine en 1931 Les...

15 signes que votre corps est trop acide et 7 façons de l’alcaliniser rapidement !

Un organisme acide est un organisme malsain. Lorsque le corps est acide, il crée un milieu défavorable. En cas de maladie, les bactéries et...

18 aliments délicieux à haute teneur en protéines !

Les gens se disputent à propos des glucides, des graisses et de tout le reste. Toutefois, presque tout le monde s'accorde à dire que...

Les 7 pires aliments à manger le matin !

Vous avez probablement entendu dire que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Bien que cela puisse être vrai pour...

La Pariétaire officinale (Parietaria officinalis L.) est une plante herbacée, vivace, de la famille des Urticaceae. Souvent accrochée aux vieux murs, étalant ses tiges rousses, elle a reçu de nombreux noms vernaculaires évocateurs : Perce-muraille, Casse-pierre, Espargoule, ou encore Herbe à bouteille. Elle est couverte de poils non urticants mais son pollen est une des sources d’allergènes.

La pariétaire est originaire d’Europe, très connue pour ses vertus thérapeutiques. Ses premières expérimentations datent des premiers siècles de notre ère. Nos ancêtres l’ont utilisée pour traiter les tumeurs, les maux de gorges, les traumatismes et les affections cutanées.

Ses principes actifs sont notamment les flavonoïdes, les tanins et les mucilages.

La pariétaire est très indiquée dans le traitement des inflammations de la vessie, des calculs urinaires et de toutes autres affections inhérentes à la prostate, grâce à sa forte teneur en nitrate de potassium. Cette plante médicinale se présente également comme un excellent antirhumatismal, en éradiquant efficacement les virus du rhume. La dose de soufre, de mucilage et de flavonoïdes contenue dans cette médication naturelle permet de soulager les problèmes d’hémorroïde. La pariétaire agit également sur les autres types d’affections d’origine bactérienne ou allergique, comme la cystite et la grippe.

  • « Ramasser la pariétaire (Parietaria officinalis), herbe des murailles, herbe Notre-Dame, espargoulo, vitriole, épinard de murailles, avant qu’elle ne graine. »
  • Faire bouillir 3 minutes de la pariétaire dans de l’eau, ajouter du chiendent (Ely triagia repens) et de la barbe de maïs (Zea maïs), laisser la tisane sur le fourneau, boire un verre le matin. On peut en prendre tout le temps. (Vercors, Périgord)
  • Faire une décoction et en mettre une cuillère à café dans le biberon, pour adoucir. (Provence)
  • « Pour le sang, pour ceux qui urinent mal, et pour les calculs de reins. Adoucissant en cas de diarrhée des bébés. »

En général, entre 10 à 15 g de feuilles séchées ou fraîches conviennent pour un litre d’eau. Pour la dose, quatre tasses de tisane de pariétaire par jour sont largement suffisantes, pour profiter de ses bienfaits thérapeutiques.

Toutefois, la pariétaire est contre-indiquée chez les sujets souffrant d’allergie. Comme toute plante diurétique, elle est contre-indiquée chez les personnes souffrant d’insuffisance rénale.
















LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Récents

Les protéines végétales, le guide du nutritionniste : comment les préparer, les manger et les aimer ?

Des trois macronutriments que sont les graisses, les glucides et les protéines, il ne fait aucun doute, les protéines sont les plus...

Qu’est-ce que la positivité toxique ? Les experts affirment qu’elle est dangereuse en ce moment !

S'efforcer de rester optimiste pendant une pandémie mondiale qui change la vie peut se retourner contre vous. Vouloir être positif face à...

Comment préparer 8 remèdes de Grand-Mère à Base de Miel ?

Depuis l'aube des temps, le miel est utilisé à la fois comme aliment et comme médicament. Il est très riche en composés...

Nutrition et dialyse, Apprenez les bases !

Les maladies rénales sont un problème de santé courant qui touche environ 10 % de la population mondiale (1).

Pouvez-vous reconnaître l’animal caché ? Secouez la tête !

Pouvez-vous reconnaître l'animal caché dans cette illusion d'optique ? Secouez la tête pour identifier l’animal !

Découvrir plus :