Bienfaits du café, pour votre foie et votre santé en général :

Les effets du café sur la santé sont très controversés.

Il s’agit soit d’une boisson très saine, soit d’une boisson incroyablement nocive, selon la personne à qui vous le demandez.

Mais en dépit de ce que vous avez pu entendre, il y a en fait beaucoup de bonnes choses dans le café.

Par exemple, il est riche en antioxydants et lié à un risque réduit de nombreuses maladies.

Cependant…. il contient aussi de la caféine, un stimulant qui peut causer des problèmes chez certaines personnes et perturber le sommeil.

Cet article se penche sur le café et ses effets sur la santé, en examinant le pour et le contre.

Le café contient certains éléments nutritifs essentiels et est extrêmement riche en antioxydants.

Bon nombre des éléments nutritifs contenus dans les grains de café se retrouvent dans la boisson.

Une tasse de café de 240 ml contient habituellement (1) :

  • Vitamine B2 (Riboflavine) : 11% de l’AJR.
  • Vitamine B5 (acide pantothénique) : 6% de l’AJR.
  • Vitamine B1 (Thiamine) : 2% de l’AJR.
  • Vitamine B3 (niacine) : 2% de l’AJR.
  • De l’acide folique : 1 % de l’AJR.
  • Manganèse : 3 % de l’AJR.
  • Potassium : 3 % de l’AJR.
  • Magnésium : 2% de l’AJR.
  • Phosphore : 1% de l’AJR.

Ce ne semble peut-être pas beaucoup, mais essayez de multiplier par 3, 4, ou combien de tasses vous buvez par jour. Cela peut représenter une part importante de votre apport quotidien en nutriments.

Mais là où le café brille vraiment, c’est dans sa haute teneur en antioxydants.

Une personne moyenne qui suit un régime alimentaire occidental typique tire en fait plus d’antioxydants du café que des fruits et légumes… combinés (23).

A découvrir : Smoothie banane-café au lait d’amande

Le café contient de la caféine, un stimulant qui peut améliorer la fonction cérébrale et stimuler le métabolisme.

La caféine est la substance psychoactive la plus consommée au monde (4).

Les boissons gazeuses, le thé et le chocolat contiennent tous de la caféine, mais le café en est la principale source.

La teneur en caféine d’une tasse peut varier de 30 à 300 mg, mais la tasse moyenne se situe entre 90 et 100 mg.

La caféine est un stimulant connu. Dans le cerveau, il bloque la fonction d’un neurotransmetteur inhibiteur (hormone cérébrale) appelé Adénosine.

En bloquant l’adénosine, la caféine augmente en fait l’activité du cerveau et la libération d’autres neurotransmetteurs comme la noradrénaline et la dopamine. Cela réduit la fatigue et nous rend plus vigilants (56).

De nombreuses études montrent que la caféine peut entraîner une amélioration à court terme des fonctions cérébrales… y compris une amélioration de l’humeur, du temps de réaction, de la vigilance et des fonctions cognitives générales (78).

La caféine peut également stimuler le métabolisme (calories brûlées) de 3 à 11% et même augmenter les performances physiques de 11 à 12%, en moyenne (9101112).

Cependant…. certains de ces effets sont susceptibles d’être brefs. Si vous buvez du café tous les jours, vous développerez une tolérance et les effets seront moins puissants (13).

Il y a aussi des inconvénients à la caféine, que nous verrons tout à l’heure.

Le café peut aider à protéger votre cerveau en vieillissant, réduisant ainsi le risque de développer la maladie d’Alzheimer et de Parkinson

La maladie d’Alzheimer est la maladie neurodégénérative la plus courante et l’une des principales causes de démence.

Des études ont montré que les buveurs de café courent jusqu’à 65 % moins de risques de développer la maladie d’Alzheimer (141516).

La maladie de Parkinson est la deuxième maladie neurodégénérative la plus fréquente et causée par la mort des neurones générateurs de dopamine dans le cerveau.

Les buveurs de café ont un risque de maladie de Parkinson de 32 à 60 % inférieur. Plus les gens boivent de café, plus le risque est faible (17181920).

Les buveurs de café ont un risque beaucoup plus faible de diabète de type 2

Le diabète de type 2 se caractérise par une glycémie élevée due à la résistance à l’insuline.

Il s’agit d’une maladie très répandue…. elle a décuplé en quelques décennies et touche maintenant plus de 300 millions de personnes.

Il est intéressant de noter que les buveurs de café semblent avoir un risque significativement réduit de développer cette maladie, certaines études montrant que les buveurs de café sont jusqu’à 23-67% moins susceptibles de devenir diabétiques (21222324).

Dans une vaste revue portant sur 18 études menées auprès de 457 922 personnes, chaque tasse de café quotidienne était associée à une réduction de 7 % du risque de diabète de type 2 (25).

Les buveurs de café sont moins exposés aux maladies du foie… (Lire la suite en Page 2)