Les meilleurs et les pires aliments pour votre thyroïde !

Y a-t-il un régime alimentaire adéquat pour la thyroïde ?

Votre thyroïde est le cheval de trait de votre corps. La plupart du temps elle travaille si bien que l’on oublie qu’elle est là. Cette petite glande en forme de papillon qui se trouve à la base de votre cou aide à réguler votre métabolisme, votre température, votre rythme cardiaque. Si elle commence à se détraquer vous le remarqueriez :

Une insuffisance thyroïdienne c’est quand la glande ne produit pas assez d’hormones thyroïdiennes (HT) ce qui peut entraîner un gain de poids, de la lenteur, la dépression et une sensibilité accrue au froid.

Une thyroïde trop active, d’autre part, se manifeste quand votre corps produit beaucoup de HT ce qui peut provoquer une perte de poids soudaine, un rythme cardiaque irrégulier, de la transpiration, de la nervosité et de l’irritabilité.

La génétique, une maladie auto-immune, le stress et les toxines environnementales peuvent tous désordonner votre thyroïde, seul votre régime alimentaire est un facteur que vous pouvez totalement contrôler.

Les Algues, bonnes pour la thyroïde

Les-Algues-bonnes-pour-la-thyroide

La plupart des gens n’ont aucun problème à obtenir suffisamment d’iode puisque le sel de table est iodé, mais si vous suivez un régime pauvre en sodium (pour des raisons de santé cardiaque) ou vous êtes végétalien, alors vous devez augmenter votre apport d’autres sources.

De nombreux types d’algues sont gorgés d’iode, mais la quantité peut varier énormément, explique Mira Ilic, Diététicienne à la Cleveland Clinic. Selon l’Institut National de Santé, une portion d’1 gramme peut contenir entre 11% et l’énorme 198,9% de votre apport quotidien. Mais comme les algues sont spécialement riches en iode vous ne devrez pas commencer à manger des sushis tous les jours de la semaine. Trop d’iode peut être aussi nuisant à votre thyroïde. Pour obtenir de grands avantages des algues sans aller à la mer, Cynthia Sass contributrice de Health.com conseille de se limiter à une salade d’algues fraîches par semaine (en plus des sushis) et d’éviter les thés d’algues et les suppléments.

Le yaourt, bon pour la thyroïde… (Lire la suite en Page 2)

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here