La vérité: les antidépresseurs épuisent ces 3 nutriments essentiels pour le cerveau !

A lire absolument

10 règles pour un corps alcalin !

“Les maladies ne se développent pas dans un milieu alcalin” Otto Warburg, Prix Nobel de Médecine en 1931 Les...

15 signes que votre corps est trop acide et 7 façons de l’alcaliniser rapidement !

Un organisme acide est un organisme malsain. Lorsque le corps est acide, il crée un milieu défavorable. En cas de maladie, les bactéries et...

18 aliments délicieux à haute teneur en protéines !

Les gens se disputent à propos des glucides, des graisses et de tout le reste. Toutefois, presque tout le monde s'accorde à dire que...

Les 7 pires aliments à manger le matin !

Vous avez probablement entendu dire que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Bien que cela puisse être vrai pour...

Si vous essayez de tromper la nature, cela se retournera contre vous.

En gérant les symptômes avec des drogues artificielles synthétiques, vous vous sentirez peut-être mieux pendant un certain temps. Mais une fois que vous arrêtez ces médicaments, vous finirez avec plus de symptômes que lorsque vous avez commencé.

Jordan Fallis, journaliste, conseiller en médias et en communications à Ottawa, Canada, qui a travaillé dans le Canadian Medical Association Journal et le Canadian Pharmacists Journal raconte son expérience :

« J’ai vécu cela. Quand j’ai pris des antidépresseurs, je me sentais mieux au début. Mais après, je ne me sentais pas bien, quelque chose aller de travers. J’ai commencé à souffrir de déclin cognitif, je n’avais pas connu ça auparavant. J’ai finalement eu marre des médicaments et j’ai essayé de les arrêter. Malheureusement je me sentais pire – bien pire qu’avant de commencer le traitement. Les médecins m’ont simplement dit que je rechutais dans la dépression et l’anxiété.

Mais cela ne pouvait pas être le cas, car non seulement mes symptômes étaient bien pires, mais j’avais aussi de nouveaux symptômes – des symptômes que je n’avais pas éprouvés avant de prendre les médicaments. J’ai donc fait quelques recherches et j’ai découvert les carences nutritionnelles induites par les médicaments ».

Les médicaments peuvent épuiser certains nutriments essentiels…

Des études montrent que les médicaments peuvent épuiser certains nutriments essentiels de votre corps, par le biais de multiples mécanismes dont la digestion, l’absorption, le stockage et l’excrétion accrue de nutriments.

Au fil du temps, des carences nutritionnelles peuvent se développer. Et ces carences peuvent causer des symptômes supplémentaires et augmenter les effets secondaires. En fait, de nombreux “effets secondaires” de médicament sont simplement des carences nutritionnelles.

C’est clairement un problème parce que les carences en nutriments peuvent être l’une des principales causes de maladie mentale. Et certains médicaments psychotropes appauvrissent davantage ces réserves en nutriments. C’est une épidémie qui semble être ignorée par le système médical conventionnel.

Vous pouvez même développer de nouveaux symptômes ou effets secondaires des mois ou des années après le début d’un médicament, car il faut du temps pour que les nutriments soient épuisés de votre corps. Il se peut donc que vous et votre médecin ne fassiez pas le lien entre le médicament original et les nouveaux symptômes.

Ces nouveaux symptômes sont souvent diagnostiqués comme une nouvelle maladie, conduisant à une nouvelle prescription, qui épuise davantage les nutriments. Il s’agit clairement d’une spirale descendante où vous pourriez recevoir plusieurs médicaments.

La notice de votre médicament ne mentionne pas ces déficiences, et votre médecin ne les connaît probablement pas. Les antidépresseurs, par exemple, épuisent ces 3 nutriments essentiels pour le cerveau :

1. Coenzyme Q10 (CoQ10)

La coenzyme Q10 est une molécule présente dans chaque cellule de votre corps et joue un rôle clé dans la production d’énergie. C’est aussi un antioxydant et protège votre corps et votre cerveau contre les dommages causés par les radicaux libres.




Des niveaux élevés de CoQ10 ont un “effet antidépresseur significatif“, cela est logique puisque le stress oxydatif contribue à la dépression.

Malheureusement, des études montrent qu’un certain nombre de médicaments psychotropes, y compris les antidépresseurs et les antipsychotiques, appauvrissent vos réserves en CoQ10.

De faibles niveaux de CoQ10 peuvent causer le brouillard cérébral, la fatigue mentale, la difficulté à se concentrer, les pertes de mémoire, la dépression et l’irritabilité.

D’autres symptômes de carence peuvent inclure une augmentation de la pression artérielle, des crampes musculaires, une glycémie élevée et un essoufflement.

2. Magnésium

Le magnésium est un minéral vital qui contribue à plus de 300 réactions biochimiques dans votre corps. Neurotransmetteurs, enzymes et activité hormonale, dépendent du magnésium, et peuvent tous affecter votre humeur et votre fonction cérébrale.

C’est l’un des nutriments les plus importants pour une santé optimale du cerveau. Il aide à réduire l’anxiété, la dépression et l’irritabilité. Pourtant, aujourd’hui beaucoup de gens sont déficients en magnésium et peuvent éprouver les symptômes suivants :

  • Augmentation de la pression artérielle
  • Faiblesse musculaire, crampes, tremblements et spasmes
  • Maux de tête et migraines
  • Insomnie
  • Pensées suicidaires
  • Arythmies cardiaques
  • Ostéoporose
  • Nausée

Fait intéressant, ces symptômes semblent très similaires à la liste des effets secondaires de certains médicaments psychotropes.

En fait, la recherche a montré que de nombreux antidépresseurs et stimulants épuisent le magnésium de votre corps, ce qui augmente la probabilité de développer une carence.




Des niveaux de magnésium inadéquats peuvent alors contribuer et aggraver de nombreux problèmes neuropsychiatriques. Cela inclut la dépression, l’anxiété, l’insomnie, les convulsions, le trouble de déficit de l’attention (TDAH), la schizophrénie, l’irritabilité, la perte de QI… Des études de cas ont montré que les patients atteints de schizophrénie ou de dépression majeure qui ont tenté de se suicider avaient des niveaux significativement plus faibles de magnésium dans leur liquide cérébro-spinal (céphalo-rachidien).

Donc, si vous avez un problème de santé mentale, et prenez des médicaments pour y faire face, vous devriez envisager de compléter avec du magnésium.

10 bienfaits et vertus santé du Magnésium !

A découvrir : 10 bienfaits et vertus santé du Magnésium !

En outre, vous devriez vous assurer de manger beaucoup de nourriture avec du magnésium, y compris les avocats, les amandes, les graines de courge, la bette à carde, les épinards, le chocolat noir, le flétan et les betteraves.




3. Vitamines B

Plusieurs vitamines B sont également appauvries par les médicaments psychotropes, dont la B2, B6, B12 et folate.

La vitamine B2, également connue sous le nom de riboflavine, joue un rôle clé dans le métabolisme énergétique de tout le corps.

En conséquence, une carence peut affecter l’ensemble du corps, conduisant à une faible énergie, à un gain de poids et à des problèmes de peau et de thyroïde.

Les Neuroleptiques (antipsychotiques), les antidépresseurs, les antiépileptiques et les stabilisateurs de l’humeur peuvent inhiber l’absorption de la vitamine B2, augmentant ainsi votre besoin de supplémentation.

Les sources saines de vitamine B2 incluent les œufs de poules en liberté, les légumes à feuilles, le foie de bœuf, les champignons, les graines de tournesol, et les amandes.

Que savez-vous vraiment des vitamines B ?

A découvrir : Que savez-vous vraiment des vitamines B ?

La vitamine B6 est un autre élément nutritif essentiel qui stimule l’humeur, améliore le sommeil et soutient l’ensemble de votre système nerveux.




Il accomplit cela en jouant un rôle clé dans la production de nombreux neurotransmetteurs dans votre cerveau, y compris la sérotonine, le GABA et la dopamine.

Mais puisque les médicaments psychotropes modifient ces neurotransmetteurs, les niveaux de vitamine B6 peuvent également être affectés.

Les symptômes de carence comprennent la faiblesse, la confusion mentale, la dépression et l’insomnie.

Certaines des meilleures sources de B6 sont les pommes de terre, les bananes et le poulet.

Enfin, la vitamine B12 et le folate sont des vitamines B essentielles qui jouent un rôle clé dans votre corps et votre cerveau pour une énergie et un système nerveux optimal. D’ailleurs, les personnes ayant un faible taux de folate sanguin et de B12 sont plus à risque de développer une dépression.

Pourtant, au lieu de regarder les taux de folate et de B12 dans le sang, les médecins prescrivent souvent des neuroleptiques, des antidépresseurs, des antiépileptiques et des stabilisateurs de l’humeur qui réduisent encore plus le folate et la vitamine B12. Cela peut aggraver votre dépression, votre irritabilité, votre fatigue, votre confusion et votre oubli.

Les bonnes sources alimentaires de folate naturel comprennent les légumes-feuilles, les asperges, le brocoli, le chou-fleur et les fraises. La vitamine B12 se trouve principalement dans les poulardes, les huitres, les moules, le crabe, les sardines, la truite…

ici 14 aliments riches en vitamine B12 !

* Si vous prenez en ce moment des antidépresseurs, il ne faut en aucun cas les arrêter d’un seul coup. La plupart des suicides attribués aux antidépresseurs se produisent à deux moments : celui où le patient commence à prendre ses médicaments… et celui où il arrête de les prendre ! C’est précisément parce que ces médicaments altèrent la chimie de votre cerveau qu’il est très dangereux de les arrêter d’un coup : faites-vous accompagner par un spécialiste !




** Certains chercheurs pensent même que la dépression serait une réaction « normale » de notre organisme : notre corps nous forcerait à tout arrêter pour nous obliger à réévaluer notre existence et à faire les changements nécessaires pour retrouver la joie de vivre.

Via antidepressants actually deplete these 3 crucial nutrients for the brain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Récents

Farines à faible indice glycémique

Qui n'aime pas le pain, les muffins, les biscuits, les cookies et les crêpes ? Ces produits riches en glucides sont délicieux...

Attention, 10 aliments qui peuvent affaiblir votre système immunitaire !

Votre régime alimentaire influe sur la façon dont vous vous sentez et sur le bon fonctionnement de votre organisme.

Les protéines végétales, le guide du nutritionniste : comment les préparer, les manger et les aimer ?

Des trois macronutriments que sont les graisses, les glucides et les protéines, il ne fait aucun doute, les protéines sont les plus...

Qu’est-ce que la positivité toxique ? Les experts affirment qu’elle est dangereuse en ce moment !

S'efforcer de rester optimiste pendant une pandémie mondiale qui change la vie peut se retourner contre vous. Vouloir être positif face à...

Comment préparer 8 remèdes de Grand-Mère à Base de Miel ?

Depuis l'aube des temps, le miel est utilisé à la fois comme aliment et comme médicament. Il est très riche en composés...

Découvrir plus :