Alternatives à l'aspirine pour fluidifier le sang !

Il est important que le sang coagule pour éviter les saignements excessifs, ce qui peut certainement mettre votre vie en danger. Cependant, ce n’est pas une bonne chose que le sang coagule inutilement parce qu’il peut causer la formation de caillots sanguins, ce qui peut entraîner une crise cardiaque ou un AVC.

Certaines personnes à risque élevé de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral sont invitées par leur médecin à prendre quotidiennement de l’aspirine, car elle peut fluidifier le sang et empêcher ainsi la formation d’un caillot de sang.

« Les plaques d’athérome, dépôts graisseux dans les artères, constituent un terrain favorable à l’apparition de ces caillots sanguins, notamment dans les coronaires qui irriguent le muscle cardiaque. En fluidifiant le sang, l’aspirine réduit leur formation qui est à l’origine de l’infarctus du myocarde et de l’AVC », explique le Pr Gabriel Steg, cardiologue à l’hôpital Bichat (Paris).

Prescrite après un infarctus, ou un AVC, l’aspirine réduit de 20% la mortalité et le risque de récidive.

L’action fluidifiante de l’aspirine s’observe à faibles doses, de 75 à 160mg par jour, bien moindres que les doses de 500 ou 1000mg utilisées pour calmer les douleurs. À cette basse posologie, les effets indésirables sont rares mais pas exclus cependant.

La prise quotidienne d’aspirine comporte certains dangers, comme les saignements digestifs mais aussi cérébraux, les lésions rénales et hépatiques.

Si les avantages l’emportent sur les risques, il est préférable qu’une personne se mette de l’aspirine dans la bouche tous les jours afin de prévenir une crise cardiaque ou un AVC.

Hélas, tout le monde ne peut pas prendre de l’aspirine. C’est particulièrement vrai pour les personnes qui ont tendance à développer des réactions allergiques à ce médicament. L’aspirine est également contre-indiquée chez les personnes qui présentent des troubles de la coagulation ou des saignements d’estomac ou d’intestin.

Si vous êtes à la recherche d’une alternative à l’aspirine, continuez à lire. Vous trouverez plus bas des aliments sur lesquels vous pouvez compter pour fluidifier naturellement votre sang et prévenir la formation de caillots sanguins :

1. Ail

Bien des gens qui sont incapables de prendre de l’aspirine quotidiennement avalent simplement quelques gousses d’ail frais. Selon les agences de sécurité sanitaire, il suffit de prendre 1 à 2 gousses d’ail par jour pour éviter la coagulation inutile du sang.

Ne vous inquiétez pas si vous ne supportez pas le goût de l’ail cru, la cuisson de l’ail à l’avance ne détruira pas les composés fluidifiants du sang.

A découvrir : Si vous mangez de l’ail et du miel à jeun, voici ce qui arrive à votre corps !

2. Gingembre

Nous savons tous que le gingembre est un excellent remède maison pour toutes sortes de problèmes digestifs, allant des nausées, des indigestions à la diarrhée. Mais peu de gens savent que le gingembre peut aussi fluidifier le sang.

Si le gingembre est capable de prévenir la formation de caillots sanguins, c’est parce qu’il contient du salicylate – l’aspirine en contient une version synthétique appelée acide acétylsalicylique.

3. Curcuma… (Lire la suite en Page 2)