13 aliments anti-inflammatoires !

A lire absolument

10 règles pour un corps alcalin !

“Les maladies ne se développent pas dans un milieu alcalin” Otto Warburg, Prix Nobel de Médecine en 1931 Les...

15 signes que votre corps est trop acide et 7 façons de l’alcaliniser rapidement !

Un organisme acide est un organisme malsain. Lorsque le corps est acide, il crée un milieu défavorable ; en cas de maladie, les bactéries et les...

18 aliments délicieux à haute teneur en protéines !

Les gens se disputent à propos des glucides, des graisses et de tout le reste. Toutefois, presque tout le monde s'accorde à dire que...

Les 7 pires aliments à manger le matin !

Vous avez probablement entendu dire que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Bien que cela puisse être vrai pour...

L’inflammation est une partie de la réponse immunitaire de l’organisme; sans elle, nous ne pouvons guérir.  Mais une fois l’inflammation devenue aigue et hors de contrôle comme pour la polyarthrite-rhumatoïde, elle pourrait endommager votre corps et peut même jouer un rôle dans l’obésité, les maladies cardiovasculaires et le cancer.

Alors que les aliments riches en sucre et en gras saturés peuvent stimuler l’inflammation « en provoquant une suractivité dans le système immunitaire, ce qui peut conduire à des douleurs articulaires, de la fatigue et des dommages aux vaisseaux sanguins», explique Scott Zashin, MD, professeur clinique à l’Université du Texas South western Medical Center à Dallas. D’autres aliments peuvent réduire l’inflammation. Ajoutez-les à votre assiette dès aujourd’hui :

1. Les poissons gras

Les poissons gras

Les poissons gras, comme le saumon, le maquereau, le thon et les sardines, sont riches en acides gras oméga-3 prouvés pour être efficace à réduire l’inflammation.

Pour profiter de ces avantages, vous avez besoin de manger du poisson plusieurs fois par semaine, et il doit être cuit de façon saine. Selon une étude de l’University of Hawaii en 2009, les hommes qui ont mangé des poissons cuits ou bouillis (par opposition aux poissons frits, séchés, ou salés) ont limité leur risque de contracter les maladies cardiaques de 23%.

2. Les grains entiers

Les grains entiers

Consommer des grains entiers au lieu des grains raffinés, du pain blanc, des céréales, du riz et des pâtes peut aider à éloigner l’inflammation dangereuse. C’est parce que les grains entiers contiennent plus de fibres, ce qui a été prouvé pour réduire les niveaux de protéine C-réactive, un indice de l’inflammation dans le sang, et ils renferment généralement moins de sucre ajouté.

Selon une étude menée en 2013 à Harvard, les produits étiquetés “grains entiers” sont beaucoup plus sains que leurs équivalents raffinés. Pour vous assurer que vous êtes en train de profiter de ces avantages, cherchez des aliments ayant des grains entiers comme ingrédient principal et sans sucres ajoutés.




3. Les légumes verts feuillus

Les legumes verts feuillus

Des études ont suggéré que la vitamine E peut jouer un rôle clé pour protéger le corps des molécules pro-inflammatoires appelées cytokines. L’une des grandes sources de cette vitamine est les légumes feuillus verts foncés, comme les épinards, le chou frisé, le brocoli et le chou vert.

Les légumes verts et les crucifères ont aussi tendance à avoir des concentrations plus élevées de vitamines et de minéraux-comme le calcium, le fer et les phytochimiques qui luttent contre la maladie.

4. Les fruits à coque

Les fruits a coque




Les fruits à coque sont une autre source de graisses saines qui luttent contre les inflammations, particulièrement les amandes riches en fibres, calcium et vitamine E, et les noix qui ont des quantités élevées d’acide alpha-linolénique, une forme de gras oméga-3.

Tous ces fruits, cependant, renferment des antioxydants qui peuvent aider votre corps à combattre et à réparer les dommages causés par l’inflammation. Les fruits à coque (ainsi que les poissons, les légumes-feuillus et les grains entiers) sont une grande partie du régime méditerranéen, qui a été prouvée pour réduire l’inflammation en six semaines.

5. Le soja

Le soja

Plusieurs études ont suggéré que les isoflavones, dans les produits à base de soja, peuvent aider à réduire les niveaux de CRP et l’inflammation chez les femmes.

Selon une étude menée en 2007 sur des animaux, publiée dans le Journal of Inflammation, les isoflavones ont également contribué à réduire les effets négatifs de l’inflammation sur l’os et la santé cardiaque chez la souris.

Évitez le soja fortement transformés, car il ne contient aucun de ces avantages et est généralement associé à des additifs et à des conservateurs.

Au lieu de cela, pensez à  consommer plus de lait de soja, de tofu et d’edamame (fèves de soja cuites) dans votre régime alimentaire normal.

6. Les poivrons

Les poivrons




« Les légumes colorés font partie d’une alimentation plus saine en général », explique Karen H. Costenbader, MD, professeur agrégé de médecine et médecin de polyarthrite rhumatoïde à la Harvard MedicalSchool. « Contrairement aux pommes de terre blanches ou au maïs, les poivrons colorés, les tomates, les courges et les légumes feuillus ont des quantités élevées de vitamines antioxydantes et des niveaux inférieurs d’amidon. »

Les poivrons sont disponibles dans une variété de couleurs, tandis que les piments forts (comme le chili et le poivre de Cayenne) sont riches en capsaïcine, utilisé dans les crèmes topiques qui réduisent la douleur et l’inflammation.

7. Les tomates

Les tomates

Les tomates sont un autre légume qui peut aider à réduire l’inflammation chez certaines personnes.

Les tomates rouges juteuses, en particulier, sont riches en lycopène, qui a été montré pour réduire l’inflammation dans les poumons et dans tout le corps. Les tomates cuites contiennent même plus de lycopène que les crues, donc les sauces tomate sont aussi favorable.




Une étude iranienne menée en 2012 a révélé que la consommation de jus de tomate a également été bénéfique.

8. Les betteraves

Les betteraves

La couleur rouge vif de ce légume est un reflet de ses propriétés antioxydantes.

Les betteraves (et le jus de betterave) ont été montré pour réduire l’inflammation, ainsi qu’elles protègent contre le cancer et les maladies cardiaques, grâce à leur copieuse portion de fibres, de vitamine C et des pigments végétaux appelés bétalaïnes.

9. Le gingembre et le curcuma

Le gingembre et le curcuma

Ces épices, communs dans la cuisine asiatique et indienne, ont été prouvés dans plusieurs études pour avoir des propriétés anti-inflammatoires.




Le curcuma, cet ingrédient au couleur jaune, agit dans le corps en aidant à éteindre la NF-κB, une protéine qui déclenche le processus d’inflammation.

Le gingembre, quant à lui, a été montré pour réduire l’inflammation dans les intestins.

10. L’ail et l’oignon

ail et oignon

Ces légumes piquants sont connus pour leurs propriétés de stimuler l’immunité.

Selon des études de laboratoire sur des animaux, l’ail a montré des effets similaires à ceux des analgésiques AINS (comme l’ibuprofène), en coupant les voies qui conduisent à l’inflammation.

Les oignons contiennent des produits chimiques anti-inflammatoires similaires, y compris la quercétine et l’allicine (abondant dans l’ail aussi) qui se décompose pour produire de l’acide sulfénique qui luttent contre les radicaux libres.

11. L’huile d’olive

huile olive

« Tout ce qui compose un régime alimentaire sain pour le cœur est probablement aussi bon contre l’inflammation et ceci comprend l’huile d’olive», dit Dr Zashin, auteur de Natural ArthritisTreatment.

En effet, une étude espagnole menée en 2010 a révélé que les avantages du régime méditerranéen pour la santé peuvent être en grande partie en relation avec l’importante utilisation d’huile d’olive, en particulier l’huile extra vierge.

L’oléocanthal, qui donne à l’huile d’olive son goût, a été montré pour avoir un effet similaire à celui des analgésiques AINS dans le corps.

12. Les baies

Les baies

Tous les fruits peuvent aider à combattre l’inflammation, car ils sont faibles en gras et en calories et riches en antioxydants. Mais les baies, en particulier, ont été montrées pour avoir des propriétés, anti-inflammatoires en raison peut-être des anthocyanes, des produits chimiques puissants qui leurs donnent leurs couleurs flamboyantes.

Des études ont montré, par exemple, que l’extrait de framboise rouge a contribué à empêcher les animaux de développer de l’arthrite; que les bleuets peuvent aider à protéger contre les inflammations intestinales et la colite ulcéreuse; et que les femmes qui mangent plus de fraises ont des niveaux inférieurs de CRP dans le sang.

13. Les cerises aigres

Les cerises aigres

Selon une présentation datant de 2012, les chercheurs de l’Oregon Health& Science University suggèrent que les cerises aigres ont la “teneur anti-inflammatoire la plus élevée de tous les aliments.” Des études ont montré que le jus de cerises aigres peut réduire l’inflammation dans les vaisseaux sanguins des rats de laboratoire de 50% ; chez l’homme, elle a été démontrée pour aider les athlètes à améliorer leurs performances et à réduire leur utilisation de médicaments contre les douleurs inflammatoires.

Via 14 Foods That Fight Inflammation

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Récents

Comment préparer 8 remèdes de Grand-Mère à Base de Miel ?

Depuis l'aube des temps, le miel est utilisé à la fois comme aliment et comme médicament. Il est très riche en composés...

Nutrition et dialyse, Apprenez les bases !

Les maladies rénales sont un problème de santé courant qui touche environ 10 % de la population mondiale (1).

Pouvez-vous reconnaître l’animal caché ? Secouez la tête !

Pouvez-vous reconnaître l'animal caché dans cette illusion d'optique ? Secouez la tête pour identifier l’animal !

Les meilleures tisanes pour soulager l’asthme (difficultés à respirer)

L'asthme est une maladie chronique qui affecte les voies respiratoires, au niveau des bronches et des petites bronches, les bronchioles, qui s'enflamment...

17 Meilleurs aliments pour baisser (ou réguler) le taux de sucre dans le sang

Pour les personnes souffrant de prédiabète, de diabète ou d'autres maladies qui affectent le taux de sucre dans le sang, l'alimentation est...

Découvrir plus :