Une nouvelle étude affirme que, suivre un régime méditerranéen peut, au moins légèrement, réduire le risque de fracture de la hanche chez la femme âgée.

Les chercheurs ont constaté que, les femmes qui ont suivi au mieux le régime méditerranéen – riche en fruits, légumes, noix, légumineuses et grains entiers – avaient un risque 20 pour cent plus faible pour les fractures de la hanche par rapport aux femmes qui ne suivaient pas ce régime.

L’étude ne pouvait prouver une relation de cause à effet. Cependant «ces résultats appuient l’idée que suivre un régime alimentaire sain peut jouer un rôle important dans le maintien de la santé osseuse chez la femme ménopausée», a conclu une équipe de chercheurs dirigé par le docteur Bernhard Haring de l’Université de Würzburg en Allemagne. L’étude a été publiée en ligne le 28 Mars dans la revue JAMA Internal Medicine.

Dr Michael Hepinstall, chirurgien orthopédiste au Centre Lenox Hill Hospital de Joint Preservation & reconstruction à New York, estime qu’avec l’âge, le régime alimentaire peut être très important pour la santé des os. La recherche « soutient généralement l’idée qu’une alimentation adéquate présente des avantages pour la santé qui peuvent s’étendre à un moindre risque de fractures de la hanche ».

Dans l’étude, l’équipe allemande a examiné le lien entre l’alimentation et la santé des os avec plus de 90.000 femmes américaines en bonne santé, dont l’âge moyen était de 64 ans. Ils ont été suivis pendant près de 16 ans.

Bien que l’équipe ait constaté une légère tendance… (Lire la suite en Page 2)