12 Faits surprenants sur la dépression

A lire absolument

10 règles pour un corps alcalin !

“Les maladies ne se développent pas dans un milieu alcalin” Otto Warburg, Prix Nobel de Médecine en 1931 Les...

15 signes que votre corps est trop acide et 7 façons de l’alcaliniser rapidement !

Un organisme acide est un organisme malsain. Lorsque le corps est acide, il crée un milieu défavorable. En cas de maladie, les bactéries et...

18 aliments délicieux à haute teneur en protéines !

Les gens se disputent à propos des glucides, des graisses et de tout le reste. Toutefois, presque tout le monde s'accorde à dire que...

Les 7 pires aliments à manger le matin !

Vous avez probablement entendu dire que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Bien que cela puisse être vrai pour...

À première vue, la dépression majeure peut se définir en pensées absolues : noir ou blanc. Mais les gens qui en souffrent savent bien que c’est beaucoup plus complexe que ce qu’il en apparaît.

La dépression est souvent considérée comme un simple sentiment de tristesse. Mais en réalité, c’est une condition complexe et c’est pour cela que ses faits, ses symptômes et sa gestion pourraient vous surprendre.

Qu’est-ce que la dépression ?

Les médecins diagnostiquent une dépression majeure (aussi appelé trouble dépressif majeur) en se basant sur les critères du manuel de la Société Américaine de Psychiatrie (APA) : Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders.)

Une dépression est dépistée lorsqu’au moins cinq des symptômes suivants se produisent presque tous les jours pendant au moins deux semaines:

  • Humeur dépressive
  • Perte d’intérêt ou de plaisir pour toutes ou presque toutes les activités
  • Perte ou gain de poids significatif ou diminution ou augmentation de l’appétit
  • Insomnie ou hypersomnie
  • Agitation ou ralentissement psychomoteur
  • Fatigue ou perte d’énergie
  • Diminution de l’aptitude à se concentrer
  • Sentiments de culpabilité ou de dévalorisation
  • Pensées suicidaires

Afin de diagnostiquer une dépression majeure, “l’humeur dépressive” ou “la perte d’intérêt et de plaisir pour toutes les activités” doivent être parmi les symptômes.

12 faits que vous ignorez peut-être sur la dépression

Bien que la définition de la dépression majeure puisse sembler assez simple, la dépression a des conséquences profondes et variées. Voici quelques faits surprenants:

1. La dépression a différents déclencheurs.

Les gens ont un risque plus élevé de subir une dépression s’ils ont récemment vécu un événement stressant, s’ils ont déjà été aux prises avec la dépression dans le passé, ou si un membre de la famille proche a été déprimé. Parfois, la dépression se développe sans aucune cause évidente.

2. Les gènes répondent à certaines questions (mais pas toutes).

La prédisposition génétique à la dépression est de plus en plus mieux comprise et pourra donc expliquer pourquoi une personne déprime tandis qu’une autre pas, dit OleThienhaus, MD, professeur de psychiatrie à l’Université d’Arizona à Tucson.

Avoir des antécédents familiaux de dépression est important pour le diagnostic, mais ce n’est pas toujours le seul facteur. Par exemple chez des jumeaux identiques ayant exactement les mêmes gènes, la probabilité que tous les deux soient atteints en même temps est d’environ 30%, selon la National Alliance on Mental Illness.

3. La dépression affecte l’ensemble de l’organisme.

Maux de tête, douleurs gastriques, essoufflement et tensions et maux physiques généralisés peuvent tous être des symptômes de dépression, selon le National Institute of Mental Health.




4. La dépression pourrait être un “feeling”.

Une relation complexe entre le cerveau, le système nerveux central et les «bonnes» bactéries dans l’intestin pourrait contribuer à la dépression, selon une étude de recherche publiée en Janvier 2016, dans le World Journal of Gastroenterology. Les chercheurs pensent qu’une alimentation variée comprenant des probiotiques et des prébiotiques peut jouer un rôle dans la gestion de la dépression.

5. Les cerveaux déprimés semblent différents.

Selon un examen de la recherche publiée en Juin 2015 dans l’American Journal of Psychiatry, des études d’imagerie cérébrale ont montré que les structures et les circuits du cerveau fonctionnent différemment quand une personne est déprimée.

6. La dépression est liée à d’autres problèmes de santé.

Les personnes souffrant de maladies chroniques comme le diabète, les maladies cardiaques et la sclérose en plaques peuvent aussi avoir un risque plus accru de dépression.

Si vous êtes constamment ballonné cela pourrait être à l'origine d'une inflammation au cerveau, d'anxiété et de dépression !

A découvrir : Si vous êtes constamment ballonné cela pourrait être à l’origine d’une inflammation au cerveau, d’anxiété et de dépression !

7. Les personnes déprimées n’en ont pas toujours l’air.

« La dépression est une maladie cachée », dit Jeremy Coplan, MD, professeur de psychiatrie à SUNY Downstate à New York. Certaines personnes peuvent sembler optimistes et joyeuses, mais les symptômes de la dépression les rongent à l’intérieur.




8. L’exercice aide à gérer la dépression.

« L’exercice améliore l’humeur », dit Dr Thienhaus. Il explique que l’exercice aide à stimuler les composés naturels dans le corps qui aident à vous sentir mieux. Pratiquez régulièrement au moins 30 minutes d’activité physiques.

Dr Thienhaus ajoute « Nous recommandons généralement que les personnes souffrant de dépression exerce, suive une alimentation saine et se fixe l’heure d’aller au lit. »

9. La dépression nécessite plus qu’un seul médicament.

Beaucoup de gens souffrant de dépression ne notent pas d’amélioration après le premier ou deuxième antidépresseur. Ceux qui commencent un deuxième médicament sans noter aucun progrès sont considérés comme ayant une dépression résistante au traitement, explique le Dr Coplan.




Ses travaux de recherche, publiés en mai 2014, dans la revue Frontiers in Behavioral Neuroscience, suggèrent que pour certaines personnes déprimées, la physiologie de leur cerveau implique que certains médicaments antidépresseurs ne traitent pas la dépression ou doivent être combinés à d’autres médicaments pour atteindre et maintenir le soulagement.

10. La thérapie est nécessaire, aussi.

Parfois, les médicaments antidépresseurs sont d’abord utilisés pour alléger la dépression et rendre la thérapie plus utile, dit Coplan. Mais la psychothérapie, la thérapie cognitivo-comportementale, ou autres stratégies thérapeutiques comme la stimulation magnétique transcrânienne sont également nécessaires pour un traitement efficace de la dépression.

11. Se réchauffer pourrait aider.

Les gens qui sont déprimés peuvent avoir un système de thermorégulation modifié. L’exposition à la chaleur peut donc avoir un potentiel comme une sorte d’antidépresseur, dit Charles Raison, MD, professeur de psychiatrie à School of Medicine and Public Health, University of Wisconsin-Madison.

Tandis que le yoga chaud, le bain ou la douche chaude, les saunas et les jacuzzis soient des moyens peu coûteux et faciles à essayer, plus de recherche dans le domaine reste nécessaire.

12. La dépression est une cause majeure d’invalidité.

L’Organisation Mondiale de Santé considère la dépression comme une des principales causes d’invalidité dans le monde entier. « Les gens disent régulièrement que la dépression est la pire chose qui puisse arriver », dit Coplan. « Et ils expliquent cela par le dysfonctionnement de leurs cerveaux. Ils ne peuvent ni se décider ni être sûrs d’eux-mêmes : tout exige un énorme effort mental ».

Comment se lever du lit quand la dépression vous retient ?

A lire aussi : Comment se lever du lit quand la dépression vous retient ?

Via 12 Surprising Facts About Depression





2 Commentaires

  1. Merci pour cet article.
    La dépression pourrait aussi être due à un déséquilibre de la chimie du cerveau comme l’indique le docteur Eric Braverman dans son livre “un cerveau à 100%”.
    http://www.jecontrolemoncerveau.com/un-cerveau-a-100/
    En ré-établissant l’équilibre des neuro-transmetteurs grâce à des modifications dans les habitudes alimentaires, environnementales ou par l’apport de certains compléments ou plantes, telle que la Rhodiole notamment, le cerveau peut retrouver un bon fonctionnement et certains problèmes chroniques, tels que la dépression, peuvent être diminués voire éradiqués.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Récents

Farines à faible indice glycémique

Qui n'aime pas le pain, les muffins, les biscuits, les cookies et les crêpes ? Ces produits riches en glucides sont délicieux...

Attention, 10 aliments qui peuvent affaiblir votre système immunitaire !

Votre régime alimentaire influe sur la façon dont vous vous sentez et sur le bon fonctionnement de votre organisme.

Les protéines végétales, le guide du nutritionniste : comment les préparer, les manger et les aimer ?

Des trois macronutriments que sont les graisses, les glucides et les protéines, il ne fait aucun doute, les protéines sont les plus...

Qu’est-ce que la positivité toxique ? Les experts affirment qu’elle est dangereuse en ce moment !

S'efforcer de rester optimiste pendant une pandémie mondiale qui change la vie peut se retourner contre vous. Vouloir être positif face à...

Comment préparer 8 remèdes de Grand-Mère à Base de Miel ?

Depuis l'aube des temps, le miel est utilisé à la fois comme aliment et comme médicament. Il est très riche en composés...

Découvrir plus :