Les meilleurs et les pires aliments pour votre thyroïde !

A lire absolument

10 règles pour un corps alcalin !

“Les maladies ne se développent pas dans un milieu alcalin” Otto Warburg, Prix Nobel de Médecine en 1931 Les...

15 signes que votre corps est trop acide et 7 façons de l’alcaliniser rapidement !

Un organisme acide est un organisme malsain. Lorsque le corps est acide, il crée un milieu défavorable. En cas de maladie, les bactéries et...

18 aliments délicieux à haute teneur en protéines !

Les gens se disputent à propos des glucides, des graisses et de tout le reste. Toutefois, presque tout le monde s'accorde à dire que...

Les 7 pires aliments à manger le matin !

Vous avez probablement entendu dire que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Bien que cela puisse être vrai pour...

Génétique, maladie auto-immune, stress et toxines environnementales peuvent tous désordonner votre thyroïde, seul le régime alimentaire est contrôlable…

Y a-t-il un régime alimentaire adéquat pour la thyroïde ?

Votre thyroïde est le cheval de trait de votre corps. La plupart du temps elle travaille si bien que l’on oublie qu’elle est là. Cette petite glande en forme de papillon qui se trouve à la base de votre cou. Elle aide à réguler votre métabolisme, votre température, votre rythme cardiaque. Si elle commence à se détraquer vous le remarqueriez :

Une insuffisance thyroïdienne c’est quand la glande ne produit pas assez d’hormones thyroïdiennes (HT).  Ce qui peut entraîner un gain de poids, de la lenteur, la dépression et une sensibilité accrue au froid.

Une thyroïde trop active, d’autre part, se manifeste quand votre corps produit beaucoup de HT. Ce qui peut provoquer une perte de poids soudaine, un rythme cardiaque irrégulier, de la transpiration, de la nervosité et de l’irritabilité.

La génétique, une maladie auto-immune, le stress et les toxines environnementales peuvent tous désordonner votre thyroïde. Seul votre régime alimentaire est un facteur que vous pouvez totalement contrôler.

1. Les Algues, bonnes pour la thyroïde

Les-Algues-bonnes-pour-la-thyroide

La plupart des gens n’ont aucun problème à obtenir suffisamment d’iode puisque le sel de table est iodé. Mais si vous suivez un régime pauvre en sodium (pour des raisons de santé cardiaque) ou vous êtes végétalien, alors vous devez augmenter votre apport d’autres sources.

De nombreux types d’algues sont gorgés d’iode, mais la quantité peut varier énormément, explique Mira Ilic, Diététicienne à la Cleveland Clinic. Selon l’Institut National de Santé, une portion d’1 gramme peut contenir entre 11% et l’énorme 198,9% de votre apport quotidien.

Les algues sont spécialement riches en iode. Et trop d’iode peut être aussi nuisant à votre thyroïde.

Pour obtenir de grands avantages des algues, Cynthia Sass contributrice de Health.com conseille de se limiter à une salade d’algues fraîches par semaine (en plus des sushis) et d’éviter les thés d’algues et les suppléments.

2. Le yaourt, bon pour la thyroïde

Le-yaourt-bon-pour-la-thyroide




Les produits laitiers sont chargés d’iode (et en quantité plus facile à gérer), selon une étude menée en 2012 par le journal Nutrition Reviews.

Une des raisons est  que le bétail est nourri en suppléments d’iode et que le processus de trait implique l’utilisation de nettoyants à base d’iode. Le yaourt nature sans matière grasse est une bonne source d’iode. Il peut procurer 50% de vos apports journaliers.

3. La noix du Brésil, bonne pour la thyroïde

La-noix-du-Bresil-bonne-pour-la-thyroide

Les noix du Brésil sont emballées dans un nutriment qui aide à réguler les hormones thyroïdiennes : le sélénium.

Dans une étude menée en 2003, des chercheurs Français ont démontré que les femmes qui consommaient des quantités élevées de sélénium étaient moins susceptibles de développer des goitres et des dommages aux tissus de la thyroïde.

De plus, il peut aussi aider à conjurer les dommages de la thyroïde à long terme chez les personnes ayant des problèmes de thyroïde comme Hashimoto et la maladie de Basedow, selon un article publié en 2013 dans le journal Clinical Endocrinology.




Un seul noyau contient 96 microgrammes de sélénium. Ce qui est presque le double de la dose quotidienne recommandée de 55 microgrammes. Et rappelez-vous, la limite supérieure maximum de sélénium est de 400 microgrammes par jour, il ne faut pas aller trop loin.

Un excès de sélénium peut provoquer « l’haleine d’ail », la perte de cheveux, les ongles décolorés et même l’insuffisance cardiaque.

4. Le poulet et le bœuf, bons pour la thyroïde

Le-poulet-et-le-bœuf-bons-pour-la-thyroide

Le zinc est un nutriment essentiel pour votre thyroïde. Votre corps en a besoin pour multiplier les HT. Vous avez probablement déjà assez de zinc. Mais si vous avez une mauvaise alimentation ou que vous souffrez d’un trouble gastro-intestinal qui interfère avec votre capacité à absorber le zinc, vous pourriez être à risque d’une carence.

La viande est une bonne source. Une portion de 85 gr de bœuf rôti contient 7 milligrammes. 85 gr de bœuf haché contiennent 3 milligrammes. Et une portion de 85gr de viande de poulet contient 2.4 milligrammes.

5. Le poisson, bon pour la thyroïde

Le-poisson-bon-pour-la-thyroide




Puisqu’on peut trouver l’iode dans mer, le poisson est donc une bonne source de ce nutriment. En effet, les chercheurs ont depuis longtemps su que les personnes vivant dans des régions éloignées et montagneuses loin de la mer risquent d’attraper le goitre.

« La plus convaincante certitude qu’on a [pour les problèmes de thyroïde] est l’absence de nutrition adéquate » affirme Salvatore Caruana, directeur de division de chirurgie dans le service d’otorhinolaryngologie de la chirurgie de la tête et du cou à Columbia Doctors.

Une portion de 100 gr de morue cuite contient à peu près 99 microgrammes d’iode ou 66% de votre apport quotidien recommandé.

Le thon en conserve est une autre bonne option. Une portion de 100 gr comporte à peu près 17 microgrammes, ou 11% de votre quota quotidien d’iode. (En bonus : une portion de 100 gr d’albacore (Thon jaune) contient aussi 92 microgrammes de sélénium.)

6. Fruits de mer, bons pour la thyroïde

Fruits-de-mer-bons-pour-la-thyroide




Il est difficile de savoir la quantité exacte d’iode dans certaines nourritures. Mais en règle générale, les crustacés comme le homard et la crevette sont de bonnes sources d’iode. En effet, 100 gr de crevette (à peu près 4 ou 5 pièces) contiennent plus que 20% de votre apport recommandé.

En bonus : Les coquillages peuvent aussi être une bonne source de zinc. 100 gr de crabes et de homard contiennent respectivement 6.5 et 3.4 milligrammes de zinc.

7. Les œufs, bons pour la thyroïde

Les-œufs-bons-pour-la-thyroide

Un grand œuf contient à peu près 16% d’iode. Et 20% du sélénium dont vous aurez besoin durant la journée. Ce qui fait de lui un super aliment pour la thyroïde.

Mangez l’œuf en entier puisque la plupart de l’iode et du sélénium est concentré dans le jaune d’œuf.

8. Les baies, bonnes pour la thyroïde

Les-baies-bonnes-pour-la-thyroide




Le meilleur régime alimentaire pour votre thyroïde ne doit pas se composer seulement d’iode, de sélénium et de vitamine D. Et peut-être n’est-il pas étonnant que les aliments riches en antioxydants sont conseillés pour votre thyroïde.

Une étude menée en 2008 par des chercheurs en Turquie suggère que les gens souffrant d’hypothyroïdie ont des niveaux plus élevés de radicaux libres nuisibles que ceux non atteints par cette  maladie.

Les baies regorgent d’antioxydants, d’après une étude menée en 2010 dans le Nutrition Journal. Les chercheurs ont examiné plus que 3000 aliments et ont trouvé que les fraises de bois, les mûres, les baies de goji et les canneberges sont spécialement hautement classés.

9. Le Chou-fleur, le chou frisé, brocoli et bok choy, bons pour la thyroïde

Chou-fleur-chou-frise-brocoli-bons-pour-la-thyroide

Faites une petite recherche sur Google et vous tomberez sur une page ou deux réclamant que les légumes crucifères sont mauvais pour votre thyroïde. La vérité est un peu troublante.

Il est néanmoins vrai que ces légumes contiennent des composants nommés glucosinolates qui interfèrent lors de la production des hormones thyroïdiennes. Mais, il est vraiment peu probable qu’ils nuiront à votre thyroïde si vous en consommez des portions normales.

Un rapport de cas dans le New England Journal of Medecine a mis en évidence l’histoire d’une femme âgée de 88 ans qui s’est retrouvée dans les urgences avec une hypothyroïdie après avoir mangé 1 ou 1.5 kilos de bok choy en un jour.

Les légumes crucifères comme le chou-fleur et le chou frisé sont importants pour un régime alimentaire sain et une thyroïde saine. De plus, si vous cuisez la nourriture vous en dégagerez les enzymes relatifs aux glucosinolates. (Voyez-vous ? C’est un problème résolu.)

10. Le soja, mi-bon pour la thyroïde

Le-soja-mi-bon-pour-la-thyroide

Les opinions concernant le soja pour la santé de la thyroïde sont controversées. Quelques recherches  suggèrent que le soja pourrait négativement affecter la glande thyroïdienne dans certaines circonstances comme quand vous avez une carence en iode. Vous devriez garder en esprit qu’une étude menée en 2011 à propos des végétariens et les végétaliens à Boston a montré qu’un certain nombre de végétaliens ont une légère carence en iode. Probablement parce qu’ils ne consomment ni des aliments d’origines animales ni des produits laitiers.

Or, d’autres recherches présentées à la réunion annuelle de 2014 à la société d’endocrinologie ont constaté que sauf si vous souffrez déjà de problèmes de thyroïde, le soja n’aura probablement aucun effet sur elle.

Encore une fois, affirme Ilic, aussi longtemps que vous mangerez des quantités normales de soja, cette dernière n’aura aucun effet nuisible sur votre thyroïde.

11. Le gluten, mauvais pour la thyroïde (si vous avez la maladie cœliaque)

Le-gluten-mauvais-pour-la-thyroide

Les personnes atteintes de la maladie cœliaque – la maladie auto-immune qui se caractérise par une intolérance au gluten dans le blé, l’orge et le seigle sont aussi plus susceptibles d’avoir des risques plus élevés de problèmes de thyroïde, selon un rapport mené en 2007 par des chercheurs au Royaume-Uni.

Suivre un régime sans gluten aide à contrôler les symptômes. Ce qui peut aussi protéger la glande thyroïde, dit Ilic. Mais à moins d’avoir la maladie cœliaque et nous ne parlons pas là d’un L.A- aversion au gluten, vous pourriez ne pas vouloir vous priver de pain après tout.

En effet, grâce à certains procédés de cuisson, le pain peut effectivement contenir un peu d’iode.

12. Les aliments transgéniques, mauvais pour la thyroïde

Les-aliments-transgeniques-mauvais-pour-la-thyroide

Si vous envisager d’augmenter votre consommation d’aliments transgéniques salés juste pour incorporer plus d’iode à votre alimentation, réfléchissez y à deux fois.

Plus de 75% de notre apport alimentaire en sodium provient des restaurants, du pré-emballé et des aliments transgéniques. (En effet, vous seriez probablement surpris d’apprendre combien d’aliments cachent en fait les faux sel).

Vous pouvez prendre beaucoup de sodium (qui pourra vous générer une hypertension artérielle puis les maladies cardiaques) mais moins d’iode.

13. Les fast-foods, mauvais pour la thyroïde

Les effets du fast-food sur le corps

Comme pour les aliments transgéniques, les chaînes des restaurants rapides ne sont pas tenus d’utiliser du sel iodé dans leurs aliments. Et même s’ils le font, cela ne devrait pas augmenter la teneur en iode pour autant.

Via The Best and Worst Foods for Your Thyroid

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Récents

Les protéines végétales, le guide du nutritionniste : comment les préparer, les manger et les aimer ?

Des trois macronutriments que sont les graisses, les glucides et les protéines, il ne fait aucun doute, les protéines sont les plus...

Qu’est-ce que la positivité toxique ? Les experts affirment qu’elle est dangereuse en ce moment !

S'efforcer de rester optimiste pendant une pandémie mondiale qui change la vie peut se retourner contre vous. Vouloir être positif face à...

Comment préparer 8 remèdes de Grand-Mère à Base de Miel ?

Depuis l'aube des temps, le miel est utilisé à la fois comme aliment et comme médicament. Il est très riche en composés...

Nutrition et dialyse, Apprenez les bases !

Les maladies rénales sont un problème de santé courant qui touche environ 10 % de la population mondiale (1).

Pouvez-vous reconnaître l’animal caché ? Secouez la tête !

Pouvez-vous reconnaître l'animal caché dans cette illusion d'optique ? Secouez la tête pour identifier l’animal !

Découvrir plus :