La thyroïde est responsable du métabolisme, de l’équilibre hormonal, de la concentration mentale et de l’énergie. Ainsi, si elle commence à mal fonctionner, tout le corps pourrait éprouver des troubles.

La thyroïde est située devant le cou et a la forme d’un papillon. Prenez-en bien soin et vous serez récompensé par un poids santé, une bonne puissance, une meilleure mémoire et concentration, et une excellente humeur.

Mais comment y parvenir ?

Les aliments que vous mangez (ou ne mangez pas) peuvent affecter votre santé thyroïdienne. Il est temps d’arrêter de nuire à votre thyroïde en évitant ces erreurs alimentaires :

1. Sauter des repas

Les problèmes de thyroïde peuvent entraîner une prise de poids. Mais la solution n’est pas de sauter des repas.

En agissant ainsi, votre cerveau ordonnera à votre thyroïde de se retenir. Le corps économise ainsi de l’énergie au lieu de la dépenser et vous vous sentez encore plus fatigué.

Plus encore, vous augmentez votre poids et vous stockez même de l’énergie sous forme de cholestérol malsain.

A découvrir : 19 signes que votre thyroïde ne fonctionne pas correctement !

2. Régime zéro glucide

Il est recommandé de réduire votre consommation de glucides si vous voulez perdre du poids. Mais vous ne devriez pas supprimer les glucides en totalité.

Cela a le même effet que de sauter des repas parce que les glucides sont absorbés par l’organisme comme carburant.

3. Manger encore du gluten

Si vous souffrez de la maladie cœliaque, vous courez un risque élevé de développer la maladie de Hashimoto, qui est la forme la plus répandue du problème thyroïdien.

La thyroïdite de Hashimoto présente les mêmes anticorps que ceux qui sont produits en cas de maladie cœliaque; ils peuvent également attaquer par erreur la glande thyroïde.

A découvrir : Les meilleurs et les pires aliments pour votre thyroïde !

4. Surdosage de légumes crucifères

Les légumes crucifères sont excellents pour notre santé.

Cependant, le brocoli, le chou frisé, le chou, le kale, le chou-fleur et le chou de Bruxelles peuvent ralentir votre thyroïde, en particulier en cas de surconsommation.

Ils peuvent causer une hypertrophie de la glande thyroïdienne, manifeste par un gonflement de la région antérieure du cou.

La solution ici est de les cuire au lieu de les consommer crus ou en jus.

A découvrir : Les noix du Brésil, pour le bon fonctionnement de la thyroïde

5. Négliger l’iode

La thyroïde a besoin de cet élément nutritif pour produire l’hormone thyroïdienne.

Vous pouvez prendre des suppléments d’iode, mais allez-y doucement si vous avez la maladie de Hashimoto, car il peut en résulter des “poussées”.

Les aliments contenant de l’iode sont le yaourt biologique, les algues, les canneberges et les fraises.

6. Aimer les poissons à forte teneur en mercure

Le mercure est dangereux pour la santé, notamment pour la glande thyroïde, car il peut se lier à l’hormone et empêcher sa formation.

A découvrir : Les produits de la mer, des stimulants naturels de votre thyroïde

7. Utiliser des édulcorants artificiels

Peu de gens peuvent dire non aux aliments sucrés.

Se livrer à des aliments qui contiennent des édulcorants artificiels, y compris le sucralose et l’aspartame, peut endommager votre thyroïde.

Utilisez plutôt du sirop d’érable, du miel ou du sucre de canne complet.

Via How to Keep Your Thyroid Gland Healthy by Avoiding These Mistakes