Vous vous demandez peut-être pourquoi la tomate ?

Les tomates sont une source alimentaire très nutritive, riche en antioxydants, en vitamines A et C, en acide folique et en bêta-carotène. Elles sont également riches en lycopène.

Le lycopène est un carotène rouge vif qui donne sa couleur aux tomates. Le lycopène se trouve également dans d’autres fruits et légumes tels que la pastèque ou la carotte rouge. Dans un régime alimentaire moyen, les tomates représentent plus des deux tiers de votre consommation de lycopène.

En raison du lycopène, de nombreuses études ont testé l’effet de la consommation de tomates sur la santé cardiaque et les facteurs de risque de maladies cardiaques.

1. LDL oxydé

Le LDL est le « mauvais » cholestérol. Lorsqu’il devient «oxydé» en raison d’un processus appelé stress oxydatif, le LDL oxydé entraîne une accumulation de cholestérol qui forme des plaques dans les artères de notre corps, en particulier les artères coronaires. Ces plaques peuvent se rompre et provoquer une crise cardiaque. Dans des études menées sur  des personnes en bonne santé, ainsi que sur celles atteintes de diabète de type 2, la consommation de tomates ou de produits à base de tomates a diminué les taux de LDL oxydées.

2. Inflammation

Les marqueurs de l’inflammation dans notre corps sont associés au risque de maladie cardiaque, de crise cardiaque, d’accident vasculaire cérébral et de fibrillation auriculaire. Il a été démontré que la consommation de tomates réduit certains de ces marqueurs d’inflammation, signifiant une amélioration du statut inflammatoire, en particulier chez les personnes en surpoids et obèses.

3. Tension artérielle

Chez les patients souffrant de préhypertension ou d’hypertension artérielle, la consommation de tomates et de produits à base de tomates a un effet modéré sur la pression artérielle systolique et diastolique. Cela peut être observé dès 8 semaines de consommation régulière.

4. Avantage potentiel après une crise cardiaque

Dans deux études chez l’animal, des rats ont été traités avec du lycopène ou un placebo pendant 30 jours. Après 30 jours, une crise cardiaque a été provoquée chez tous les rats. Les rats traités avec le lycopène avaient une meilleure pression artérielle et une moindre perte de tissu cardiaque.

Ces découvertes intéressantes doivent être étudiées chez l’homme pour voir si notre corps et notre cœur répondent de manière similaire.

5. Amélioration de la survie chez les patients souffrant d’insuffisance cardiaque

Dans une étude portant sur 212 patients souffrant d’insuffisance cardiaque, un apport plus élevé en lycopène (tomates) était associé à une amélioration de la survie. En fait, les patients ayant un faible apport en lycopène étaient 3,3 fois plus susceptibles de mourir que ceux ayant un apport élevé en lycopène.

6. Risque réduit d’accident vasculaire cérébral

Dans une étude portant sur 1 031 finlandais, la consommation élevée de lycopène à partir de tomates était associée à un risque significativement moins élevé d’AVC. Dans cette étude, le risque d’AVC a été réduit de 65% suite à une consommation élevée de lycopène.

Dans l’ensemble, ces études suggèrent que la tomate constitue un choix sain pour notre cœur et que, dans le cadre d’un mode de vie sain, elle réduit le risque de maladie cardiaque.

En comparant une tomate à un supplément, une pilule de lycopène, manger une tomate reste toujours le meilleur choix.