Spiruline : quels sont ses bienfaits ?

A lire absolument

Qu’est-ce que la spiruline ?

La spiruline est une micro-algue de la famille des cyanobactéries. Pour autant, la spiruline est comestible par l’homme et présente d’ailleurs de nombreux avantages nutritionnels, notamment pour sa teneur élevée en protéine. Présente sur terre depuis plus de 3,5 milliards d’années, la spiruline est presque aussi âgée que notre planète elle-même. Naturellement, elle est abondante et présente sur plusieurs continents.

Aujourd’hui, la spiruline est largement consommée sur le plan alimentaire ou comme supplément nutritionnel. L’OMS et l’UNESCO considèrent d’ailleurs que la spiruline fait partie des aliments dont la composition nutritive est la plus complète et peut être utilisée pour combattre la dénutrition. Il s’agit également d’une des sources végétales les plus riches en protéines avec une quantité record de 60 à 70% sur matière sèche. Sa teneur en glucides est de 15% en moyenne alors qu’elle contient moins de 10% de lipides.

Bienfaits de la spiruline

Hormis sa richesse exceptionnelle en protéines, la spiruline est surtout connue pour sa teneur très élevée en micronutriments, vitamines, minéraux, oligoéléments et antioxydants. Véritable bienfait pour la santé, la spiruline renferme une quantité significative de phycocyanine et de chlorophylle. Comme vous le savez, la chlorophylle est le pigment responsable de sa belle couleur. Un grand nombre de pigments naturels provenant des végétaux font d’ailleurs partie des antioxydants les plus précieux pour la santé (bêta-Carotène de la mangue, lycopène, lutéine, zéaxanthine…).

La présence de zinc, de sélénium, de fer, de vitamines antioxydantes A et E, mais aussi de bêta-Carotène et de nombreux oligoéléments contribue au maintien et au renforcement naturel du système immunitaire.

La recherche scientifique a également étudié le rôle des peptides et polysaccharides présents dans la spiruline en relation à l’immunité. Selon les études cliniques, la spiruline et la phycocyanine en particulier, affecteraient positivement les fonctions immunitaires chez l’homme en stimulant la prolifération ou la différenciation des cellules immunitaires.

Comment consommer la spiruline ?

Spiruline-complement alimentaire
La spiruline, un aliment miracle dans le Lac Tchad, https://fr.unesco.org/news/spiruline-aliment-miracle-lac-tchad

Actuellement, la spiruline est essentiellement consommée en tant que complément alimentaire. Elle nous est d’ailleurs souvent proposée sous forme de comprimés ou de paillettes. Côté agriculture biologique, la spiruline bio existe bien et est cultivée en fermes qui respectent un cahier des charges exigeant et précis permettant de retrouver une très haute qualité nutritionnelle. Plus couramment présentée en comprimés, la spiruline est plus pratique à prendre et à évaluer en termes de quantité. Plus rarement, la spiruline est produite en tubes sous vide, afin de garantir sa pureté, ainsi qu’une absence de métaux lourds et de contaminants.

C’est justement là le nœud du problème avec la spiruline. Celle-ci doit être parfaitement pure afin de vous faire bénéficier pleinement de ses avantages santé et de sa concentration unique en micronutriments, vitamines et antioxydants. En outre, un taux de phycocyanine important (15 à 18% environ) est un signe de qualité nutritionnelle élevée. Il vous suffira alors de prendre 4 à 5 comprimés de spiruline par jour pour profiter de sa richesse en micronutriments et en acides aminés.

Quelles sont les contre-indications ?

La spiruline étant une cyanobactérie issue du milieu aquatique, elle constitue dès lors une source de nutriments fragile qui peut être contaminée par des éléments néfastes à la santé. En effet, certaines spirulines de qualité médiocre peuvent montrer la présence de contamination par d’autres bactéries ou des toxines. La sélection d’une mauvaise souche de spiruline, d’une contamination par l’eau de culture, d’un lavage insuffisant ou d’un problème de stockage peuvent en être à l’origine.

La présence de métaux lourds peut également être constatée dans des lots de qualité insuffisante, allant parfois au-delà de ce que les normes françaises et européennes considèrent comme maximale. De là, la spiruline peut être contre-indiquée pour certaines personnes.

Afin de vous assurer de la qualité d’un complément de spiruline, il convient de s’assurer de l’origine de celle-ci ou de la présence d’un brevet de fabrication, ainsi que de la présentation d’un rapport de laboratoire indépendant, assurant l’absence de métaux lourds et de contaminants.

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Récents

Découvrir plus :